Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil site  accueil siteaccueil site  accueil site accueil  CD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

STAR WARS

  • STAR WARS "LA HAUTE REPUBLIQUE"

    Star Wars : La Haute République - L’aventure commence maintenant !

     

     

     

    La Haute République (titre original : The High Republic) est une sous-série de la franchise Star Wars.

    Elle se déroule dans la période de la « Haute République » durant la République galactique, près de deux cents ans avant les événements du film Star Wars, épisode I : La Menace fantôme

    UNIVERS CANON 

    Absent du grand écran pour encore longtemps, « Star Wars » squatte maintenant le petit, et tente de se réinventer sur le papier avec une série de romans et comics

    L'Ascension de Skywalker concluait quarante ans de Star Wars au cinéma, et en attendant de nouveaux films, la saga se réinvente à la télévision... et en librairie.

    La Haute République ouvre une nouvelle page, et remonte le temps, avec une série de romans et de comics interconnectés et développés sur plusieurs années.

    Le premier roman, La Lumière des Jedi, sort jeudi aux éditions Pocket.

     

    « La saga Skywalker touche à sa fin. » Lors de sa promo, L'Ascension de Skywalker préparait bien les esprits, le film de J.J. Abrams ne clôturait pas seulement la nouvelle trilogie (ou postlogie), mais bien les trois trilogies, neuf épisodes, et donc toute la saga des Skywalker, d’Anakin à Rey, qu’il s’agisse d’un nom de naissance ou d’emprunt. L'avenir de Star Wars allait donc enfin pouvoir explorer d’autres galaxies, ères, personnages… sauf que The Mandalorian a prouvé que Disney et Lucasfilm, et peut-être les fans, n’étaient pas prêts. Avec également l’annonce de nouvelles séries sur Obi-Wan, Boba Fett, Lando, Ahsoka, etc. Qui dit Star Wars, dirait forcément Guerre des clones, Empire galactique, Nouvelle République… Et la Haute République alors ?

    Il y a bien longtemps, dans une période lointaine

     

    Situé 200 ans avant l’Episode I, cet âge d’or de la République et des Chevaliers Jedi est aussi le titre donné à une nouvelle épopée Star Wars, pour l’instant entièrement littéraire, avec des romans et des comics interconnectés et publiés chez différents éditeurs, sur plusieurs années. Le premier, La Lumière des Jedi, sort jeudi aux éditions Pocket. Si des oeuvres ont déjà exploré l’avant et après Skywalker, le rachat de Lucasfilm par Disney en 2012 a rendu ces histoires caduques, ou plutôt non-canoniques, et appartenant aux « Star Wars Légendes ».

    Avec Star Wars : La Haute République, anciennement Project Luminous, Disney et Lucasfilm ont offert à des auteurs et autrices appréciées des fans (Charles Soule, Justina Ireland, Cavan Scott…) de partir de zéro, ou presque, et d’explorer une ère méconnue, où la paix règne sur la galaxie, la République est plus forte que jamais et les Chevaliers Jedi veillent. Une gigantesque station spatiale, le Flambeau Stellaire, est sur le point d’être inauguré et doit lancer l’exploration de la Bordure Extérieure. Mais plusieurs menaces se réveillent aux confins de l’espace, du côté obscur de la Force, avec les Nihils, un groupe de pirates, les Drengir, plantes carnivores, et surtout l’annonce d’un événement marquant mais encore mystérieux, la Grande Catastrophe.

    De nouveaux héros pour de nouveaux fans

     

    Cette nouvelle page de la saga est aussi et surtout l’occasion de présenter de nouveaux héros et héroïnes, à l’instar du jeune Jedi Vernestra Rwoh et de l’inventrice Avon Starros dans le roman jeunesse Une Epreuve de courage, le 31 mars à la Bibliothèque verte, du jeune Padawan Reath Silas dans le roman En Pleines Ténèbres, le 22 avril chez Pocket, ou encore l’apprentie Jedi Keeve Trennis dans le comics La Haute République, le 5 mai chez Panini Comics. Sans oublier de nouveaux sabres lasers, vaisseaux spatiaux…

    A n’en pas douter, il s’agit de créer de nouvelles générations de fans, mais les anciens (qui a dit les parents ?) seront également au rendez-vous, et Disney et Lucasfilm ne comptent pas les lâcher. En effet, La Haute République est d’ores et déjà prévue de s’étaler sur trois phases (coucou Marvel) et donc plusieurs années. Et si elle était annoncée comme 100 % littéraire, cette épopée et période sera finalement explorée sur le petit écran dans une future série Disney+, The Acolyte. Avant un film sur le grand ?

     

  • STAR WARS THE BAD-BATCH Disney+

    Affiche 2 the bad batch

    Walt Disney diffuse la première bande-annonce de la nouvelle série d’animation

    Lucasfilm Star Wars : The Bad Batch dont la diffusion débutera le 4 mai 2021 sur Disney+.

    La série d’animation, Star Wars : The Bad Batch raconte comment l’escouade Bad Batch – une troupe d’élite de clones expérimentaux génétiquement différente de ceux constituant la grande armée de la République – trouve ses marques dans une galaxie en pleine transformation à l’issue de la Guerre des Clones. Aperçus pour la première fois dans Star Wars : The Clone Wars, les membres du Bad Batch possèdent des compétences exceptionnelles qui en font des soldats redoutables. Alors que s’ouvre l’ère de l’après-guerre, ils vont devoir accomplir des missions audacieuses tout en s’efforçant de donner un nouveau sens à leur vie.

    Le premier épisode d’une durée exceptionnelle de 70 minutes sera disponible dès le 4 mai 2021 sur Disney+, un nouvel épisode suivra chaque vendredi.

     

    Affiche 1 the bad batch

  • Hommage à Sean Connery

    Sean connery

    Sean Connery, acteur de « James Bond », est décédé à l'âge de 90 ans

    Sean Connery avait été le premier acteur à incarner James Bond au cinéma et il a joué dans plus d'une soixantaine de films.

    dont Indiana Jones et la Dernière Croisade (1989)

    Il n’était pas encore une vedette lorsqu’il enfila le costume de James Bond pour la première fois au cinéma. A l’âge de 90 ans, l’acteur écossais Sean Connery est décédé, selon des informations de BBC News, citant sa famille. Figure de la saga 007, le comédien avait interprété le rôle de l’espion à sept reprises. On avait pu le voir dans les films James Bond 007 contre Dr No en 1962, Bon baisers de Russie en 1963, Goldfinger en 1964, Opération Tonnerre en 1965, On ne vit que deux fois en 1967, Les diamants sont éternels en 1971 et Jamais plus jamais en 1983.

    L’acteur a connu une longue carrière couronnée de nombreux prix dont un Oscar, deux Bafta et trois Golden Globes. A 80 ans passés, il continuait à incarner un certain idéal masculin, du genre viril, mû par un irrésistible charisme, un détachement cynique derrière ses sourcils en accent circonflexe et une voix délicieusement rocailleuse.

    Archétype du « mâle apha », il fut élu homme le plus sexy de la planète à 59 ans. Un tombeur, en quelque sorte, à l’image de James Bond, ce personnage qui lui collera à la peau pour l’éternité. Mais avant de siroter des vodka-martini aux bars des plus somptueux casinos et de conquérir les plus belles femmes dans le rôle de 007, Sean Connery a d’abord cherché à fuir sa condition, particulièrement modeste.

    « Mon nom est Bond. James Bond. » C’est bien Sean Connery qui prononce ces mots pour la première fois au cinéma. Mais il n’était pas que l’espion le plus connu du monde. Au fil de ses cinquante années de carrière, l’acteur décédé à l’âge de 90 ans a dilué son accent écossais à travers les 64 films dans lesquels il est apparu.

    Pas de printemps pour Marnie (1964)

    Dans l’un des films les plus cruels d’Alfred Hitchcock, Sean Connery – qui échappe ainsi à son personnage de 007 – incarne un riche éditeur qui tombe amoureux d’une jeune secrétaire cleptomane et frigide (Tippie Hedren). Le maître du suspense semble fasciné par Sean Connery et sa virilité presque caricaturale, sa manière obsessionnelle de protéger celle qui deviendra sa femme et la découverte de toutes ses psychoses qui l’effraient et l’excitent.

    Le nom de la rose (1986)

    Sean Connery, alors en période de disgrâce, était loin d’être le premier choix de Jean-Jacques Annaud pour incarner le rôle principal du moine Guillaume de Baskerville. Mais le réalisateur français raconte avoir eu « la chair de poule » lorsque l’Ecossais a commencé à lire le script et il l’engage contre l’avis de son agent qui le taxe de « vieux ringard ». Umberto Eco, l’auteur italien du Nom de la rose, avait les mêmes appréhensions. « Ce que tu as réussi le mieux, c’est ce que je craignais le plus. Sean Connery est formidable », dira-t-il à Jean-Jacques Annaud. Le rôle a valu un Bafta du meilleur acteur à l’Ecossais.

    Les Incorruptibles (1988)

    Le chef-d’œuvre de Brian De Palma sur la pègre à l’époque de la prohibition vaudra un Oscar et un Golden Globe à Sean Connery (meilleur acteur dans un second rôle) et le titre du « pire accent au cinéma de tous les temps. » Sean Connery, en vieux flic qui connaît bien le monde des truands, vole la vedette au jeune Kevin Costner face au grand Robert de Niro en Al Capone inattaquable.

    Indiana Jones et la Dernière Croisade (1989)

    En 1989, Steven Spielberg a l’idée de réunir Harrison Ford et Sean Connery dans un formidable duo d’acteurs qui fera un triomphe. Sean Connery incarne avec malice et élégance un médiéviste farfelu mystérieusement disparu que son fils, l’aventurier Indiana Jones, va tenter de retrouver. En 2008, alors que Sean Connery était à la retraite depuis cinq ans, il refusa de rejouer son rôle dans le quatrième volet de la série Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal, le jugeant trop anecdotique.

     

     

    Famille et Ecosse, les deux priorités de sa vie

    « Né dans la pauvreté abjecte des faubourgs d’Edimbourg, son rêve unique et primaire consiste à s’échapper. C’est la pauvreté qui a mis Sean Connery en route », souligne l’un de ses biographes, Michael Feeney Callan.

    Il quitte l’école tôt et s’engage à 16 ans dans la Marine. L’expérience s’achève sur les quais de Portsmouth où il perfectionne ses passe-temps favoris : football (il est doué au point de se voir offrir un contrat par Manchester United), boxe et filles. C’est de cette époque que datent ses deux tatouages – « Mum and dad » et « Scotland forever » – sur l’avant-bras droit. Famille et Ecosse, les deux priorités de sa vie.

    La troisième place du concours Mister Univers 1950

    Rendu à la vie civile au bout de trois ans après un ulcère, il enchaîne les petits boulots : maître-nageur, maçon, routier mais aussi livreur de charbon, garde du corps et polisseur de cercueil. « Pour plaire aux filles », il se lance dans le culturisme et termine troisième au concours de Mister Univers 1950. Son 1m88 et son charme vont devenir son passeport pour la gloire. Il a 27 ans quand, repéré dans un téléfilm pour la BBC, il signe avec la 20th Century Fox.

    Invité à passer un essai pour l’adaptation d’un roman d’espionnage, il refuse net. « Vous me prenez comme je suis ou vous ne me prenez pas ». Le bluff paye, et le rôle de 007 dans Dr No en 1962 lui revient pour 16.000 dollars. Succès immédiat, il va incarner à six reprises (sans compter le non-officiel Jamais plus jamais) l’agent secret qui fera fantasmer des hordes de jeunes filles et rêver les garçons.

    Une popularité jamais démentie

    Propulsé star internationale, Sean Connery tourne dès lors avec les plus grands, en conservant en toute circonstance son accent écossais. Il gagne un Oscar avec Les Incorruptibles et interprète de plus en plus des rôles de père spirituel, dans HighlanderLe nom de la rose ou Indiana Jones et la dernière croisade.

    Le tout en devenant au fil des années « plus séduisant que jamais », comme le souligne le spécialiste du cinéma Christian Dureau. En 1989, le magazine People le consacré « homme vivant le plus sexy », alors qu’il va allègrement sur ses 60 ans. Sa popularité ne sera jamais démentie : en 2013, il est élu acteur britannique préféré des Américains, dix ans après sa « retraite » au bout de 64 films.

    Un dernier exil avec sa Française de femme

    « En exil » en Espagne ou aux Bahamas (pour des raisons fiscales), il a vécu ces dernières années à New York avec sa deuxième femme, la portraitiste française Micheline Roquebrune, rencontrée sur les greens de golf et aussitôt épousée, en 1975.

    « Comme elle ne parlait pas anglais et que je ne parlais pas français, il y avait peu de chances qu’on sombre dans des discussions ennuyeuses. C’est pourquoi on a convolé si rapidement », plaisantait Sean Connery, marié une première fois à une actrice australienne, Diane Cilento, avec laquelle il a eu un fils, Jason, né en 1963.

    Annoncé comme mort dès 1993 par des agences de presses australiennes et japonaises, il a fini par rendre les armes samedi à 90 ans. Car il est vrai : « On ne vit que deux fois ».

  • Bande annonce SW "The Mandalorian" saison 2 en octobre sur DISNEY +

    The Mandalorian II : deux trailers et une date de lancement pour la saison 2 de la série Star Wars

    The Mandalorian : un nouveau trailer explosif pour la saison 2 de la série Disney+

    A quelques jours de la sortie du premier épisode de la saison 2 de The Mandalorian, une nouvelle bande-annonce a été dévoilée. De quoi faire monter la pression…

    le 21 octobre 2020   Par  David Laurent

    La date sans doute la plus attendue de cette fin d’année et désolé de vous décevoir, il ne s’agit pas de Noël. Non, on parle bien du début de la saison 2 de la série Disney+ The Mandalorian. C’est le 30 octobre que l’on pourra découvrir la suite des aventures du chasseur de primes et pour continuer à faire monter la pression dans la dernière ligne droite, une nouvelle petite vidéo a été mise en ligne. Attention, résultat explosif.

    Dans cette nouvelle séquence vidéo relativement courte mais pleine d’images complètement inédites jusque-là, on peut voir plusieurs scènes qui démontrent à quel point cette saison 2 de The Mandalorian devrait passer à la vitesse supérieure. Ainsi, Mando et son petit groupe passent clairement à l’offensive et surtout, on peut voir le plus célèbre chasseur de primes de la galaxie s’envoler avec son jet pack. De quoi ramener beaucoup de souvenirs de Boba Fett.

