Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil site  accueil siteaccueil site  accueil site accueil  CD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

Presse Barzotti Belgique CINE TELE REVUE 19 novembre 2015

Nono3

Claude Barzotti grand-père et assagi ... en Page 30 et 31 du Ciné télé revue du 19 novembre 2015...

Ciné télé revue numéro 46 du 19 novembre 2015

article de Frédéric Seront

POUR MA PETITE FILLE, J'AI DECIDÉ DE NE PLUS JAMAIS BOIRE

A 62 ans, l'interprète du "Rital"  est devenu grand-père. Et se dit "assagi" par la naissance d’Assia, début octobre. En exclusivité, le chanteur nous a reçus chez lui à Court-Saint-Etienne pour partager son bonheur.

Voilà plus de trente ans qu'on le surnomme "Le Rital". Mais, désormais, Claude Barzotti se fait appeler  aussi "Nonno", grand-père en italien. Depuis un mois, le chanteur n'a plus d'yeux que pour Assia, son premier petit-enfant que la plus jeune de ses deux filles, Sarah 25 ans, a mis au monde le 6 octobre. Un bébé qui bouleverse d'ores et déjà l'existence de l'artiste.

Claude , devenir grand-père, ça vous a donné un coup de vieux ou, au contraire, vous vous sentez boosté?

Ça ma surtout assagi. Je suis tombé en amour pour cette petite, comme on dit au Québec. Ma fille m'envoie des messages comme si c'était Assia qui s'adressait à moi: "Nonno, je t'aime", "Nonno, tu me manques". Et moi, je fonds. Quand je ne suis pas en Belgique, je peux voir le bébé par ordinateur grâce à une camera, à n'importe quel moment. Je la regarde au moins vingt fois par jour, à toute heure! C'est une fillette géniale. Elle a fait son premier sourire il y a deux jours. Elle riait, c'était incroyable...Elle commence aussi à babiller. C'est tellement adorable et drôle.

Quel genre de grand-père serez-vous?

Un grand-père gâteau. et gâteux. (Rires). C'est inimaginable l'impact qu'elle a sur moi. Et sur ma fille aussi. Elle est beaucoup plus calme. C'est un bonheur fabuleux.

Quand vous dites que vous vous êtes assagi, vous faites allusion à certains de vos démons, comme la boisson ?

Oui. J'ai eu beaucoup de problème d'alcool dans ma vie. J'ai fait quinze cures de désintoxication. Mais là, c'est décidé, je ne boirai plus jamais dans ma vie. C'est  ter-mi-né!  Je ne veux pas qu'elle ait  un papy alcoolique. Je suis resté sobre trente-quatre mois, puis je suis retombé. Mais depuis le 6 octobre, c'est acté: plus jamais une goutte.

Vous venez de le dire, vous avez arrêté souvent, avant de finalement sombrer à nouveau. Qu'est-ce qui vous fait penser que vous tiendrez cette fois?

L'alcoolisme est une sale maladie. J'ai fait une chanson où je dis:  J"e reviens d'un très long voyage et j'ai jeté mes bouteilles à la mer". Quand on écrit un texte, forcément, on croit qu'on ne chutera plus. Mais il suffit qu'on ne soit pas bien, qu'on ait des problèmes, pour retomber. Mais là, maintenant, je vis un tel bonheur avec ma famille... Assia est un tel ange... C'est dix fois mieux que les quinze cures que j'ai pu suivre avant. Je n'ai plus du tout envie de boire.

Quel style de père étiez-vous avec vos deux filles?

Je m'occupais d'elle un maximum quand j'étais à la maison, mais c'est sûr qu'avec un métier comme le mien, je n'étais pas souvent là. En revanche, elles ont eu des choses que d'autres filles à leur âge n’ont pas eues.

Et comme grand- père vous serez davantage présent?

Oui, j'en suis sûr, J'ai d'ailleurs pris une résolution: J'ai une tournée de deux mois au Canada, comme tous les ans, et j'ai décidé que ce serait la dernière. Désormais, je ne m'absenterai au maximum que deux semaines, avant de revenir au moins une semaine en Belgique.

Vous espérez avoir déjà d'autres petits-enfants ?

Je croise les doigts! Vanessa, ma plus grande fille, qui a 40 ans, a eu beaucoup de problèmes pour avoir un enfant, mais elle suit un traitement et vient de m'annoncer qu'elle a bon espoir d'être bientôt enceinte. Si c'était le cas, ce serait magnifique. Elle attend ça depuis des années. Je serais tellement comblé...

Et comment vas votre santé? Vous avez eu un problème cardiaque et des soucis aux reins...

Pour mon cœur, ça va. Je prends un cachet tous les jours. Pour mes reins, j'ai un calcul de plus de 1 centimètre. Il est assez mal placé. Mais je ne veux pas me faire opérer car je n'ai plus qu'un seul rein. On a dû m'enlever l'autre il y a des années. Je préfère avoir une crise tous les quatre ou cinq ans et être hospitalisé quelques jours.

On a parlé du père, du grand-père, mais qu'en est-il de votre vie sentimentale? Vous êtes toujours célibataire ou vous avez retrouvé l'amour?

Je suis un grand solitaire, je suis presque toujours seul. Quand je suis à la maison, je suis un pantouflard. Je ne sors jamais, je regarde la télé.

Vous avez envie d'avoir une femme à vos côtés?

Ce n'est pas que je veux pas, c'est que je ne le supporte pas (Rires) .J'aime bien deux ou trois jours, mais de façon générale, j'ai envie d'être seul. J'ai deux chats et un chien. Ils dorment avec moi. Je suis heureux comme ça. Et désormais, avec ma petite puce qui est entrée dans ma vie, il ne me faut rien de plus. 

SUPERSTAR AU QUEBEC ET AU LIBAN

Si en Belgique, on a parfois l'impression que la carrière de Claude Barzotti est au point mort (bien qu'il ait sorti cet été un nouvel album très personnel,"Le temps qui passe"), il n'en est rien.

Au contraire notre compatriote n'arrête pas d'enchaîner les concerts. Actuellement, il est ainsi pour deux mois au Canada. "Je n'y fait que des grandes salles , entre 820 et 1600 personnes. Et c'est sold out tous les jours. Il y a un endroit où j'ai eut dix ovations dans la même soirée. C'est un amour qui dure depuis trente ans. Je suis allé au Québec pour la première fois en 1985 et le public ne m'a jamais fait faux bond. C'est la quatre-vingtième fois que j'y vais."

Autre pays où il cartonne, le Liban! "Cet été, il y a eut des concerts d'Hallyday, Sardou, Iglesias et moi-même. Seul Julio et moi avons rempli la salle, avec 3500 personnes chacun, alors que Johnny n'a fait que 1900 spectateurs au même endroit."

Et il ne ressent pas une certaine frustation à voir qu'il est un peu oublié dans son propre pays ? "Bien-sûr. mais j'ai toujours mes fans, qui me restent fidèles. Je garde un très bon public. Et j'espère bien encore faire de grandes salles en Belgique. J'ai des propositions dans ce sens. Et en France, je vais participer en 2016 à une nouvelle tournée des idoles: J'ai signé pour 40 galas au printemps. J'ai déjà au total une centaine de spectacles prévus pour l'ensemble de l'année prochaine."

publié le jeudi 19 novembre 2015

1 commentaire(s)

  • bernadette ven. 20 nov. 2015 09:05

    qiu elle est belle et lui fier merci Eric le fidele bises

Ajouter un commentaire