Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil siteaccueil siteaccueil siteaccueil siteminiaccueil siteCD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

 CLAUDE BARZOTTI   23 juillet 1953   -   24 juin 2023   

Harrisson FORD vient de fêter ses 70 ans

Le 21/02/2016 0

Dans Indiana JONES

134229065108
 Blog de barzotti83 : Rikounet 83, Harrisson FORD vient de feter ses 70 ans
Blog de barzotti83 : Rikounet 83, Harrisson FORD vient de feter ses 70 ans
Star Wars, Episode IV: Un Nouvel Espoir (A New Hope), George Lucas, 1977

Né le 13 juillet 1942 à Chicago, Harrisson Ford découvre sa vocation artistique assez tardivement. Ayant accumulé les mauvais résultats scolaires au Ripon College, dans le Wisconsin, il prend des cours d’art dramatique. Si la révélation se fait à ce moment-là, il lui faudra encore plusieurs années avant d'accéder à la consécration.

Au milieu des années 60, il décide de se rendre à Hollywood pour y entamer une carrière. Mais tout ne marche pas comme il le voudrait et ses maigres cachets pour quelques apparitions ici et là ne lui suffisent pas pour faire vivre sa famille – il est marié avec la comédienne Mary Marquardt et bientôt père de deux enfants.

Pour pouvoir tourner, il choisit de devenir charpentier, tout en continuant à accepter en parallèle des petits rôles à la télé ou au cinéma. Son nouveau métier l’amène à faire une rencontre cruciale: à l'occasion de travaux, il fait la connaissance de George Lucas, qui est lui aussi à l’époque encore un inconnu.

Han Solo et la célébrité

Jusqu’en 1976, il vit de sa double activité.

George Lucas lui demande alors de donner la réplique aux acteurs de sa prochaine œuvre. Mais très vite une évidence s’impose au réalisateur: il a trouvé celui qui incarnera Han Solo, un des personnages majeurs de la saga «Star Wars».

Le premier épisode (en l’occurrence le quatrième selon la chronologie de l’œuvre), sorti en 1977, marque pour Harrison Ford le début de la célébrité. Il devient, et restera, une star.

L’autre héros fétiche de sa panoplie est bien évidemment Indiana Jones, dont il tourne le premier opus en 1981.

Sa filmographie est bien fournie avec plus de 40 films. Parmi eux on compte une oeuvre devenue culte depuis: «Blade Runner» (Ridley Scott, 1982). Qui se révèle être un échec cuisant, le grand public et le fan’s club de l’acteur supportant mal de le voir sortir des sentiers battus.

C’est d’ailleurs un peu le lot de toute sa carrière: les films qui rencontrent le plus de succès sont les «Star Wars» et «Indiana Jones».

Trois Marriages et deux divorces

La vie privée d’Harrison Ford est également bien remplie.

En 1964, il épouse la comédienne Mary Marquardt, avec laquelle il a deux fils. Ils divorcent en 1979.

En 1983, il se marie avec la scénariste Melissa Mathison. Ils ont un fils. Après plus de 20 ans de mariage, le divorce est prononcé en janvier 2004.

En 2010, il épouse Calista Flockhart, sa compagne depuis plusieurs années. Ils élèvent ensemble le garçon adopté par l’actrice en 2001.

Et comme il y a une vie outre le cinéma, Harrison Ford ne se contente pas d’être un acteur. Il est également un fervent défenseur de l’environnement et un chantre des droits humains.

Reste à voir s’il saura trouver sa place en tant qu’acteur sénior. Un «Indiana Jones 5» est prévu pour 2014, et on se demande avec curiosité comment il l'incarnera du haut de ses 72 ans.

Star Wars, Episode IV: Un Nouvel Espoir (A New Hope), George Lucas, 1977

Star Wars, Episode IV: Un Nouvel Espoir (A New Hope), George Lucas, 1977

Star Wars, Episode IV: Un Nouvel Espoir (A New Hope), George Lucas, 1977, dans les coulisses du tournage.

L'Ouragan Vient De Navarone (Force 10 From Navarone), Guy Hamilton, 1978

Guerre et Passion (Hannover Street), Peter Hyams, 1979

Star Wars, Episode V: L'Empire Contre-attaque (The Empire Strikes Back), Irvin Kershner, 1980

Indiana Jones Et Les Aventuriers De L'Arche Perdue (Indiana Jones And The Raiders Of The Lost Ark), Steven Spielberg,

Blade Runner, Ridley Scott, 1982

Star Wars, épisode VI: Le Retour Du Jedi (Return of the Jedi), Richard Marquand, 1983

Indiana Jones Et Le Temple Maudit (Indiana Jones And The Temple Of Doom), Steven Spielberg, 1984

Witness, Peter Weir, 1985