    Mais, et on peut commencer à être certains qu’elle va jouer un rôle majeur, on ne voit toujours pas l’actrice Rosario Dawson, alias Ahsoka Tano. Cette invisibilité dans les images du teaser fait penser à baby Yoda. On la garde caché pour préserver l’effet de surprise… A relativiser un peu toutefois puisque Katee Sackhoff (Bo-Katan Kryze), Timothy Olyphant et Michael Biehn ne sont pas non plus encore apparus à l’écran.

    Il s’agit vraisemblablement de l’ultime bande-annonce avant la diffusion du premier épisode de cette saison 2 de The Mandalorian. Mais le soin qui y est apporté, prouve à nouveau à quel point les séries Star Wars vont jouer un rôle crucial dans l’avenir de Disney+. A découvrir dans les prochaines semaines à raison d’un épisode par semaine. Et rassurez-vous, la saison 3 est déjà lancée du côté de l’écriture.

    The mandalorian s2 lien teaser 2

    The mandalorians saison 2

    "Mando" (Pedro Pascal) et "Baby Yoda" attendent la suite de leur aventure sur Disney+Crédit : Disney+

    Alors que la sortie de la saison 2 ne va plus tarder. Elle sera mise en ligne dans un peu plus d'un mois (le 30 octobre 2020 pour les premiers épisodes).

    Les images dévoilées quelques jours avant la diffusion de la bande-annonce indiquaient un retour sur Tatooine. Planète phare de l'univers Star Wars, Mando devrait s'y rendre afin de protéger l'Enfant. Néanmoins, le personnage devrait se retrouver très certainement de nouveau en cavale, en témoigne notamment la course poursuite en speeder. Si cela promet une bonne dose d'action, une autre théorie suggère toutefois que l'homme sur l'engin serait en réalité Boba Fett. Une comparaison réalisée avec le jet pack et le casque du célèbre chasseur de primes indique qu'il puisse s'agir du lui. De plus, sa présence sur la planète de sable ne serait pas étonnante. S'il faudra attendre le lancement de la saison 2 dans quelques semaines pour découvrir dans quelles circonstances Fett fera son apparition, mieux vaut cependant prendre cet indice avec des pincettes.

    DE NOMBREUSES PLANÈTES ET RÉGIONS INCONNUES

    La bande-annonce n'a pas cessé de teaser la cavale de Bébé Yoda et de Mando. Afin d'échapper à leurs ennemis, on comprend que les deux protagonistes devront parcourir les confins de la galaxie. Cette cavale pourrait certes les emmener sur Tatooine, mais aussi sur Ilum ainsi que sur Mon Cala. Si la première est une planète de glace ayant d'abord servi de sanctuaire aux Jedi avant qu'elle ne soit transformée en Starkiller Base par les Sith, la seconde de son côté semble abriter des créatures aquatiques, tels que les Quarren. Par ailleurs, le début de la bande-annonce voyait le Razor Quest prendre la direction d'une mystérieuse Lune, Mando et l'Enfant atterrissant par la suite dans une sombre ville remplie de graffitis. Leur quête les mènera-t-elle au cœur des Régions Inconnues ? Tenteront-ils de se cacher ? Une certitude, les ennuis ne seront jamais loin de Din Djarin...

    LES REFERENCES A LA SAGA STAR WARS

    Le X-Wing, les Stormtroopers, les Gamorreans, les Abyssins...tous sont réunis dans la première bande-annonce de la saison 2 de The Mandalorian. 

    Si le premier est un vaisseau phare de la République, Mando semble voyager à ses côtés. Din Djarin aurait-il trouvé un nouvel allié ? En tout cas, les stoormtroopers de l'Empire seront là pour les freiner dans leur quête, tandis que le dernier plan lors du combat de catch fut l'occasion de retrouver les Gammoreans en plein duel, cette espèce étant connue pour avoir était au service de Jabba le Hutt. S'agissant de l'Abyssin, Gore Keresh, son espèce a pu être aperçue durant la scène de la Cantina dans Star Wars : Un Nouvel Espoir. Si la scène du fight club semble d'ailleurs rappeler cette mythique séquence, il est en tout cas certain que la saison 2 de The Mandalorian devrait nous plonger davantage dans les secrets inexplorés de la saga. De quoi offrir une nouvelle salve d'épisodes prometteuse et haletante

    Retrouvez toute l'actualité française de Star Wars :

    - sur Facebook : http://facebook.com/StarWarsFR

    - sur Twitter : http://twitter.com/StarWarsFR

    - sur le site officiel : http://www.starwars.fr/

    En attendant, l'acteur Giancarlo Esposito (Moff Gideon) tease la suite du show et commence déjà à évoquer les saisons 3 et 4 dans People Magazine. Selon lui, les nouveaux épisodes dévoileront des informations sur Baby Yoda, ses origines, son histoire, mais aussi celle de Moff Gideon et son sabre noir. L'exploration continue également et donne déjà un avant-goût de l'univers qui continuera d'être parcouru dans les futures saisons. 

    Sinon, The Mandalorian a reçu sept statuettes lors des Emmy Awards 2020. La série a notamment été récompensée pour les effets spéciaux de l'épisode 2, son montage, mixage sonore, sa production et le rendu visuel. Une très belle performance pour le show vedette de Disney+. 

    Le duo intergalactique le plus attachant du petit écran revient très bientôt. À partir du 30 octobre prochain sur Disney+, la saison 2 de The Mandalorian dévoilera son premier épisode. Une suite très attendue des aventures de "Baby Yoda" et du Mandalorien Din Djarin (Pedro Pascal) dans la galaxie lointaine entre les épisodes 6 et 7 de la saga. 

    Après la diffusion de la première bande-annonce, remplie d'indices plus ou moins cachés sur le synopsis de cette future saison, c'est Giancarlo Esposito (Grand Moff Gideon) qui a révélé d'autres informations dans un entretien pour le média américain People, et annoncé les saisons 3 et 4 de la série de Jon Favreau (Le Roi LionIron Man). 

    "La prochaine saison de The Mandalorian va être très intéressante, parce que vous allez commencer à découvrir ce que signifie le pouvoir de l'Enfant et pourquoi il se nomme ainsi. Vous apprendrez aussi les origines du sabre noir que Moff Gideon possède, son rôle dans l'Histoire passée de Star Wars et comment il est lié aux autres séries comme The Clone Wars", commente ainsi l'acteur. De quoi augmenter l'impatience du public et qui nous donne l'occasion de faire le point sur tout ce que l'on sait déjà de la saison 2 de The Mandalorian. Attention, la suite contient des spoilers. 

    Bo-Katan Kryze, héroïne des Star Wars : The Clone Wars et Star Wars : Rebels sera incarnée par Katee Sackhoff, éternelle Kara "Starbuck" Thrace dans la série Battlestar Galactica. C'est d'ailleurs qui double l'héroïne dans les séries Star Wars : Rebels et Star Wars : The Clone Wars. Une excellente nouvelle pour les fans de la galaxie lointaine. Elle est originaire de la planète Mandalore (comme "Mando"), militaire haut gradée, spécialiste des combats au blaster. Bo-Katan Kryz est aussi liée au Dark Saber, la lame noire que vous avez pu voir dans les mains de Moff Gideon (Giancarlo Esposito) dans l'épisode final de The Mandalorian. Dans Star Wars : Rebels que Bo-Katan reçoit la lame noire et devient ainsi la cheffe des Mandalores. Avec ce symbole elle espère unir les clans jadis ennemis pour ramener la paix sur la planète. "J'accepte cette épée pour ma soeur, pour mon clan et pour tous les guerriers", déclare Bo-Katan. 

    De nouvelles références à la saga

    Retour sur Tatooine, apparition des Jedi, vols de X-Wings et retrouvailles avec les Hommes de sables... cette saison 2 promet de nouveau de raviver la nostalgie des fans. C'est d'ailleurs l'un des ingrédients du succès de The Mandalorian : faire plaisir aux fans des épisodes 4,5 et 6, tout en ajoutant de nouveaux éléments dans cet univers déjà bien connu.

    via GIPHY

    Le retour de Boba Fett ?

    C'est une rumeur de fans qui a fait son chemin sur "les Internets". Boba Fett, le fils de Jango Fett, dont l'ADN a été utilisé par les scientifiques de la planète Kamino pour créer l'armée de clones, ferait une ou des apparitions dans The Mandalorian. Selon le média américain Inverse, c'est Temuera Morrison, qui incarnait Jango Fett dans l'épisode 2 de la saga Star Wars, qui se glissera sous le costume de Boba Fett. Si la rumeur est vraie, cela veut dire que Boba a réussi (on ignore encore comment) à s'extirper du monstre sable de l'épisode 6, où il tombe lorsque Luke, Leia et Han s'échappent du vaisseau de Jabba le Hutt.

     

     

     

  • Coffret collector blu-ray 4k de la saga SKYWALKER

    La Fnac vient d'ouvrir les précommandes pour le superbe coffret collector Blu-ray 4K Star Wars qui regroupera les neuf films de la saga Skywalker !

    Sw coffret skywalker bluray 4k

    42 ans après la sortie de Un Nouvel Espoir, la saga Skywalker s'est conclue en fin d'année dernière au cinéma avec L'Ascension de Skywalker, le neuvième et dernier épisode d'une des plus grandes épopées de l'histoire du 7ème art. Comme on pouvait s'en douter, Disney va profiter de la sortie en vidéo du film pour proposer à la vente un nouveau magnifique coffret vidéo regroupant les neuf films numérotés de la franchise.

    Composé de 27 disques, cette édition regroupera les épisodes I à IX de la saga au format Blu-ray et 4K UHD ainsi que neuf disques bonus au contenu pour le moment inconnu. On peut sans trop s'avancer prédire qu'il s'agira des mêmes suppléments déjà proposés dans les précédentes éditions, en plus de celui dédié à l'épisode IX. Le tout sera proposé dans un joli coffret noir paré de l'Étoile de la Mort. Classe !

    Disponible dès le 30 avril, ce coffret collector sera vendu chez nous en exclusivité dans les magasins Fnac au prix de 229,99 €.

    Vous pouvez dors et déjà précommander votre exemplaire en vous rendant sur le site de la Fnac.

     

    SYNOPSIS:

     

    Star Wars La Menace Fantôme Episode I

    accueil site

    Avant de devenir un célèbre chevalier Jedi, et bien avant de se révéler l’âme la plus noire de la galaxie, Anakin Skywalker est un jeune esclave sur la planète Tatooine. La Force est déjà puissante en lui et il est un remarquable pilote de Podracer. Le maître Jedi Qui-Gon Jinn le découvre et entrevoit alors son immense potentiel. Pendant ce temps, l’armée de droïdes de l’insatiable Fédération du Commerce a envahi Naboo, une planète pacifique, dans le cadre d’un plan secret des Sith visant à accroître leur pouvoir. Pour défendre la reine de Naboo, Amidala, les chevaliers Jedi vont devoir affronter le redoutable Seigneur Sith, Dark Maul.

    Star Wars L'Attaque des Clones Episode II

    Depuis le blocus de la planète Naboo par la Fédération du commerce, la République, gouvernée par le Chancelier Palpatine, connaît une véritable crise. Un groupe de dissidents, mené par le sombre Jedi comte Dooku, manifeste son mécontentement envers le fonctionnement du régime. Le Sénat et la population intergalactique se montrent pour leur part inquiets face à l'émergence d'une telle menace.Certains sénateurs demandent à ce que la République soit dotée d'une solide armée pour empêcher que la situation ne se détériore davantage. Parallèlement, Padmé Amidala, devenue sénatrice, est menacée par les séparatistes et échappe de justesse à un attentat. Le Padawan Anakin Skywalker est chargé de sa protection. Son maître, Obi-Wan Kenobi, part enquêter sur cette tentative de meurtre et découvre la constitution d'une mystérieuse armée de clones...

    Star Wars La Revanche des Sith Episode III

    La Guerre des Clones fait rage. Une franche hostilité oppose désormais le Chancelier Palpatine au Conseil Jedi. Anakin Skywalker, jeune Chevalier Jedi pris entre deux feux, hésite sur la conduite à tenir. Séduit par la promesse d'un pouvoir sans précédent, tenté par le côté obscur de la Force, il prête allégeance au maléfique Darth Sidious et devient Dark Vador.Les Seigneurs Sith s'unissent alors pour préparer leur revanche, qui commence par l'extermination des Jedi. Seuls rescapés du massacre, Yoda et Obi Wan se lancent à la poursuite des Sith. La traque se conclut par un spectaculaire combat au sabre entre Anakin et Obi Wan, qui décidera du sort de la galaxie.

    Star Wars Un Nouvel Espoir Episode IV

    Il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine... La guerre civile fait rage entre l'Empire galactique et l'Alliance rebelle. Capturée par les troupes de choc de l'Empereur menées par le sombre et impitoyable Dark Vador, la princesse Leia Organa dissimule les plans de l'Etoile Noire, une station spatiale invulnérable, à son droïde R2-D2 avec pour mission de les remettre au Jedi Obi-Wan Kenobi. Accompagné de son fidèle compagnon, le droïde de protocole C-3PO, R2-D2 s'échoue sur la planète Tatooine et termine sa quête chez le jeune Luke Skywalker. Rêvant de devenir pilote mais confiné aux travaux de la ferme, ce dernier se lance à la recherche de ce mystérieux Obi-Wan Kenobi, devenu ermite au coeur des montagnes désertiques de Tatooine...

    Star Wars L'Empire Contre-Attaque Episode V

    Malgré la destruction de l'Etoile Noire, l'Empire maintient son emprise sur la galaxie, et poursuit sans relâche sa lutte contre l'Alliance rebelle. Basés sur la planète glacée de Hoth, les rebelles essuient un assaut des troupes impériales. Parvenus à s'échapper, la princesse Leia, Han Solo, Chewbacca et C-3P0 se dirigent vers Bespin, la cité des nuages gouvernée par Lando Calrissian, ancien compagnon de Han. Suivant les instructions d'Obi-Wan Kenobi, Luke Skywalker se rend quant à lui vers le système de Dagobah, planète marécageuse où il doit recevoir l'enseignement du dernier maître Jedi, Yoda. Apprenant l'arrestation de ses compagnons par les stormtroopers de Dark Vador après la trahison de Lando, Luke décide d'interrompre son entraînement pour porter secours à ses amis et affronter le sombre seigneur Sith..

