Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil siteaccueil siteaccueil siteaccueil siteminiaccueil siteCD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

 CLAUDE BARZOTTI   23 juillet 1953   -   24 juin 2023   

SOLO le nouveau Spin-Off de Disney

Le 25/05/2018 0

Dans STAR WARS

Bluray solo 3d

Le test 3D de SOLO (cliquez sur ce lien)

Voici la jaquette d'un coffret 4K Ultra HD + Blu-ray + code numérique de Solo : A Star Wars Story, qui sera vendu exclusivement par Target en Amérique du Nord. Il contient également un livret de quarante pages

Si l'on se fie aux dates de livraison indiquées sur le site de Target, le Blu-ray sortirait le 7 septembre en Amérique du Nord. Mais Lucasfilm n'a pas encore annoncé de date officielle. En France, ce ne sera pas avant le 23 septembre à cause du délai obligatoire de quatre mois après la sortie au cinéma.

Pour rappel, une jaquette américaine de steelbook de Solo avait déjà été dévoilée. Il sera vendu exclusivement par Best Buy.

 

SOLO A star Wars Story (cliquez ici)

Qi'RA (cliquez ici)

DARK MAUL (cliquez ici)

Projet SPIN-OFF OBIWAN (cliquez ici)

spin-off » sur Boba Fett ( cliquez ici)

Présenté hors compétition à Cannes, le spin-off de la saga "Star Wars" consacré à la jeunesse du célèbre contrebandier sort ce mercredi sur les écrans français. Et le résultat est à la hauteur des attentes, malin et sans temps mort, avec un Alden Ehrenreich largement à hauteur de son modèle Harrison Ford. LCI vous raconte.   - Jérôme Vermelin,

Les pires rumeurs ont circulé au sujet de "Solo", le deuxième spin-off de la saga "Star Wars" après le très sombre "Rogue One", fin 2016. Dès le tournage, marqué par le départ surprise des réalisateurs Chris Lord et Phil Miller, remplacés par le vétéran Ron Howard, les mauvaises langues assuraient qu’un coach avait du être engagé pour recadrer Alden Ehrenreich, le comédien choisi pour raconter la jeunesse du personnage incarné dans la première trilogie par Harrison Ford. Si c’est le cas, il a bien travaillé…  Car dès les premières minutes du film, le Californien révélé voilà dix ans par Coppola dans "Tetro" balaie tous les doutes. Sans chercher l’imitation parfaite, il emprunte à son illustre prédécesseur ses sourires en coin, ses poses de beau gosse et son débit nonchalant. Mais dans une version plus sensible, voire naïve.

Au début du film, Han survit dans l'enfer mécanique de la planète Corellia, placée sous la coupe de la mystérieuse Lady Proxima. Prêt à tout pour les beaux yeux de la belle Qi’ra (Emilia Clarke de "Game of Thrones"), il a monté une arnaque qui va leur permettre de s’échapper avec le pactole. Mais dans sa fuite, le couple est séparé. La jeune femme reste sur Corellia tandis que son compagnon rejoint l’école de pilotage de l’Empire.

Viré pour insubordination, on retrouve Han trois ans plus tard sur le champ de bataille où il fait la rencontre de Tobias Beckett (Woody Harrelson), un escroc à la petite semaine, et de Val (Thandie Newton), sa girlfriend. Mais aussi d’un certain Chewbacca (Joona Suatomo), vous savez ce géant poilu qui va devenir son meilleur pote pour la vie. Avec eux, il compte bien échafauder un plan pour retrouver sa belle...

Là où l'excellent "Rogue One" de Gareth Edwards s’inspirait des grands films de guerre d’autrefois, très premier degré du début à la fin, "Solo" se la joue gangster-movie monté sur ressort,  un pur shoot d’adrénaline alternant petites trahisons galactiques et grandes scènes d’action spectaculaires. C’est mené tambour-battant, dans un mélange de décors numériques et naturels de toute beauté. Et les acteurs s'amusent comme des petits fous.

L’intrigue imaginée par Lawrence Kasdan ("L’Empire contre-attaque", "Le Retour du Jedi") et son fils Jake se double d’un récit initiatique afin d’éclairer la psychologie du brigand charismatique que va devenir Han dans les films de notre enfance. Comme "Rogue One", par contre, "Solo" multiplie les références astucieuses à la première trilogie, jusqu’à cette apparition qui va faire rougir les fans hardcore. Mais chut, on n’en dira pas plus.

Personnellement, je suis allé le voir en IMAX 3D et j'ai passé un agréable moment.

Il faut surtout y aller en se disant que ce n'est pas Harrison Ford, les acteurs sont excellents et le scénario est bien fisselé, c'est avec beaucoup de plaisir qu'on découvre le parcours du jeune Solo, la rencontre avec Lando Karlisian, la partie de Sabac, le Faucon Millénium, la rencontre avec Chewy et le fameux raid de Kessel en 12 parsecs...

mais je trouve tout de même qu'il manque un petit quelquechose, le côté gamin arogant et mesquin du Vaurien qu'est Harrison Ford dans son rôle de Han Solo lors de la première trilogie Star Wars.

Allez le voir moi j'y retourne ...