Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil siteaccueil siteaccueil siteaccueil siteminiaccueil siteCD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

 CLAUDE BARZOTTI   23 juillet 1953   -   24 juin 2023   

Vincent Handrey

Arenberg la 100eme

Le 16/02/2016

133509491887


Arenberg par claudeesteve

Né en 1969 à Denain, Vincent Handrey a habité quelques années à Douchy-les-Mines. Depuis ses trois ans, il vit à Onnaing avec sa femme et son fils. Au début des années 90, il a travaillé – peu de temps – dans le secteur bancaire, dont il a démissionné pour vivre de sa passion… et de ses droits d'auteur, fruits notamment de collaborations avec C. Jérôme (l'interprète de « Kiss Me » fut témoin de son mariage, à Onnaing) et Didier Barbelivien. Aujourd'hui, en parallèle de ses activités artistiques, il enseigne la musique dans un collège privé de Denain.

L'auteur-compositeur et la troupe

d'« Arenberg »

touchent le cap de la centième

 représentation de la comédie musicale


dimanche 22.04.2012, 05:02 - La Voix du Nord


 Vincent Handrey et ses partenaires d'«Arenberg» se sont produits, jeudi, sur la scène du théâtre Sébastopol.

Suite de notre rubrique dominicale dédiée à des personnalités de la région qui ont marqué l'actualité.

Aujourd'hui, Vincent Handrey, qui « a la chance » de vivre de ses chansons depuis plus de vingt ans. En février 2001 à Wallers, il a créé Arenberg, une comédie musicale autour de la mine dont la centième représentation était prévue jeudi au théâtre Sébastopol à Lille. Finalement, le compteur est resté bloqué à 99 car une seule des deux représentations prévues a été maintenue.
Mais l'auteur-compositeur - et chanteur - valenciennois est conscient de sa veine. En dix ans, la comédie musicale qu'il a signée en hommage à son grand-père maternel, mineur à la fosse Saint-Marck d'Escaudain, a fait le tour de la région, entrant au patrimoine de la culture populaire. Populaire... le mot convient parfaitement à Vincent Handrey qui ne renie pas le qualificatif. « Quand l'idée m'est venue de ce spectacle inspiré de l'histoire de la fosse de Wallers, j'avais pour seule ambition d'écrire des chansonnettes, avec des musiques faciles à retenir et des textes simples. » Pari gagné puisque depuis le 16 février 2001 - date à laquelle la salle des fêtes d'Arenberg a connu la première représentation avec le seul soutien de la municipalité de l'époque -, quelque 200 000 spectateurs ont déjà repris en choeur l'incontournable Galibot, tu seras galibot... Juste avant cette belle aventure minière, Vincent Handrey songeait pourtant à retrouver le secteur bancaire, dont il avait démissionné dix ans plus tôt « pour me consacrer entièrement à ma passion pour la musique ». « À 17 ans, par hasard, j'avais rencontré Jean Albertini et Didier Barbelivien qui ont été séduits par ce que je faisais », se souvient-il. Après deux premiers disques, à la diffusion confidentielle, le déclic avait fini par se produire via C. Jérôme. « En 1990, j'ai écrit ma première chanson avec lui, quand j'étais sous les drapeaux à la musique du 43 e régiment d'infanterie », s'amuse l'Onnaingeois.
« Avec le coeur »
De nombreuses autres suivront, ainsi que des refrains pour Claude Barzotti et Didier Barbelivien. L'ensemble de ses droits d'auteur lui offrent alors le « rare privilège » de vivre de sa passion. Un an après la mort de l'interprète de Kiss Me, et alors qu'il se demande si « ce conte de fées » ne va pas prendre fin, Vincent Handrey songe à un spectacle pour rendre hommage aux mineurs. Bonne pioche ! Suivront deux autres comédies musicales au succès plus éphémère : Kiss Me, puis Don Camillo chez les Chtiset un spectacle de chansons Ah qu'est-ce qu'on est bien dans le Nord.
Certes, depuis cette année, et pour compléter ses revenus de la SACEM, Vincent Handrey a bien dû prendre un poste de prof de musique. Mais ce « si modeste spectacle », joué « avec le coeur », a franchi un palier. Enfin, presque... car a défaut d'avoir eu lieu au théâtre Sébastopol, rendez-vous est pris le 15 juin, à 20 h, aux Arènes de Petite-Forêt, dans le Valenciennois. •
FRANÇOIS GÉRIN

**************************************************

Avec sa comédie musicale

« Arenberg »

 Vincent Handrey a eu de la veine

Blog de barzotti83 : Rikounet 83, Arenberg la 100eme

samedi 14.04.2012, 05:02 - La Voix du Nord 
 Dans cette saga, le petit-fils de mineur a (aussi) voulu rendre hommage à son grand-père maternel.

Si en avril 2001, quelqu'un avait parié avec lui que son ode au monde de la mine atteindrait la centième, l'auteur-compositeur (et interprète) n'aurait sans doute pas misé beaucoup.... Lancée au départ pour « trois ou quatre représentations », la comédie musicale de Vincent Handrey franchira pourtant ce cap, jeudi, au théâtre Sébastopol de Lille. « C'est totalement inespéré », admet son créateur, qui n'en revient pas de la chance qu'il a d'avoir déjà pu attirer quelque 200 000 spectateurs.

PAR FRANÇOIS GÉRIN
fgerin@lavoixdunord.fr PHOTO DIDIER CRASNAULT
Surtout, ne dites pas à Vincent Handrey qu'avec Arenberg il a signé là le chef-d'oeuvre absolu ou la comédie musicale de référence. Il ne vous croirait pas... L'artiste d'Onnaing - natif de Denain, il y habite depuis ses 3 ans - n'est pas du genre à se prendre pour ce qu'il n'est pas. Pas du tout. « Pour cette histoire authentique, inspirée de l'histoire de la fosse d'Arenberg, je suis parti d'emblée sur un spectacle modeste, avec des chansons populaires : des musiques faciles à retenir et des textes simples », résume l'auteur-compositeur. Dix ans plus tard, son Galibot, tu seras galibot est r&eacut