    Star Wars Le Retour du Jedi Episode VI

    L'Empire galactique est plus puissant que jamais : la construction de la nouvelle arme, l'Etoile de la Mort, menace l'univers tout entier... Arrêté après la trahison de Lando Calrissian, Han Solo est remis à l'ignoble contrebandier Jabba Le Hutt par le chasseur de primes Boba Fett. Après l'échec d'une première tentative d'évasion menée par la princesse Leia, également arrêtée par Jabba, Luke Skywalker et Lando parviennent à libérer leurs amis. Han, Leia, Chewbacca, C-3PO et Luke, devenu un Jedi, s'envolent dès lors pour une mission d'extrême importance sur la lune forestière d'Endor, afin de détruire le générateur du bouclier de l'Etoile de la Mort et permettre une attaque des pilotes de l'Alliance rebelle. Conscient d'être un danger pour ses compagnons, Luke préfère se rendre aux mains de Dark Vador, son père et ancien Jedi passé du côté obscur de la Force.

    Star Wars Le Réveil de la Force épisode VII

    Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga "Star Wars", 30 ans après les événements du "Retour du Jedi".

    Star Wars Les derniers Jedi épisode VIII

    Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

    Star Wars L'Ascension de Skywalker épisode IX

    La conclusion de la saga Skywalker. De nouvelles légendes vont naître dans cette bataille épique pour la liberté.

     

    Dans le coffret ils auraient pu mettre aussi les 2 spin-of

    Rogue one

    Solo

    Lire la suite

  • Star Wars "Underworld" la série qui n'a pas vu le jour

    Star Wars : Underworld - la série avortée de George Lucas se dévoile en vidéo (VO)

    Mathieu Jaborska 

    Annoncé à la Star Wars Celebration de 2005, le projet était un show en live-action se situant dans l'univers des films, des années avant l'acquisition de Lucasfilm par Disney et le lancement de The Mandalorian. 

    Il était censé se dérouler entre les épisodes 3 et 4, entre la prélogie et la trilogie originale. L'intrigue aurait dû se passer dans les bas-fonds de Coruscant, l'endroit où on ne vend pas de bâton de la mort. Le ton très sombre voulu avait déjà été décrit en 2012 par Rick McCallum à Collider.

    Voilà qui fait saliver... en vain. Certaines rumeurs relayées par Ain't Cool News évoquaient même une histoire de voyage dans le temps, avec des bandits cherchant à empêcher la naissance de Dark Vador ! 

    Malheureusement, comme ces images le montrent, la production du show a dû couter beaucoup d'argent, et le défi lancé par Lucas et McCallum, à savoir créer un univers rempli d'effets visuels pour seulement 5 millions de dollars, n'a pas été relevé.

    Apparemment, le papa de la galaxie lointaine, très lointaine voulait 400 épisodes en tout, et selon Geektyrant, il en aurait déjà écrit 100 ! Comme beaucoup de projets du style, des "test footage" ont été tournés, c'est-à-dire un petit bout d'épisode conçu pour donner envie à des producteurs d'investir.

    Et aujourd'hui, la vidéo s'est retrouvée sur Internet grâce à l'utilisateur YouTube holonet. Selon la description, les images datent de 2010. On y voit une courte scène de cinq minutes, suivie d'un making of mettant en valeur les effets spéciaux produits par Stargate studios. Mieux, dans la description, on trouve un Google doc regroupant une mine d'information sur le projet.

    McCallum parlait du Parrain comme référence. Nous, on décèle plus une immense influence de Blade Runner, qui s'intègre curieusement bien à l'univers souterrain esquissé dans la prélogie. Servie par certains plans à l'épaule super dynamiques qui jurent avec l'esthétique générale de la saga, la scène s'avère franchement prometteuse, surtout en ce qui concerne les effets spéciaux et les magnifiques arrière-plans. George Lucas cherchait clairement ici à prolonger son amour pour les fonds verts.

    La plupart des fans regrettent que ce ne soit plus d'actualité, surtout depuis que Disney a pris en charge la saga et a programmé plusieurs spin-offs sous ce format sur leur plateforme Disney+, dont The Mandalorian et la fameuse série sur Obi-Wan qui est en préparation actuellement. Mais dans un entretien avec /Films datant de 2015.

    Kathleen Kennedy, aux manettes des derniers Star Wars, a indiqué qu'elle ne voulait pas jeter tout ce contenu"C'est de l'or", a-t-elle même précisé. Certaines idées de Star Wars : Underground se retrouveront donc peut-être dans les prochaines séries de la franchise. On croise les doigts.

     

    Star Wars Underworld : des images de la série abandonnée par George Lucas refont surface

    Par Clément Cusseau

    Des images test de la série "Star Wars Underworld" ont refait surface ; développé par George Lucas, le projet n’avait jamais vu le jour malgré l’écriture d’une centaine de scripts !

    Lucasfilm Ltd.

    Il s’agit d’un de ces projets jamais tournés qui nourrit pourtant l’imaginaire des fans de Star Wars. En 2005, alors qu’il était encore détenteur des droits de sa licence, George Lucas développait Star Wars Underworld, une série décrite comme une croisement entre Deadwood et Le Parrain, dont une centaine d’épisodes avaient été écrits sur les 400 envisagés par le cinéaste !

    Une ambition démesurée pour l’époque, il était d'ailleurs question de tourner une saison complète avant même de trouver un diffuseur, et le show faillit bien voir le jour puisque des essais furent tournés avant que la production ne soit finalement interrompue indéfiniment, le budget par épisode (2 à 4 millions) ne permettant pas de concrétiser l’ambition visuelle de George Lucas qui souhaitait que la série puisse rivaliser en terme d’effets spéciaux avec ses films. Le rachat de la compagnie Lucasfilm Ltd. par Disney a par la suite définitivement mis fin aux espoirs que la série puisse être un jour tournée.

    A l'époque, des rumeurs avaient également fait état de la possiiblité que l'univers de la série soit exploré dans le jeu vidéo Star Wars 1313 (lire notre article dédié), lui aussi abandonné au moment du rachat de la licence par Disney, avec pour conséquence directe la fermeture des mythiques studios LucasArts, la division Lucasfilm entièrement dédiée au développement de jeux vidéo.

    Peu avant la sortie du Réveil de la Force en 2015, la productrice Kathleen Kennedy avait pourtant laissé entendre que le projet pourrait être relancé par Disney : "Nous avons consacré beaucoup de temps à lire ses écrits et c’est quelque chose que nous aimerions vraiment explorer. (…) Nous ne souhaitons pas nous débarrasser de cela, car c’est de l’or en barre. C’est quelque chose que nous ne voulons pas précipiter, il faudrait en discuter, peser le pour et le contre, mais nous pourrions très bien développer l’un de ces projets dans le futur. C’est en tout cas notre intention."

    Alors qu’une première série de prises vues réelles a depuis vu le jour (The Mandalorian), et que d’autres seront prochainement diffusées Disney+ (Cassian Andor, Obi-Wan Kenobi), Star Wars Underworld pourrait-elle sortir des cartons et apparaître sur la plate-forme SVOD (disponible en France le 24 mars prochain) ? Rien n’est moins sûr, mais nul doute que George Lucas – froissé que ses idées n’aient pas été conservées par la postlogie de J.J. Abrams et Rian Johnson – n’aura très certainement plus l’envie de s’impliquer dans ce projet s’il venait à voir le jour, ce dont l’on peut d'ailleurs sérieusement douter…

    Pour plus d’informations sur Star Wars Underworld, lire (ci-dessous) notre article dédié aux coulisses de la série avortée.

    Il était une fois "Star Wars" la série live... ou l'éternel projet top secret...

    Par Jean-Maxime Renault le 30 mars 2015

    Depuis 2005, tel un serpent de mer, une série live "Star Wars" fait l'objet de toutes les rumeurs et de tous les fantasmes. A l'approche de la nouvelle saga cinématographique signée J.J. Abrams, le projet semble plus vivant que jamais !

    Retour en 2005...

    C'est une idée totalement différente, donc risquée. Mais c'est pour cela que je le fais. Certains trouveront inévitablement que ça ne correspond pas à leur vision de Star Wars. Qui sait ? Peut-être que ça marchera, peut-être pas.

    C'est avec ces quelques mots que George Lucas décrit la série live Star Wars qu'il développe depuis déjà trois ans, en 2008 dans les pages du magazine Total Film. L'annonce du projet, il l'avait faite lors de la convention officielle appelée Celebration III, pour la sortie de Star Wars : la revanche des Sith. Pendant ces longs mois, le producteur Rick McCallum est chargé, entre autres, de dénicher les scénaristes qui donneront vie à la série, connue sous le nom provisoire de Star Wars Underworld. Elle est alors censée relater les événements survenus entre l'épisode III et l'épisode IV et faire ainsi le pont entre le prequel et la franchise d'origine.

    Plus de 200 talents sont auditionnés à travers le monde, parmi lesquels les têtes pensantes de Lost et Heroes, mais aussi Russell T. Davies, créateur de Queer As Folk et du revival réussi de Doctor Who. Ce dernier se paie le luxe de décliner la proposition pour se pencher sur des projets plus personnels. Finalement, six scénaristes sont choisis. Parmi eux, le showrunner de Battlestar Galactica qui en connaît un rayon en matière de science-fiction : Ronald D. Moore. 

    Nous allions au Ranch de Skywalker périodiquement, tous les deux mois environ, pour imaginer des histoires et écrire les scripts de la série. George suivait l'avancement au quotidien. C'était une expérience formidable et fascinante.

    Malgré l'enthousiasme de Moore, le projet est si ambitieux - le plan est de produire plus de 400 épisodes, et d'écrire et tourner une saison entière avant même de la vendre à une chaîne- que "seulement" 50 épisodes sont écrits deux ans plus tard mais pas une minute n'a encore été filmée ! Lucas et McCallum souhaitent que chaque épisode puisse rivaliser avec les films visuellement, mais le budget estimé entre 2 et 4 millions de dollars pour chacun n'est clairement pas suffisant pour ce faire. En parallèle, le casting commence secrètement en 2009...

    Mc Callum donne à l'époque un peu plus d'informations sur Underworld : "Beaucoup de personnages que nous n'avons pas encore rencontrés mais qui sont présents dans les romans en feront partie (...) Nous pourrons enfin répondre aux questions de tout le monde, une bonne fois pour toutes. Ce sera plus sombre, plus osé (...) Un Deadwood dans l'espace. Ou un Empire contre-attaque sous stéroïdes."

    En 2010, George Lucas annonce que la série est reportée à une date indéterminée pour des questions de budget. Le réalisateur espère que la technologie évolue suffisamment pour qu'elle soit faisable à moindre coût dans un avenir proche.

  • STAR WARS CLONE WARS saison 7

    Star Wars Clone Wars saison 7 : une affiche et une bande-annonce pour les ultimes épisodes

    Par Thomas Imbert 

    Attendue le 21 février sur Disney+ aux États-Unis (en attendant le lancement européen un mois après), la septième et dernière saison de "Star Wars: Clone Wars" se dévoile à travers une bande-annonce épique.

    Après 6 ans d'absence, Ahsoka Tano, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi seront bientôt de retour pour une septième et dernière saison de la série animée Star Wars: Clone Wars, qui sera diffusée aux Etats-Unis sur Disney+ à partir du 21 février prochain. La France devra patienter un mois supplémentaire pour découvrir les 12 derniers épisodes de Clone Wars, puisque le lancement européen de la plate-forme est prévu pour le 24 mars. 

    Pour l'occasion, une nouvelle bande-annonce épique et une affiche ont été dévoilées, promettant aux fans un vrai feu d'artifice final. Entre combats spatiaux, batailles rangées et duels au sabre laser, cette ultime saison de Clone Wars s'annonce plutôt sombre et semble explorer l'avènement de l'Empire, comme en témoigne la voix off du trailer : "Bientôt, la galaxie sera transformée. Les Jedi et la République mourront."

    Découvrez ici l'affiche de la saison 7...

    Pour rappel, l'intrigue de Clone Wars se situe entre les épisodes II (L'Attaque des Clones) et III (La Revanche des Sith) de la saga Star Wars. Elle explore la guerre qui fait rage entre les clones de la République et les troupes de la Confédération, conflit qui mettra finalement le feu aux poudres dans toute la galaxie et qui, à terme, entraînera le règne de Palpatine. 

    Pour rappel, Disney+ sera accessible en France à partir du 24 mars 2020. Il faudra donc se montrer patient pour voir la suite de cette guerre sans fin.

    LE PLANNING DES SORTIES DES ÉPISODES DE LA SAISON 7 EN DÉTAIL :

    • Épisode 1 - Vendredi 21 février
    • Épisode 2 - Vendredi 28 février
    • Épisode 3 - Vendredi 6 mars
    • Épisode 4 - Vendredi 13 mars
    • Épisode 5 - Vendredi 20 mars
    • Épisode 6 - Vendredi 27 mars
    • Épisode 7 - Vendredi 3 avril
    • Épisode 8 - Vendredi 10 avril
    • Épisode 9 - Vendredi 17 avril
    • Épisode 10 - Vendredi 24 avril
    • Épisode 11 - Vendredi 1er mai
    • Épisode 12 - Vendredi 8 mai

     

    Les séries Star Wars : de Clone Wars à The Mandalorian

    Par Clément Cusseau — 10 nov. 2019 

    Alors que "The Mandalorian" fait ce 12 novembre ses grands débuts aux Etats-Unis (diffusion courant 2020 en France), petit retour sur ces séries "Star Wars" ayant vu le jour ces trente dernières années.

    1. Droïdes : Les Aventures de R2-D2 et C-3PO (1985 - 1 saison)

    Comme son nom l'indique, cette courte série de treize épisodes suivait les aventures de R2-D2 et C-3PO dans une intrigue se déroulant entre les Episodes III et IV.

    2. Ewoks (1985 - 2 saisons)

    Prequel du Retour du JediEwoks met en scène les adorables créatures de l'Episode VI avant que l'Empire ne colonise leur planète d'Endor.

    © ABC

    3. Star Wars: Clone Wars (2003, 3 saisons)

    Produite entre la sortie des Episodes II et III, Clone Wars est une série imaginée par Genndy Tartakovsky mettant en scène les chevaliers Jedi durant la guerre des Clones, mais aussi leurs adversaires, à commencer par le général Grievous dont il s'agit de la toute première apparition.

    4. Star Wars: The Clone Wars (2008, en cours)

    Quant à elle produite après la sortie de La Revanche des SithThe Clone Wars (à ne pas confondre avec Clone Wars, donc...) revisite elle aussi la guerre des Clones, alors qu'Anakin se voit imposer la présence d'une padawan : Ahsoka Tano. Annulée en 2014, la série s'est finalement vue commander une sixième saison pour 2020 par la plate-forme Disney+.

    5. Star Wars Rebels (2014, 4 saisons)

    Quatorze ans après l'action de La Revanche des Sith, Star Wars Rebels met en scène un équipage de rebelles en guerre contre les forces de l'Empire galactique. De nombreux personnages bien connus des fans, comme Obi-Wan Kenobi, Dark Vador, Palpatine et Dark Maul, sont apparus dans cette série cocréée par Simon Kinberg, le scénariste des films X-Men.

    6. Star Wars : Forces du destin (2017, 2 saisons)

    La série anthologique Star Wars : Forces du destin met en scène les personnages féminins de la saga (Rey, Jyn Erso, la princesse Leia...), pour la plupart incarnées par leurs interprètes cinématographiques.

    7. Star Wars Resistance (2018, en cours)

    Première série se déroulant dans la chronologie de la nouvelle trilogie, Star Wars Resistance suit les aventures d'une escouade de pilotes chargés par Poe Dameron de mener pour le compte de la rebellion des missions à haut risque.

    8. The Mandalorian (2019, en cours)

    Première série live action Star Wars à voir le jour, The Mandalorian suit les aventures d'un chasseur de primes dans un monde sans foi ni loi, quelques années après la destruction de l'Empire par les forces rebelles dans l'Episode VI.

    © Lucasfilm

     

  • Star Wars IX enfin sur les écrans cinémas

    Star Wars 9 : comment interpréter la fin de L'Ascension de Skywalker ? [SPOILERS]

    Par Mégane Choquet — 19 déc. 2019

    Au cinéma depuis le 18 décembre, L'Ascension de Skywalker clôture la saga Star Wars

    en apportant beaucoup de réponses mais aussi des pistes de réflexion.

    Comment interpréter cette fin tant attendue ?

    2019 and TM Lucasfilm Ltd. All Rights Reserved.

    Attention, spoilers ! Les paragraphes suivants révèlent des spoilers sur L'Ascension de Skywalker et la saga Star Wars. Si vous ne souhaitez pas en connaître la teneur, ne lisez pas ce qui suit.

    La saga Star Wars s'est achevée ce 18 décembre au cinéma avec la sortie de L'Ascension de Skywalker, neuvième et dernier volet de l'épopée intergalactique. Qu'il plaise ou non aux fans, le film répond aux questions essentielles posées dans cette nouvelle trilogie et offre un certain éclairage sur la saga en elle-même. On apprend enfin les origines de Rey (Daisy Ridley), héroïne en pleine quête d'identité constamment à la recherche de figures parentales qu'elle trouve en Leia (Carrie Fisher), Luke (Mark Hamill) et Han (Harrison Ford). Malgré la volonté de Rian Johnson de n'en faire qu'une fille de paysans dans Les Derniers Jedi, J.J. Abrams balaie net cette intention en révélant que la Jedi en herbe est en réalité la petite-fille de Palpatine (Ian McDiarmid), le politique Sith indécrottable de la saga qui a préparé sa vengeance et son Dernier Ordre, tapi dans l'ombre sur la planète Exogol.

    Si les rumeurs persistaient à voir en Rey la fille de Luke, il n'en est donc rien. Alors pourquoi donner ce titre, L'Ascension de Skywalker, à ce dernier film sachant que Rey est l'héroïne de cette nouvelle trilogie ? Tout simplement parce que la jeune femme se choisit ce nom à la fin du film lorsqu'elle retourne sur Tatooine et fait face aux deux soleils, comme Luke et Owen et Beru avant elle. Par la même occasion, elle choisit sa famille et son camp, le côté clair de la Force, et renie totalement sa filiation à Palpatine. Elle se fabrique d'ailleurs son propre sabre laser jaune et enfouit dans le sable ceux de Luke et Leia.

    Mais ce n'est pas la seule Skywalker en jeu puisque Ben Solo/Kylo Ren (Adam Driver) choisit le chemin de la rédemption après l'intervention de Leia puis le souvenir empli d'émotions de Han. En se sacrifiant pour donner le reste de son énergie à Rey, Ben s'élève en tant que Skywalker pour rejoindre les anciens disciples de la Force, comme l'ont fait Qui-Gon (Liam Neeson), Obi-Wan (Ewan McGregor), Yoda (Frank Oz), Luke et Anakin (Hayden Christensen) avant lui.

    Par ailleurs, J.J. Abrams rappelle clairement avec L'Ascension de Skywalker que la saga Star Wars a aussi pour trame de fond l'histoire de Palpatine, l'homme politique qui organise les guerres des étoiles. La menace de ce seigneur Sith plane sur les trois trilogies. Ce dernier volet redonne de l'importance à Palpatine dans la saga alors que les deux précédents volets ne faisaient pas mention de lui. Son parcours présente par ailleurs des similarités avec celui d'Anakin Skywalker, autre pierre angulaire de la saga avec qui il partage un lien indéfectible. Les deux ont dévié de leurs principes d'origine, des Jedi pour l'un, et des Sith pour l'autre, en ayant une famille. Et leurs descendants, Ben et Rey se sont battus avant de collaborer et de former une dyade puissante. L'Ascension de Skywalker remet les principes de la famille, de la filiation et du poids du passé au cœur de l'intrigue.

    Star Wars: L'Ascension de Skywalker

    Star Wars: L'Ascension de Skywalker

    Sortie le 18 décembre 2019 | 2h 22min

    De J.J. Abrams

    Avec Daisy Ridley, Adam Driver, Oscar Isaac, Keri Russell, John Boyega

    ​​

    La Croix logo

    Star Wars 9, mission accomplie

    Critique Nathalie Lacube, 

    Star Wars 9, mission accomplie

    ​Joonas Suotamo est Chewbacca, Oscar Isaac est Poe Dameron, Daisy Ridley est Rey

    et John Boyega est Finn dans Star Wars: The rise of skywalkerLUCASFILM LTD.

     

    Le neuvième épisode de « La guerre des étoiles » est à la hauteur des attentes. « L’Ascension de Skywalker » conclut la plus passionnante des sagas de cinéma, dans un déluge d’action et de grands sentiments.

    Cher lecteur, sans danger cet article lire tu peux. De « Star Wars épisode IX : l’ascension de Skywalker», rien ne te sera « divulgâché » (de l’anglais « spoiler », « qui gâche le plaisir des surprises »). Seulement te sera dit ce qu’apporte le film le plus attendu de l’année.

    Des réponses : Le dernier film des trois trilogies de la saga de La guerre des étoiles doit élucider bon nombre de questions posées depuis le début de l’aventure imaginée par George Lucas en 1977. Quel est le secret des origines de Rey, la jeune Jedi sans famille aux pouvoirs étonnants ? Qui est le Skywalker dont l’ascension se produit dans cet épisode et se placera-t-il du côté obscur ou du bon côté de la Force ? Le réalisateur J.J. Abrams ne se dérobe pas à cette attente et offre enfin des révélations.

    De l’action : Des combats titanesques, des décors démesurés, des effets spéciaux impressionnants : Star Wars 9 en met plein la vue. Batailles aériennes, affrontements au sabre laser, usage immodéré des pistolasers… La tension ne retombe jamais, l’action ne faiblit pas, les rebondissements abondent. Ce Space Opera se déploie dans l’espace étoilé de galaxies lointaines, sur des planètes étranges, hostiles ou familières, et au cœur de grottes mystiques au centre de la terre. Mention spéciale à une phénoménale aventure en mer face à d’immenses vagues déchaînées.

    De l’humour : Scènes et répliques amusantes faisaient le sel de la vieille trilogie, La guerre des étoiles, L’empire contre-attaque et Le retour du Jedi. Les nouveaux films se prennent hélas plus au sérieux, et cet épisode final s’avère encore plus sombre que les précédents. On relèvera cependant une boutade de C-3PO destinée aux fans. Arrivant sur les lieux d’une grande fête, il fait remarquer qu’elle ne survient que « tous les 42 ans », soit la durée exacte de la saga. Autre rare moment drôle, une amusante tentative de flirt, vite découragée, du pilote Poe…

    Une conclusion : Disney, qui a acheté en 2012 Lucasfilm, prépare d’autres trilogies Star Wars, en salles à partir de 2022. Ces films resteront dans l’univers de La guerre des étoiles, afin de continuer à engranger des milliards en produits dérivés, parcs d’attractions, séries télévisées, Comic books… Mais l’histoire des Skywalker et des autres personnages de leur foisonnante épopée doit aller à son terme dans cet épisode. Pour les héros « historiques » et les méchants d’anthologie, c’est la fin de la route.

    De la nostalgie : Luke Skywalker (Mark Hamill), la princesse Leia (Carrie Fisher), Han Solo (Harrison Ford), Lando Calrissian (Billy Dee Williams), le wookie Chewbacca, les droïdes R2-D2 et C-3PO, les Ewoks, l’infâme empereur Palpatine… sont présents dans « L’Ascension de Skywaker ». Certains dans des rôles décisifs, d’autres en de fugaces apparitions. Les vivants en action, les autres en hologrammes. « Personne ne disparaît jamais vraiment », murmure Luke Skywalker. Parmi ces évocations nostalgiques, seul manque le maître Jedi le plus facétieux et le plus sage de tous. Revenez Maître Yoda! Ou peut-être en 2022 ?

    Des personnages inoubliables : Une des grands atouts de la trilogie récente – Le réveil de la Force, Les derniers Jedi, L’ascension de Skywalker –, est d’avoir donné vie à une nouvelle génération de héros incarnés avec brio par une fine équipe de comédiens. Fragiles et puissants à la fois, Rey (Daisy Ridley) submergée par ses pouvoirs, et Kylo Ren (Adam Driver) consumé par la rage, composent des personnages inoubliables, héros complexes à la présence magnétique. Jeunes et courageux, l’ex-stormtrooper Finn (John Boyega), le pilote Poe Dameron (Oscar Isaac), la mécanicienne Rose Tico (Kelly Marie Tran) et de nouvelles alliées complètent cette galaxie attachante, alors que chacun accomplit son destin.

    Un combat spirituel : Plus que jamais, dans ce neuvième épisode, le combat le plus décisif se livre en chacun des héros. Entre le bien et le mal, du côté lumineux ou du côté obscur de la force. « De quoi as-tu le plus peur ? », demande un de ses mentors à Rey. « De moi-même » répond après avoir hésité la jeune femme. C’est cette dimension spirituelle qui donne son souffle à une saga pétrie de valeurs morales qui ose les grands sentiments. Star Wars pose, de façon souvent simpliste, mais avec pertinence, d’éternelles questions. Celles de la filiation et de l’amour familial, du pouvoir et de la droiture, de la loyauté et du sacrifice. Symboliquement, si les batailles se livrent sur des terrains élevés, dans le ciel intergalactique, ce sont dans des espaces fermés et souterrains, cavernes ou grottes, que la vérité de chacun se révèle.

     

  • Bande annonce finale STAR WARS IX, SW Résistance S2, ELeclerc

    Star Wars : L'Ascension de Skywalker - Bande-annonce officielle (VF)

    La saga prend fin, leur histoire vivra pour toujours. Découvrez la bande-annonce officielle de Star Wars : L'Ascension de Skywalker. 

    Star Wars : L'Ascension de Skywalker, dès le 18 décembre au cinéma.

    affiche SW 9

    L'Opération Star Wars - E.Leclerc 2019 commence à s'annoncer

     

    Comme on pouvait s'y attendre les Magasins E.Leclerc vont de nouveau faire une Grande Opération Star Wars à l'occasion de la sortie de l'épisode IX.

    Les premières annonces arrivent , notamment via les catalogues de jouets , distribués cette semaine.

    Cette fois il faudra collectionner 96 images autocollantes à mettre dans un album collector , on gagnera une pochette par tranche de 30 Euros d'achats et grace à certains produits associés , l'album sera vendu au prix de 1,99 Euros dès le début de l'opération , on ne peut que recommander de ne pas trop trainer pour le récupérer , même s'il est vraisemblable que E.Leclerc est prévu bien plus large que pour l'opération liéeà la sortie de "Solo".

    En Outre avant que l'opération ne commence , à partir du 19 Novembre , il sera possible du 4 au 18 Novembre de tenter de gagner un album complet avec les 96 images ( 100 albums à gagner ) , via un système de code obtenu en caisse , bien connu des habitués. 1000 Albums avec 2 pochettes de 4 images seront aussi à gagner .

    Le site pour l'occasion sera www.deviensunjedi.leclerc  sur le site Leclerc

     

    La saison 2 de Star Wars Résistance arrive en France le 9 Novembre !

     

     

    Le premier épisode de la seconde Saison de Star Wars Résistance sera diffusé sur Disney Xd France à Partir du Samedi 9 Novembre ( 7h30 et 18h15  , ainsi qu'a 21h40 ) entamant de ce fait la diffusion des épisodes inédits en France.

    En Revanche toujours pas de date pour la ( ou les ) sortie Européenne du Coffret Dvd Saison 1

    Source : Disney France

    Lire la suite

  • Bande annonce SW "The Mandalorian" bientôt sur DISNEY +

    The Mandalorian : un trailer et une date de lancement pour la série Star Wars

    Alors que son lancement est prévu pour le 12 novembre 2019 aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas, Disney a déjà programmé un catalogue alléchant pour attirer les futurs abonnés à sa plateforme de streaming Disney+.

    “The Mandalorian”, le spin-off de “Star Wars”, la version en live-action de “La Belle et le Clochard” et “High School Musical: The Musical: The Series”, le spin-off de la saga, seront tous disponibles dès le jour du lancement du service.

    A l’occasion de la grande messe de Disney dédiée aux fans, D23 Expo, qui se déroule du 23 au 25 août 2019 à Anaheim en Californie (États-Unis), le géant américain vient donc d’en dévoiler un peu plus sur ses futurs projets.

    C’est sur Twitter que les fans ont pu découvrir la première affiche de la série tant attendue “The Mandalorian” ainsi que sa date de diffusion. Les mordus de la saga futuriste devront donc attendre le 12 novembre prochain pour découvrir Pedro Pascal (“Narcos”) dans cette série tirée de l’univers de “Star Wars”. La série créée par Jon Favreau, à qui l’on doit le “Roi Lion”, version 2019, devrait également offrir sa première bande-annonce lors de ce rendez-vous californien.

    “The Mandalorian” : La série “Star Wars” fait rêver avec sa bande-annonce spectaculaire

    PARAntoine Desrues

    Si elle est particulièrement attendue, la série The Mandalorian a l'important devoir d'être l'argument de vente principal du lancement de la plateforme Disney +. Se déroulant cinq ans après Le Retour du Jedi, le récit abordera à l'écran une période peu explorée dans le canon Star Wars, à savoir la chute de l'Empire. Et à voir des casques de stormtroopers plantés sur des piques, on comprend que le show devrait dépeindre une période troublée, en proie au chaos. L'occasion est ainsi rêvée pour en apprendre plus sur les mandaloriens du titre (la classe de chasseurs de primes à laquelle appartiennent Jango et Boba Fett). Et visiblement, l'anti-héros stoïque incarné par Pedro Pascal (Game of ThronesNarcos) n'est pas là pour plaisanter !

    En choisissant une véritable ambiance de western intergalactique, The Mandalorian pervertit avec plaisir une imagerie du Hollywood classique pour la rendre encore plus spectaculaire. Il suffit d'admirer ce plan sur un désert dont les craquelures font la taille de canyons pour s'en convaincre. En tout cas, en se privant du mysticisme lié à la Force, la série promet de prolonger l'univers de manière plus rugueuse, comme le montre sa photographie moins contrastée qu'à l'accoutumée, rappelant les images de Rogue One.

    Avec cette bande-annonce, la série produite par Jon Favreau assure sa place de mastodonte, doté d'une production value impressionnante pour un format sériel, et d'un casting tout aussi fantasmatique. Outre Carl Weathers (la saga RockyPredator), Gina Carano (Almost Human), Giancarlo Esposito (Breaking Bad) et Taika Waititi (réalisateur et acteur de Thor : Ragnarok), The Mandalorian a fait appel à Werner Herzog pour rejoindre son équipe. Le charismatique réalisateur intervient à la fin de ce trailer, et donne à lui seul envie de se plonger dans la série, qui sera disponible aux Etats-Unis au lancement de Disney +, le 12 novembre prochain.

     

    The Mandalorian: distribution, bande-annonce, scénario, date de sortie et plus de détails sur Star Wars

    Voici tout ce que nous savons sur la série Star Wars en direct avec Pedro Pascal, alors que nous attendons le service de diffusion en continu Disney Plus.      PAR SEAN KEANE

    "La chasse aux primes est un métier compliqué ... tu n'es pas d'accord?" Série Star Wars très attendue en live-action Le Mandalorian  arrive sur le service de diffusion en continu de Disney Plus le 12 novembre. Le nom a des racines profondes dans l'histoire de la franchise, avec des liens vers l'armure portée par le chasseur de primes Boba Fett.

    Nous avons eu une bande - annonce à la convention bisannuelle D23 de Disney , ce week-end. La société a ouvert nos appétits vendredi en publiant sur Twitter une nouvelle affiche montrant le Mandalorian qui s'éloignait de son navire, avec un coucher de soleil binaire et quelques Sandcrawlers en arrière-plan, sur une planète qui ressemble beaucoup à Tatooine.

    Pedro Pascal (connu pour jouer  Oberyn Martell  dans  Game of Thrones ) assumera le rôle principal: un seul tireur d'artillerie mandalorien opérant dans les confins de la galaxie. 

    Pascal sera rejoint par Giancarlo Esposito (qui jouait Gus Fring dans Breaking Bad and Better Call Saul ); Gina Carano , combattante du MMA et   actrice de  Deadpool ; Emily Swallow de Supernatural ; La renommée de Carl Weathers of Rocky et  Predator ;  Nick Nolte, acteur à Beverly Hills ; Omid Abtahi des dieux américains ; Taika Waititi  de  Thor: Ragnarok ; Agents de Ming-Na Wen du SHIELD ; et  Grizzly Man ). Werner Herzog (qui a dirigé et raconté 

    L'émission fera ses débuts lors du lancement de Disney Plus le 12 novembre et les épisodes chuteront chaque semaine . Vous devrez donc attendre si vous voulez vous gaver. Le producteur exécutif Jon Favreau a dit qu'il  écrivait déjà la saison 2. 

    À ce jour, seuls quelques personnages ont été révélés, notamment Cara Dune, l'ex-combattant rebelle de Carano, Greef Carga de Weathers et le droïde assassin IG-11 de Waititi. L'annonce du casting de Wen a été faite tôt durant la D23 .

    À Star Wars Celebration Chicago en avril, Pascal a déclaré que le Mandalorian était "un mystérieux tireur isolé dans les confins de la galaxie. Certains pourraient dire qu'il a un caractère moral discutable".

    Le Mandalorian travaillera en étroite collaboration avec Carga.

    Carl Weathers joue Greef Carga.   Lucasfilm

    Carga est "un peu à la tête de cette guilde de chasseurs de primes", a révélé Weathers lors de la célébration de Star Wars. "Le Mando est un gars qui, selon lui, peut faire le travail."

    Le panel Celebration Chicago a également révélé qu'Esposito jouait le rôle d'un officier impérial (ou peut-être d'un ancien impérial, compte tenu du calendrier de l'émission), que le personnage de Herzog était une sorte de chef du crime et que Abtahi était un médecin.

    Le monde souterrain de Star Wars est un environnement de narration très riche, selon Favreau . Il voulait revenir au ton des vieux films occidentaux et de samouraïs qui inspiraient George Lucas, et dit que  le spectacle sera Star Wars meets Mad Max . 

    Gina Carano joue Cara Dune.  Lucasfilm

    Le Mandalorian est l’un des trois spectacles qui se déroulent dans une galaxie lointaine et très éloignée du service de diffusion en continu Disney Plus. La société a annoncé la septième saison de The Clone Wars au  cours de l'été et une  série de films pré-séries de Rogue One consacrés à l'espion rebelle Cassian Andor le 9 novembre.

    Pedro Pascal jouera le rôle principal du spectacle. Gabriel Maseda / NurPhoto via Getty Images

    Le Mandalorian sera probablement le principal attrait du service de streaming, même s'il est 20 ans trop tard pour certains d'entre nous . Nous allons garder ce guide à jour avec tous les détails juteux pour que vous puissiez le manger comme un sarlacc affamé. 

    Que savons-nous d'autre?

    Lucasfilm a régulièrement des informations au sujet du spectacle depuis que Favreau a été annoncé comme producteur et producteur exécutif . Ce n'est pas son premier rodéo Star Wars. Il a fait la voix de Pre Vizsla - le chef violent d’un groupe dissident mandalorien - dans The Clone Wars et a joué le rôle du pilote Rio Durant dans Solo: A Star Wars .

    Boba Fett porte une armure mandalorienne, mais n'est pas un vrai mandalorien. Lucasfilm

    En été 2018, Favreau révéla que le spectacle se déroulerait sept ans après le retour du Jedi (donc six ans après la défaite finale de l'Empire à la bataille de Jakku et 23 ans avant The Force Awakens ) et porterait sur de nouveaux personnages. Nous avons également un rapport du New York Times selon lequel ses 10 épisodes bénéficieront d'un  budget de 100 millions de dollars , ce qui était le coût présumé de la première saison de Westworld .

    Giancarlo Esposito, mieux connu pour avoir joué le gros méchant de Breaking Bad, semble jouer le rôle d'un officier impérial dans la série.

    Disney / Lucasfilm / Capture d'écran de Sean Keane / CNET

    Réalisateurs pour certains des épisodes:

    • Dave Filoni - Le créateur de Clone Wars and Rebels dirigera le premier épisode.
    • Taika Waititi - Réalisé par Thor: Ragnarok .
    • Bryce Dallas Howard - Mieux connu pour son jeu d'acteur mais a réalisé des courts métrages comme Soulmates .
    • Rick Famuyiwa - Dope dirigé .
    • Deborah Chow - Réalisé Jessica Jones et Better Call Saul .

    Favreau, Filoni,  Colin Wilson  et la présidente de Lucasfilm, Kathleen Kennedy, seront les producteurs exécutifs. Karen Gilchrist sera co-producteur exécutif.

    Depuis l'annonce du nom de la série, Favreau a laissé tomber quelques astuces et mises à jour sur Instagram . Il a révélé un  fusil qui sera familier aux fans de la fameux mauvais Star Wars Holiday Special où Boba Fett a fait sa première apparition en 1978.

    Favreau a également partagé la photo d'un  accessoire qui ressemble beaucoup à la fabrication de la crème glacée réalisée par le personnage culte de Strikes Back, le culte d'Empire Strikes Back, dans le but peut-être d'attirer l'attention sur les détails classiques de Star Wars.

    Le Mandalorian figurera parmi les premiers projets d’ILM TV, la division télévisée récemment annoncée de la société d’effets visuels Industrial Light & Magic de Lucasfilm. Il sera géré depuis un nouveau studio à Londres.

    La bande originale du spectacle sera composée par Ludwig Göransson , qui a enregistré Black Panther , Venom et Creed II . Le score de Black Panther de Göransson lui a valu un Grammy le 10 février et un Oscar le 25 février.

    "Au cours des prochains mois, j'espère honorer la tradition du paysage musical de Star Wars en propulsant le Mandalorian dans un nouveau territoire inconnu", a-t-il déclaré dans un communiqué publié sur StarWars.com . "Et je vais essayer de me rappeler qu'il n'y a pas d'essais."

    Le 25 décembre, Favreau a offert aux fans un  cadeau de Noël sous la forme d'un tir montrant un droïde ressemblant à un chasseur de primes IG-88 contre un écran vert - il s'agit vraisemblablement de l'IG-11 de Taika Waititi.

    Vous vous souviendrez peut-être de l'IG-88 comme l'un des chasseurs de primes vu dans le Super Star Destroyer de Dark Vador dans  L'Empire contre-attaque,  à la demande du Seigneur Sith demandait de retrouver le Faucon Millenium.

    La parade des droïdes Favreau s’est poursuivie le 29 janvier, dans le  film R5-D4, un astromech qui a joué un rôle mineur mais crucial dans A New Hope . Vous vous souviendrez peut-être de lui quand le droïde Oncle Owen avait d'abord accepté d'acheter auprès des Jawas, jusqu'à ce qu'un mauvais motivateur ait poussé Owen à prendre R2-D2 à la place.

    Le 4 février, la réalisatrice Taika Waititi a évoqué le ton de la série après un panel de la Television Critics Association.  que le son était similaire à la trilogie originale et qu'il devait réduire les instincts comiques qu'il avait utilisés dans Thor: Ragnarok. comme il a dirigé un épisode de la série.

    Taika Waititi a décidé qu'il ne pouvait pas "mettre trop de blagues" dans l'épisode du Mandalorian qu'il dirigeait.Stefania D'Alessandro / WireImage

    "Star Wars, vous savez, est juste très différent du style Marvel", a-t-il déclaré. "Ils savent que tout ce qui a été défini dans le ton des premiers films devrait être respecté. C'est ce que les fans aiment et vous ne pouvez pas vraiment le manquer de respect, je suppose, c'est une bonne façon de le dire. J'ai trop de blagues, mais il y en a un peu. Mon ton est vraiment clair, avec le dialogue et des choses comme ça. "

    Il a également mentionné travailler sur "des scènes avec 50 ou 60" Stormtroopers.

    Le 15 février (le jour même où l' épisode 9 était terminé ), des membres de l'équipe auraient posté sur les réseaux sociaux que la première saison de The Mandalorian avait terminé la production. Les billets ont apparemment été supprimés, mais c’est la première fois que nous avons eu l’indication que la série n’était pas une série limitée.

    Qu'est-ce qu'un mandalorien?

    Ce sont des humains du monde de la périphérie extérieure de Mandalore, de Concordia, sa lune, et de la planète Kalevala, dont l'histoire a été largement racontée dans The Clone Wars and Rebels.

    Leur monde a connu d'importants bouleversements politiques pendant la Guerre des Clones et les débuts du règne de l'Empire Galactique, mais beaucoup de clans se sont unis sous le règne de Bo-Katan Kryze après avoir pris le contrôle de  Darksaber. . L'arme à lame noire a été créée plus de 1 000 ans plus tôt par Tarre Vizsla (le premier Mandalorien à avoir rejoint l'Ordre Jedi) et est devenue un symbole du leadership.

    Vous associez probablement les chasseurs de primes Boba Fett et Jango Fett au terme parce qu'ils portent une armure cool, mais ils ne sont pas de vrais Mandaloriens . Jango a déjà prétendu appartenir à Concord Dawn , un monde mandalorien, mais le gouvernement l'a considéré (et par extension, son fils cloué Boba) comme des prétendants.

    Qui pourrait porter l'armure dans ce nouveau spectacle?

    Les fans réclament le retour de Boba dans la galaxie Star Wars malgré sa chute dans la gueule d'un sarlacc affamé dans Return of the Jedi, mais rien n'indique que cela se produira. Kennedy a récemment confirmé que son film solo très médiatisé est mort à 100% ",  mais cela pourrait ouvrir la voie à son retour dramatique dans The Mandalorian.

    Les fans du matériel Legends (développé dans les romans, les bandes dessinées et les jeux antérieurs à 2014 ) se rappelleront que Boba a échappé au sarlacc dans cette continuité et est devenu le chef de file de Mandalore dans une situation très différente après le retour de la galaxie Jedi.

    Dans la trilogie de romans de Chuck Wendig , une armure mandalorienne fortement supposée être celle de Boba est retrouvée dans la fosse et portée par l'ancien esclave Cobb Vanth. Utilisant l'armure comme symbole du pouvoir, il devient le shérif de Freetown (une colonie située sur Tatooine) et offre un refuge à quiconque est prêt à se battre contre les groupes criminels du monde.

    Le personnage que nous avons vu pourrait être Cobb (la zone de la première photo officielle de Mandalorian ressemble sûrement à Tatooine), mais son armure est bien meilleure que celle de Boba; le casque doit être bosselé et l'ensemble doit montrer des signes de dommages causés par l'acide depuis son arrivée au sarlacc. Il aurait pu le nettoyer, mais il est certain que les marques acides ne se détachent pas aussi facilement.

    Quels personnages sont susceptibles d'apparaître?

    Nous ne verrons probablement aucun personnage majeur dans les films, car les acteurs qui interprètent les personnages principaux ne sont pas du bon âge et ne seront probablement pas explorés en profondeur avant la sortie de l' épisode 9, le 20 décembre. , 2019 .

    Cependant, nous pourrions voir des personnages de la série animée CGI. Sabine Wren de Rebels est une Mandalorienne. Ce spectacle a été programmé avant A New Hope, mais s’est terminé par un flash-forward jusqu’à un point après Return of the Jedi. Nous avons vu Sabine s'embarquer dans une quête avec l'ancien Jedi Ahsoka Tano pour retrouver le disparu Ezra Bridger.

    Sabine Wren (vu brandissant le Darksaber) pourrait apparaître dans la série.  Lucasfilm

    C'est hautement spéculatif, mais ce serait génial de voir Sabine (et peut-être Ahsoka) en action réelle pour la première fois. Il est peu probable que ce soit l’axe principal du récit de la série, car il exigerait que les téléspectateurs aient un certain niveau de connaissances préalables avant de commencer The Mandalorian.

    L'un des membres de la distribution annoncés, Omid Abtahi, était l'acteur de la voix du cadet de la mandalorienne Amis dans deux épisodes de  The Clone Wars , comme l'indique le podcast Ion Cannon. . Étant donné que le jury de Celebration Chicago a révélé qu'il incarnerait un médecin, il semble peu probable qu'il mette son rôle de la série animée de CGI en scène (ce qui serait un bon lien entre les Mandaloriens de l'époque prequel et le lendemain du Retour du Jedi ).

  • Affiche et trailer 2 Star Wars 9 enfin révélés et news

    Nouvelle Série d'affiches sur L'ascension de Skywalker

    20 Novembre 2019 , Rédigé par DARKMD41

    Une nouvelle série d'affiche sur certains personnages principaux de Star Wars Episode IX L'ascension de Skywalker est apparue.

    Ainsi qu'un Spot de publicité montrant de nouvelles images ( Vo Seulement) , dont un face à Face étonnant.....

     

    Star Wars : L'Ascension de Skywalker 

     

    ATTENTION SPOILER

     

    SPOILER Les grandes lignes de l'Ascension de Skywalker auraient fuité

    JediPaxis, utilisateur de Reddit (qui avait dévoilé des informations qui se sont révélées exactes sur l'Ascension de Skywalker) a publié un long post sur l'intrigue du prochain film de la saga Star Wars.

    Pour le moment, impossible de confirmer que ce qu'il dit est vrai, ce ne sont que des rumeurs mais il a confiance en ses sources. Nous vous proposons donc, ce qu'il pourrait se passer dans le film. 

     

    Le film s'ouvrirait avec un flashback d'entrainement entre Luke et Leia. Ce serait le dernier entrainement de Leia car elle serait enceinte de Ben. Les deux jumeaux s'affronteraient au sabre laser. D'autres flashbacks auraient lieu dans le film.

    Luke 

    Après la mort de Luke, Leia serait devenue le guide de Rey qui s’entraîne au milieu des arbres. Cela correspondrait à la scène vu dans le teaser de la D23.

    Dans le début du film, Kylo Ren massacrerait tout un village sur une planète nommé Exogol. Il serait à la recherche d'un objet nommé le "wayfinder". Cela correspond au passage du teaser ou Kylo frappe un ennemi dans une forêt avec de la lumière rouge.

    Sw9 kylo

    Un personnage appelée l'Oracle lui donnerait ce wayfinder et Kylo découvrirait les coordonnées d'un lieu situé dans la bordure extérieure. Cet objet aurait appartenu à Dark Vador dans le passé.

    Kylo se rendrait dans cette zone et y ferait la rencontre de Palpatine qui serait en vie mais dans un état de décrépitude avancée. On ne saurait pas encore comment il a survécu mais il demanderait à Kylo de lui ramener Rey afin de la faire basculer du côté obscur.

    Dans un état proche de la mort, il voudrait léguer son "nouvel Empire" à Rey et Kylo qui devraient le gouverner ensemble.

    Palpatine aurait passé 30 ans à construire une flotte de " Death Star Destroyers" (nom à confirmer). Ils auraient le pouvoir de l'étoile de la Mort !!! Cette "flotte Sith" serait celle vue dans le teaser et à bord se trouveraient les Sith Troopers Rouge.

    Sw9 trooper rouge

    Finn et Poe se trouveraient sur une planète "jungle" et une taupe du Premier Ordre leur aurait annoncé que Kylo était à la recherche du "wayfinder". Ils veulent donc le trouver. Poe et Finn parleraient à Leia et elles les enverrait en mission avec Chewbacca, Rey et les droïdes. Leia les mettrait en contact avec un contact sur la planète désertique Pasaana.

    Le contact sur place serait Lando Calrissian. Il leur donnerait l'emplacement d'un artefact Sith qui serait un poignard. Sur celui-ci se trouverait une inscription Sith que C-3PO ne pourrait pas traduire.

    Pendant qu'ils sont sur cette planète, Kylo aurait de nouveau un lien avec Rey et découvrirait l'emplacement ou ils se trouvent. Il déciderait de les retrouver et emmènerait avec lui les Chevaliers de Ren. Une bataille aurait lieu et la Résistance serait obligée de fuir dans un vaisseau laissant derrière elle le Faucon Millenium. Kylo récupérerait le vaisseau et l’emmènerait dans son Star Destroyer.

    Afin de déchiffrer l’inscription sur le poignard, la Résistance irait sur une planète couverte de neige : Kijimi.  Un petit alien se chargerait de reprogrammer C-3PO (la scène avec les yeux rouges du teaser) afin qu'il déchiffre l'inscription. Celle ci, emmènerait les membres de la Résistance vers un autre "wayfinder" qui aurait appartenu à Palpatine. Il se trouverait sur la lune d'Endor.

    Sur cette planète, Kylo aurait une nouvelle connexion avec Rey. Il contrarierait Rey pour forcer son passage vers le cote obscur de la Force. Il lui dirait qu'il est au courant pour le poignard et que c'est cette arme qui a tué ses parents. Il lui dirait qu'ils ne seraient rien dans cette histoire. Un duel au sabre laser à distance aurait lieu et Kylo essayerait de connaitre la position de Rey.

    Le personnage Zori Bliss serait introduite sur cette planète. Ce serait une ancienne connaissance de Poe.

    Kylo arriverait et les membres de la Résistance essayeraient de s’infiltrer afin de récupérer le Faucon Millenium. Ils seraient capturés finalement par le Premier Ordre. Deux événements majeurs se produiraient : Huxserait en fait la taupe du Premier ordre et permettrait à la Résistance de s'enfuir pendant que Rey affronterait Kylo Ren. C'est à ce moment que ce dernier lui avouerait qu'elle est en réalité la petite-fille de Palpatine !!!

    Cela expliquerait pourquoi, il souhaite qu'elle le rejoigne. Elle finirait tout de même par s'enfuir à bord du Faucon Millenium.

    Lego5

    Avec les informations de C-3PO, Rey se rendrait sur Endor et Kylo Ren l'attendrait dans la salle du trône de Palpatine dans les ruines de la seconde étoile de la mort. La, un combat (vu dans le teaser) commencerait et Rey céderait à la haine et dominerait Kylo, le laissant pour mort. Elle quitterait le lieu avec le "wayfinder". Il se pourrait qu'elle détruise le sabre de Kylo.

    Rey aurait une vision (similaire à celle de Luke dans la grotte de Dagobah) ou elle serait du côté obscur de la Force avec le sabre rouge (fin du teaser de cette semaine).

    Gravement blessé sur les ruines de le seconde étoile de la mort, Kylo Ren aurait une vision de son père, Han Solo. Ce dernier lui dirait qu'il n'est jamais trop tard pour changer. En quittant Endor, ce serait Ben Solo qui serait de retour. 

    Bouleversée par sa vision, Rey déciderait de partir sur Ahch-To pour retrouver ses esprits. Effrayée par la voix qu'elle pourrait emprunter, elle renoncerait à devenir un Jedi, détruirait son vaisseau et déciderait de reste sur cette planète comme Luke dans le passé. Elle se débarrasserait du sabre laser d'Anakin Skywalker. Mais, une apparition de Luke se produirait, il tiendrait le sabre laser et lui dirait de retourner au combat afin de terminer ce qu'il avait commencer il y'a 30 ans. Il lui confierait le sabre laser de Leia (qui aurait une lame bleue) et Rey donnerait la localisation de la flotte du Premier Ordre à la Résistance avant de s'y rendre.

    Sur la base de la Résistance, Leia serait en train de mourir. Ce serait une fin proche de celle de Yoda. Luke viendrait lui dire au revoir mais il aurait une dernière leçon pour elle.

    La flotte de la Résistance engagerait le combat contre celle du Premier Ordre. Rey serait présente et irait à la rencontre de Palpatine qui lui confirmerait qu'elle est bien sa petite fille. Il espérerait que le lien familial entre elle et lui serait aussi fort que celui de Luke avec Vador. Rey serait coincée dans la salle du trône et regarderait les deux flottes s'affronter. A ce moment là, Ben Solo ferait son apparition et les deux affronteraient Palpatine. Le sabre de Leia serait utilisée lors de ce combat. Palpatine les dominerait et Ben Solo serait tué. L'espoir semblerait perdu mais les fantômes de Luke et Leia apparaîtraient pour aider Rey. A eux trois, ils tueraient une bonne fois pour toute Palpatine.

    Dans l'espace, la Résistance ferait face à la flotte du Premier Ordre qui serait dirigée par le Général Pryde. Son objectif serait de détruire le vaisseau amiral pour couper les communications et rendre impossible la navigation hors des terres inconnues. Le vaisseau serait détruit à peu près au même moment de la mort de Palpatine.

    La dernière scène se déroulerait sur Tatooine. Rey se serait construit un nouveau sabre à partir de ceux de Luke et Leia et la lame serait jaune. Elle enterrerait les morceaux de sabres qui resteraient dans la ferme des Lars. Les héros regarderaient l'horizon en pensant à l'avenir.

     

     

    A l'occasion de la D23 Expo, une nouvelle bande-annonce spectaculaire de

    "Star Wars: L'Ascension de Skywalker", attendu pour le 18 décembre, a été dévoilée.

    affiche SW 9 

    Présentant cet épisode 9 comme une véritable apothéose de la saga et comme l'aboutissement de 40 ans de Star Wars, le trailer convoque nos souvenirs de spectateurs et mêle nostalgiquement plusieurs plans emblématiques des 8 premiers longs métrages avant de nous dévoiler quelques images inédites à couper le souffle. Entre autres, une armée de destroyers, une nouvelle cité désertique et colorée, un entraînement au sabre pour Rey, un duel contre Kylo Ren en pleine tempête, et enfin un double sabre laser rouge (façon Dark Maul) manié par Rey. Serait-elle passée du Côté Obscur ?

    La communauté Star Wars est sens dessus dessous. Le nouveau teaser de L'Ascension de Skywalker se termine par une image choquante : Rey armée d'un double sabre laser rouge, encapuchonnée comme une Sith. L'héroïne de la dernière saga centrée sur les Skywalker aurait-elle basculé du Côté Obscur ?

    Lors de la D23, la grand-messe Disney organisée en Californie le week-end du 23 août 2019, Daisy Ridley n'a pas éludé la question. "Je veux dire, la preuve est à l'écran [dans le teaser]. Faites-en ce que vous voulez.Mais, il n'y pas de fumée sans feu", explique-t-elle à un journaliste. Une réponse qui devrait rajouter de l'huile sur le feu et brouiller brouiller les pistes sur le destin de Rey.

    Effectivement, on a la preuve par l'image dans le teaser que Rey est du Côté Obscur, mais rien ne nous dit que cette séquence est réelle. Cela pourrait être un cauchemar où elle doit affronter sa plus grande peur : son "moi" du Côté Obscur. Cette scène serait d'ailleurs un hommage à celle de Luke dans L’Empire contre-attaque (épisode 5), où il affronte Vador dans la Grotte du Mal sur Dagobah ainsi qu'au sabre laser de Dark Maul dans La Menace Fantôme (épisode 1).

        

    Comme le veut la tradition dans les bande-annonces de la saga, une énigmatique voix off - qui semble se partager entre Luke et Palpatine - accompagne ces images : "Nous t'avons appris tout ce que nous savons. Les milliers de générations passées vivent en toi désormais. Mais ceci est ton combat. La fin de ton voyage approche."

    affiche SW 9

    ci-dessous apremière bandeannonce

     

  • De nombreux projets autour de Star Wars

    Depuis le rachat en 2012 de Lucasfilm par Disney, de nombreux projets autour de Star Wars ont été mis en chantier, notamment pour le cinéma et la télévision. Numerama fait le point.

    ÉPISODE 9 — L’ASCENSION DE SKYWALKER

    C’est le projet cinématographique le plus proche de nous. En décembre 2019, Lucasfilm sortira le troisième film de sa troisième trilogie : L’Ascension de Skywalker. Réalisé par J. J. Abrams, qui s’est déjà occupé de l’Épisode VII : Le Réveil de la Force, il met en scène une nouvelle génération de personnages, tandis que l’ancienne garde est dans une logique de passage du témoin.

    Une première bande-annonce a été diffusée le 12 avril lors de la Star Wars Celebration, à Chicago — révélant par la même occasion le titre du long-métrage. Bien que court, ce teaser a permis de relever quelques détails qui suggèrent une importante connexion avec la toute première trilogie. À noter qu’un ancien du casting, Billy Dee Williams, rendosse le rôle de Lando Calrissian plus de 35 ans après.

    Cet épisode laissera certainement une marque particulière dans le cœur des fans, car il aura été tourné sans Carrie Fisher, décédée fin 2016. Sa promotion aura aussi été marquée par la disparition de Peter Mayhew, fin avril. Il incarnait Chewbacca. Plus généralement, ce sera aussi un adieu aux autres personnages emblématiques de la saga, comme Luke Skywalker, C-3PO ou R2-D2.

    Star Wars Rey

    Rey. // Source : Lucasfilm

    UN FILM SUR BOBA FETT (ANNULÉ)

    Lorsque Disney a annoncé le rachat de Lucasfilm en 2012, pour plus de 4 milliards de dollars, le conglomérat avait annoncé la mise en chantier de l’Épisode VII et déclaré que d’autres projets cinématographiques allaient suivre. Cela s’est concrétisé par deux autres films, les Épisodes VIII et IX, ainsi que deux films dérivés, Rogue One : A Star Wars Story et Solo : A Star Wars Story.

    Le plan de vol était simple : un film Star Wars par an, en alternant un film de la trilogie et un film dérivé. En conséquence, après l’Épisode IX, qui doit sortir fin 2019, on devait donc se retrouver avec un trois film dérivé en 2020. Cependant, Solo n’ayant pas rencontré le succès escompté, Lucasfilm a décidé d’annuler le projet de troisième film dérivé. Cela a été confirmé en octobre 2018.

    Le film devait porter en principe sur Boba Fett, le célèbre chasseur de primes que l’on voit dans les Épisodes V et VI de Star Wars. À la réalisation, le nom de James Mangold était évoqué. Celui-ci est connu pour avoir tourné Logan,  un film de super-héros qui a été bien accueilli pour son traitement adulte et cru. À la place de ce film, Lucasfilm souhaite plutôt se concentrer sur des séries télévisées.

    Boba Fett

    Boba Fett. // Source : Lucasfilm

    UNE TRILOGIE DIRIGÉE PAR RIAN JOHNSON

    Après les trois trilogies ayant essentiellement conté la destinée de la famille Skywalker, Lucasfilm a annoncé le 9 novembre 2017 la mise en chantier d’une quatrième trilogie. Celle-ci sera pilotée par l’Américain Rian Johnson, en tout cas pour le premier de ces trois nouveaux films. Rian Johnson connaît bien Star Wars. C’est lui qui a réalisé l’Épisode VIII de la troisième trilogie : Les Derniers Jedi — l’un des meilleurs jamais réalisés.

    Les informations au sujet de cette quatrième trilogie sont assez pauvres à l’heure actuelle. On sait simplement qu’elle n’aura aucun lien direct avec les Skywalker — à la place, ce sont de nouveaux personnages qui seront mis en avant. L’époque dans laquelle ce nouveau récit prendra place n’est pas non plus connue. Rian Johnson a démenti son intention de se plonger dans l’Ancienne République.

    L’Épisode VIII que Rian Johnson a tourné pour Lucasfilm a suscité de vifs débats chez les spectateurs et plus particulièrement chez les fans de la saga cinématographique — les uns criant au génie, les autres à la trahison. Lucasfilm a en tout cas été ravi de travailler avec lui. C’est ce qu’a lancé Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm. D’autres cinéastes ont eu moins de chance.

    Rian Johnson. // Source : Alexis Orsini pour Numerama

    SÉRIES DE FILMS

    Les scénaristes David Benioff et D.B. Weiss, qui pendant dix ans ont eu la charge d’adapter pour la télévision la série de romans à succès du Trône de Fer, écrit par George R. R. Martin, ce qui a donné Game of Thrones, vont désormais s’attaquer à Star Wars. Le 6 février 2018, Lucasfilm a annoncé leur embauche pour travailler sur une série de films — leur nombre n’est pas précisé.

    David Benioff et D.B. Weiss ne s’occuperont pas de la réalisation, mais de l’écriture et de la production — ce qu’ils font déjà sur Game of Thrones. On ne connait pas encore le nom du ou des cinéastes qui auront la charge de traduire en images la vision des deux scénaristes. Ni à quelle date le premier de ces films sera projeté au cinéma. On sait juste qu’ils n’auront aucun lien avec les quatre trilogies.

    David Benioff & D. B. Weiss

    David Benioff & D. B. Weiss // Source : Gage Skidmore

    THE MANDALORIAN

    The mandalorian (Le Mandalorien, en français) est une série télévisée dont l’histoire se déroulera entre les Épisodes VI et VII. La série se focalisera sur le récit d’un mercenaire solitaire dans les confins de la galaxie, là où l’autorité galactique n’a pas d’emprise. C’est l’acteur chilien Pedro Pascal qui incarne ce personnage casqué pour au moins de dix épisodes — nombre prévu pour la première saison.

    À ses côtés, on retrouvera Gina Carano, Giancarlo Esposito, Emily Swallow, Carl Weathers, Omid Abtahi, Werner Herzog et Nick Nolte. La série télévisée sera disponible le 12 novembre 2019 pour les États-Unis, dès le premier jour de lancement du futur service de streaming de Disney. Elle sera l’une des exclusivités de la plateforme, de façon à attirer à elle les fans de Star Wars.

    Derrière la caméra, on retrouvera le cinéaste américain Jon Favreau — il est aussi le producteur et le scénariste de la série télévisée. Le réalisateur a donc plusieurs casquettes, mais cela devrait en principe donner une cohérence d’ensemble. L’intéressé est surtout connu pour son travail au cinéma. On lui doit notamment d’avoir lancé le Marvel Cinematic Universe en réalisant Iron Man et Iron Man 2.

    Star Wars The Mandalorian // Source : Star Wars

    UNE SÉRIE SUR CASSIAN ANDOR

    Une deuxième série live — c’est-à-dire filmée en prise de vues réelles — a été annoncéele 8 novembre 2018 par Lucasfilm. Son nom n’est pas connu, mais elle sera centrée autour du personnage de Cassian Andor, qui apparaît dans le film dérivé Rogue One, sorti en 2016. Le récit se passera chronologiquement avant ce spin off, pour des raisons évidentes de cohérence scénaristique.

    Selon Lucasfilm, la série sera un « thriller d’espionnage » qui « explorera des récits remplis d’espionnage et de missions audacieuses pour redonner espoir à une galaxie sous l’emprise d’un Empire impitoyable ». Le récit se passera pendant les premières années de la Rébellion face à l’Empire. Au casting, on retrouvera l’acteur Diego Luna, qui incarnait le personnage sur grand écran.

    Le tournage de la série doit débuter en 2019, mais on ne sait pas combien d’épisodes ni combien de séries elle comptera. Ce qui est sûr, c’est qu’elle sera proposée sur le futur service de vidéo à la demande par abonnement de Disney (sobrement appelé Disney+) afin d’avoir un argument que n’auront pas ses concurrents que sont Netflix, MyCanal et autres Amazon Prime Video.

    Diego Luna, dans Rogue One. // Source : Lucasfilm

     

     

  • Peter Mayhew alias Chebacca a rejoint les étoiles

    Peter Mayhew, alias Chewbacca dans Star Wars, nous a quitté

    Par LEXPRESS.fr avec AFP

    L'acteur avait endossé le costume de Chewbacca, extraterrestre géant et poilu de la saga Star Wars, jusqu'en 2015.

     

    Il était devenu un acteur mondialement célèbre sans jamais avoir montré son visage à l'écran. Peter Mayhew, qui a longtemps endossé le costume de Chewbacca, extraterrestre géant et poilu de la saga Star Wars, est mort mardi à l'âge de 74 ans, a annoncé sa famille jeudi. 

    Né à Londres en mai 1944, Peter Mayhew culminait à 2,21 mètres, ce qui lui avait permis de décrocher son premier rôle au cinéma en 1976 sur le tournage de Sinbad et l'oeil du tigre, dans lequel il incarnait un minotaure. Dès l'année suivante, il avait été choisi par George Lucas, impressionné dès le premier regard par sa stature, pour jouer Chewbacca dans le premier opus de Star Wars

    Il a rejoint les étoiles

    Mort de Peter Mayhew (Chewbacca) : Mark Hamill, Harrison Ford, George Lucas… les stars de Star Wars lui rendent hommage

    Peter Mayhew n'avait quasiment eu qu'à se lever du sofa où il était assis pour convaincre George Lucas de l'engager, avait-il raconté en 2013. "Grosso modo, l'entretien s'est résumé à ça. Il s'est tourné vers (le producteur) Gary (Kurtz) et a dit 'Je pense qu'on l'a trouvé'". 

    "Peter était un homme formidable. Il était l'être humain le plus proche qui soit d'un Wookie : un grand coeur, une nature généreuse... et j'ai appris à toujours le laisser gagner", a réagi dans un communiqué le créateur de Star Wars, dans un clin d'oeil au caractère prétendument vindicatif de cette espèce extra-terrestre. "C'était un bon ami et je suis attristé de son décès", conclut George Lucas. 

    Peter Mayhew avait continué à camper le célèbre Wookie jusque dans Le Réveil de la Force en 2015, avant d'être remplacé en raison de problèmes de santé. Il était toutefois resté "consultant" pour conseiller son successeur dans le rôle de "Chewie", le basketteur finlandais Joonas Suotamo (2,09 m). 

    "Le plus gentil des géants"

    "C'était le plus gentil des géants. Un grand homme avec un coeur encore plus grand qui ne manquait jamais de me faire sourire, et un ami loyal que j'aimais profondément", lui a rendu hommage sur Twitter Mark Hamill, qui l'a côtoyé en tant que Luke Skywalker. 

    Les grognements inarticulés qui caractérisent le langage du fidèle compagnon et co-pilote de Han Solo dans Star Wars étaient certes fabriqués par les ingénieurs du son. Mais les fans de la saga estiment que l'expressivité et la gestuelle de Peter Mayhew sous l'imposant déguisement (réputé avoir été confectionné avec des poils de yak) ont beaucoup contribué au succès de son personnage. 

    "Nous avons été des partenaires au cinéma et des amis dans la vie pendant plus de 30 ans, et je l'aimais", a déclaré Harrison Ford, le contrebandier Han Solo dans la série, à l'annonce de sa mort. Peter Mayhew a "insufflé son âme dans le personnage" et "Chewbacca a joué un rôle important dans le succès des films que nous avons tournés ensemble", a poursuivi l'acteur. "Comme des millions d'autres, je n'oublierai jamais Peter et ce qu'il nous a tous donné", écrit Harrison Ford dans son communiqué. 

    Star wars nostalgie

    Le reveildelaforce 29

    Ford1

    Xvm4ad08cfc 2f86 11e5 a515 dc4fa6b9f2d1

    Swle reveil de la force1

  • STAR WARS IX et nouvelle série Clone wars

    Star Wars: L'Ascension de Skywalker

    De J.J. Abrams

    Avec Daisy RidleyAdam DriverOscar Isaac,John BoyegaBilly Dee Williams

    Sortie le 18 décembre 2019

     

     

    "Star Wars 9" : J.J. Abrams explique le titre "L'Ascension de Skywalker"

    Dans un entretien exclusif pour le média "ET Online", J.J. Abrams a expliqué son choix du titre de l'Épisode 9, "The Rise of Skywalker" traduit en français par "L'Ascension de Skywalker".

    J.J. Abrams interviewé sur le titre de "Star Wars 9"

    J.J. Abrams interviewé sur le titre de "Star Wars 9" Crédit : capture d'écran YouTube

    Un titre Star Wars ne passe jamais inaperçu auprès des fans. Depuis le 12 avril 2019, ils et elle savent que Star Wars 9 s'intitule The Rise of Skywalker, traduit en français par L'Ascension de Skywalker.  



    Quels sont les sens cachés de ce titre ? De quel Skywalker s'agit-il ?Dans un entretien pour le média américain ET Online, lors de la Star Wars Celebration 2019, J.J. Abrams s'est expliqué sur le choix du titre de Star Wars 9. "Je crois que c'est le bon titre pour ce film, et je sais que c'est assez provocant, que cela soulève pas mal de questions. Mais, quand vous verrez le film, vous comprendrez notre choix et ce qu'il signifie", démarre le réalisateur. Pour le moment, les fans français sont mitigés sur la traduction du titre, comme on peut le lire sur Twitter. Certains trouvent que le terme "ascension" est beaucoup trop lié à la montagne, plutôt qu'à une élévation spirituelle de la famille Skywalker. De son côté, J.J. Abrams poursuit : "Par rapport aux autres titres, cet épisode a une étrange responsabilité. Il doit conclure, non pas une trilogie, mais 9 films, il doit donc inclure toutes les histoires [vues dans les autres épisodes], ce qui est aussi le sujet du film". 

    VIDÉO - "Star Wars 9" : une première bande-annonce épique et le titre dévoilés

    Après des mois d'attente, les fans de "Star Wars" découvrent enfin les premières images officielles de l'épisode 9. Les dernières secondes du trailer donnent des frissons.

     

    Retenez votre souffle. Après des mois et des mois d'attente, la première bande-annonce de Star Wars 9 est enfin là. La vidéo d'un peu plus de deux minutes a été dévoilée pendant la Star Wars Célébration ce vendredi 12 avril.

    L'épisode 9 s'intitulera donc The Rise of Skywalker. Le film est attendu en France le 18 décembre prochain. On y retrouve la jeune Rey en plein désert, son sabre laser à la main. Preuve que la padawan a réussi à le reconstruire après les événements de Star Wars 8. La suite du trailer est épique, mystérieuse et intense, avec un saut de Rey pour éviter un vaisseau qui fonce sur elle. Les fans seront aussi ravis de retrouver Lando Calrissian et son interprète d'origine (Billy Dee Williams) à bord du Faucon Millenium aux côtés de Chewbacca. 

    Poe Dameron et Finn portent de nouveaux costumes et sont eux aussi présents dans le désert. C'est peut-être la planète qui accueille la nouvelle base secrète de la Rébellion. Leia est aussi de retour, dans une scène pleine de tendresse. Elle serre Rey dans les bras. La jeune femme a d'ailleurs les larmes aux yeux. C'est bien Carrie Fisher qui joue et pas un personnage créé en images de synthèse, J J. Abrams a utilisé pour cet épisode des rushs des précédents films.De son côté, Kylo Ren est dans la forêt, ce qui nous rappelle son combat contre Rey dans le même environnement dans Le Réveil de la Force. On a aussi droit à un aperçu d'une nouvelle planète et un vol à la vitesse de la lumière du Faucon Millenium.

    Dans les dernières secondes de la bande-annonce, Rey, Poe et Finn se retrouvent au bord d'une falaise face aux restes de ce qui semble être l'Étoile de la mort. Les dernières traces de l'Empire... Mais sur quelle planète ? Le mystère est total. On entend ensuite la voix de Luke Skywalker prononcer une phrase d'une importance capitale et inquiétante : "Personne ne disparaît vraiment". C'est alors qu'un ricanement à la fois terrifiant et familier résonne... Serait-ce celui de l'Empereur ?

     

    Star Wars : Episode IX - Première bande-annonce (VOST) Crédit Image : capture d'écran YouTubbe

     

    Star Wars Clone Wars : première bande-annonce pour la conclusion de la série

    La Star Wars Celebration de Chicago fut également l’occasion de dévoiler les premières images de l’ultime saison de Star Wars : Clone Wars.Il y a des résurrections surprenantes. Comme celle de Palpatine ? Evidemment. Et il y en a d’autres qui font aussi plaisirs. Ce fut le cas de l’annonce d’une septième et dernière saison de Clone Wars ! C’était à la dernière Comic Con de San Diego, une nouvelle qui a ravi les fans de la série animée et les a plongé dans une attente guillerette. Neuf mois plus tard, le bébé se dévoile pour la première fois lors de la Star Wars Celebration de Chicago.Composée de trois arcs de quatre épisodes, cette ultime saison mettra donc un terme aux aventures d’Anakin Skywalker et Ahsoka Tano. Au menu, en plus des héros cités, on pourra donc s’attendre à du Darth Maul, des Mandaloriens, des clones dans un final qui s’annonce aussi épique qu’émouvant. L’animation est toujours aussi soignée et mettrait presque un coup de vieux aux films de la dernière franchise.



    D’autres histoires étaient prévues à l’origine mais l’annonce du terme de la série a forcé les auteurs à recycler leurs intrigues dans les comics ou les romans. Dommage, on aurait bien signé pour quelques saisons supplémentaires.

     

     

  • J.J.ABRAMS annonce la fin du tournage de STAR WARS IX

    Cette photo de "Star Wars 9" annonce la fin du tournage

     

    Le réalisateur du neuvième volet de Star Wars a partagé une photo de la fin de son tournage sur Twitter.

    Par Morgane Guillou

    CINÉMA - "Star Wars épisode 9" ne sortira pas avant décembre 2019 mais le réalisateur du film J.J. Abrams a publié le 15 février une photo très touchante sur Twitter qui annonce le clap de fin du tournage.

    Le cliché montre trois des principaux acteurs de la troisième génération des aventures de la saga "Star Wars": Daisy Ridley, l'interprète de Rey, accompagnée de John Boyega et d'Oscar Isaac. Encore vêtus des costumes de leurs personnages, les trois acteurs s'étreignent dans un paysage désertique.

    J.J. Abrams, qui avait déjà réalisé l'épisode VII: "Le Reveil de la Force", a accompagné la photo de ce commentaire: "Cela semble impossible, mais aujourd'hui nous avons terminé le tournage de l'Épisode 9. Il n'y a pas de manière adéquat pour remercier cette équipe et ce casting véritablement magiques. Je vous en suis à tous redevable pour toujours."

    L'acteur John Boyega, qui interprète Finn l'ami proche de Rey dans les films, a également partagé la photo sur son compte Twitter avec un commentaire très ému: "Tournage bouclé pour Star Wars Episode 9 et aussi la fin d'un chapitre de ma vie dont je suis très reconnaissant. Quel parcours! Ça a été un véritable bonheur de jouer dans ces films en la compagnie de personnes formidables. JJ, merci d'avoir réalisé mes rêves."

    La photo de fin de tournage a également suscité beaucoup de réactions de la part des fans qui attendent la sortie du film avec impatience.

    EN SAVOIR PLUS

    Quelle date de sortie pour STAR WARS 9 ?

    Difficile de ne pas être pressé de découvrir l'épisode 9 en sortant de Star Wars : Les Derniers Jedi.

    Et pourtant, Lucasfilm va faire attendre ses fans puisque la sortie de Star Wars 9 a été décalée au 20 décembre 2019 aux Etats-Unis.

    En France, même si l'annonce sera probablement réservée pour plus tard, on imagine que la date de sortie aura lieu le 18 décembre 2019.

    La date de sortie du film étant encore très éloignée, il va falloir se montrer patient avant de découvrir les premières images officielles de Star Wars 9.

    Il y a en effet fort à parier pour que la bande-annonce du film soit plutôt divulguée en 2019, potentiellement lors de la Star Wars Célébration prévue au mois d'avril 2019 à Chicago.

    Dans cette vidéo, je vais vous présenter huit nouvelles grosses fuites leaks sur "Star Wars: Épisode IX / 9", attention aux spoilers !

    Nous allons parler du nouveau masque de Kylo Ren, des troupes spéciales de Stormtroopers avec le masque à l'effigie de leur Suprême Leader, des yeux jaunes et du nouveau costume avec des touches argentées de Kylo Ren, du nouveau costume et du nouveau sabre laser instable bleu des Skywalker de Rey, du nouveau look de Finn, du nouveau look de Poe Dameron, du grade officiel de Rose Tico, du nouveau look de la Princesse et Générale Leia Organa, du nouveau camouflage de BB-8 qui passe d'orange à vert, de Chewbaca, R2-D2 et C-3PO, du fait que les Chevaliers de Ren seraient des femmes, du Général Hux, de Lando Calrissian, des nouveaux aliens, et des couleurs marketing du logo noires blanches et argentées !
     

  • STAR WARS Disneyland attraction Faucon Millénium

    Les premières vidéos de deux attractions de la zone Star Wars de Disneyland

    Par Romain Mahut - publié le 

    Swdisney

    ​Comme les fans de Star Wars et de parcs d'attractions le savent, Disney construit actuellement une zone entièrement consacrée à Star Wars dans ses parcs situés à Anaheim et à Orlando aux États-Unis. Si ces deux zones n'ouvriront que l'année prochaine, il est d'ores et déjà possible d'obtenir un petit aperçu de ses deux attractions principales. 

    Le site du magazine américain Entertainment Weekly a obtenu l'exclusivité de vidéos présentant les deux attractions principales de Galaxy's Edge, la zone Star Wars actuellement en construction à Disneyland (Anaheim en Californie) et Disney's Hollywood Studios (Orlando en Floride). 

    La première attraction, appelée Millennium Falcon : Smugglers Run placera les visiteurs du parc dans le cockpit du célèbre vaisseau de Han Solo. Dans cette attraction il sera question de s'échapper de Batuu. D'après Entertainment Weekly, les visiteurs devront remplir un objectif parmi trois proposés pour s'assurer que la mission est accomplie.

    La seconde attraction, qui répond au nom de Rise of the Resistance, placera les touristes au coeur du bataille spatiale entre le Premier Ordre et les X-Wing de la Résistance. Le site américain explique que la vidéo de l'attraction ci-dessus a été directement tournée dans l'attraction en question, sa construction étant achevée. Rise of the Resistance permettra aux visiteurs d'explorer le hangar et le poste de contrôle d'un destroyer du Premier Ordre. D'après les sources d'Entertainment Weekly, les personnes qui prennent part à cette attraction seront directement confrontée à Kylo Ren. 

    À noter que, cerise sur le gâteau, John Williams a composé des musiques spécialement pour Galaxy's Edge. Ces nouvelles compositions pourront être entendues dans les différentes attractions du land. 

    Pour info la version californienne de Galaxy's Edge ouvrira l'été prochain à Disneyland tandis que la version floridienne accueillera les visiteurs du parc à partir de l'automne prochain. 

    Lire la suite

  • Star Wars RESISTANCE premier trailer

    Star Wars Resistance : un aperçu de la nouvelle série

     


    Star Wars a le vent en poupe en ce moment. Même si le dernier volet en date « Solo : A Star Wars Story » n’a pas eu le succès escompté, la franchise se porte bien.

    Poe Dameron au top

    L’épisode IX est attendu comme le Messie, une nouvelle trilogie a été annoncée mais là on va parle de la nouvelle série animée : Resistance. La semaine dernière, Disney a eu la bonté de nous partager un premier aperçu de cette série via un trailer où l’on retrouve des personnages emblématiques des films. Mais c’est surtout l’occasion de découvrir Kazuda Xiono, un jeune pilote de la résistance qui doit espionner le Premier Ordre. L’action se déroulera entre Le Retour du Jedi et Le Réveil de la Force. On peut donc apercevoir Poe Dameron et l’on sait déjà que d’autres guests feront leur apparition vocale.

    Pour l’instant, en plus d’Oscar Isaac nous avons seulement la confirmation de Gwendoline Christie qui joue le capitaine Phasma dans les épisodes VII et VIII. Aucune info si les personnages de Star Wars Battlefront II seront évoqués, alors qu’ils font partie du canon de la saga grâce au mode Histoire qui les faisait s’imbriquer directement entre les films.

    Le premier épisode sera diffusé aux USA le 7 octobre sur Disney Channel.

    Lire la suite

  • SOLO le nouveau Spin-Off de Disney

    Bluray solo 3d

    Le test 3D de SOLO (cliquez sur ce lien)

    Voici la jaquette d'un coffret 4K Ultra HD + Blu-ray + code numérique de Solo : A Star Wars Story, qui sera vendu exclusivement par Target en Amérique du Nord. Il contient également un livret de quarante pages

    Si l'on se fie aux dates de livraison indiquées sur le site de Target, le Blu-ray sortirait le 7 septembre en Amérique du Nord. Mais Lucasfilm n'a pas encore annoncé de date officielle. En France, ce ne sera pas avant le 23 septembre à cause du délai obligatoire de quatre mois après la sortie au cinéma.

    Pour rappel, une jaquette américaine de steelbook de Solo avait déjà été dévoilée. Il sera vendu exclusivement par Best Buy.

     

    SOLO A star Wars Story (cliquez ici)

    Qi'RA (cliquez ici)

    DARK MAUL (cliquez ici)

    Projet SPIN-OFF OBIWAN (cliquez ici)

    spin-off » sur Boba Fett ( cliquez ici)

    Présenté hors compétition à Cannes, le spin-off de la saga "Star Wars" consacré à la jeunesse du célèbre contrebandier sort ce mercredi sur les écrans français. Et le résultat est à la hauteur des attentes, malin et sans temps mort, avec un Alden Ehrenreich largement à hauteur de son modèle Harrison Ford. LCI vous raconte.   - Jérôme Vermelin,

    Les pires rumeurs ont circulé au sujet de "Solo", le deuxième spin-off de la saga "Star Wars" après le très sombre "Rogue One", fin 2016. Dès le tournage, marqué par le départ surprise des réalisateurs Chris Lord et Phil Miller, remplacés par le vétéran Ron Howard, les mauvaises langues assuraient qu’un coach avait du être engagé pour recadrer Alden Ehrenreich, le comédien choisi pour raconter la jeunesse du personnage incarné dans la première trilogie par Harrison Ford. Si c’est le cas, il a bien travaillé…  Car dès les premières minutes du film, le Californien révélé voilà dix ans par Coppola dans "Tetro" balaie tous les doutes. Sans chercher l’imitation parfaite, il emprunte à son illustre prédécesseur ses sourires en coin, ses poses de beau gosse et son débit nonchalant. Mais dans une version plus sensible, voire naïve.

    Au début du film, Han survit dans l'enfer mécanique de la planète Corellia, placée sous la coupe de la mystérieuse Lady Proxima. Prêt à tout pour les beaux yeux de la belle Qi’ra (Emilia Clarke de "Game of Thrones"), il a monté une arnaque qui va leur permettre de s’échapper avec le pactole. Mais dans sa fuite, le couple est séparé. La jeune femme reste sur Corellia tandis que son compagnon rejoint l’école de pilotage de l’Empire.

    Viré pour insubordination, on retrouve Han trois ans plus tard sur le champ de bataille où il fait la rencontre de Tobias Beckett (Woody Harrelson), un escroc à la petite semaine, et de Val (Thandie Newton), sa girlfriend. Mais aussi d’un certain Chewbacca (Joona Suatomo), vous savez ce géant poilu qui va devenir son meilleur pote pour la vie. Avec eux, il compte bien échafauder un plan pour retrouver sa belle...

    Là où l'excellent "Rogue One" de Gareth Edwards s’inspirait des grands films de guerre d’autrefois, très premier degré du début à la fin, "Solo" se la joue gangster-movie monté sur ressort,  un pur shoot d’adrénaline alternant petites trahisons galactiques et grandes scènes d’action spectaculaires. C’est mené tambour-battant, dans un mélange de décors numériques et naturels de toute beauté. Et les acteurs s'amusent comme des petits fous.

    L’intrigue imaginée par Lawrence Kasdan ("L’Empire contre-attaque", "Le Retour du Jedi") et son fils Jake se double d’un récit initiatique afin d’éclairer la psychologie du brigand charismatique que va devenir Han dans les films de notre enfance. Comme "Rogue One", par contre, "Solo" multiplie les références astucieuses à la première trilogie, jusqu’à cette apparition qui va faire rougir les fans hardcore. Mais chut, on n’en dira pas plus.

    Personnellement, je suis allé le voir en IMAX 3D et j'ai passé un agréable moment.

    Il faut surtout y aller en se disant que ce n'est pas Harrison Ford, les acteurs sont excellents et le scénario est bien fisselé, c'est avec beaucoup de plaisir qu'on découvre le parcours du jeune Solo, la rencontre avec Lando Karlisian, la partie de Sabac, le Faucon Millénium, la rencontre avec Chewy et le fameux raid de Kessel en 12 parsecs...

    mais je trouve tout de même qu'il manque un petit quelquechose, le côté gamin arogant et mesquin du Vaurien qu'est Harrison Ford dans son rôle de Han Solo lors de la première trilogie Star Wars.

    Allez le voir moi j'y retourne ...

     

    "Solo : A Star Wars Story" : que veut dire l'apparition finale de Qi'ra ?

    SPOILERS - "Solo : A Star Wars Story" réserve quelques bonnes surprises au public. L'une d'entre elles est liée à l'apparition finale de Qi'ra, l'amie d'enfance du jeune Han Solo. Que veut-elle dire ? Et comment est-elle possible ? On vous en dit plus.

     

    Attention, si vous n'avez pas encore vu Solo : A Star Wars Story et que vous n'avez pas envie d'en savoir plus, passez votre chemin, car la suite du texte est remplie de spoilers. Vous voilà prévenu(e)s.

    C'est une révélation de taille que nous offre la fin de Solo : A Star Wars Story. Alors que Han (Alden Ehrenreich) et Chewbacca partent arrêter Beckett (Woody Harrelson), qui les a trahis, Qi'ra (Emilia Clarke) prend contact avec le dirigeant de l'Aube écarlate, le syndicat du crime dans lequel elle a été enrôlée par Dryden Vos (Paul Bettany). Dans le film, ce dernier explique qu'une force supérieure dirige le Syndicat, sans donner plus de détails sur son identité.

    Dark Maul

    Et quelle surprise de voir apparaître Dark Maul sous la forme d'un hologramme ! Le Seigneur Sith est, en effet, censé être mort dans La Menace Fantôme (l'épisode 1) pendant son combat contre Obi-Wan Kenobi (Ewan McGregor). Comment se peut-il qu'il soit de nouveau à l'écran, sachant que son décès remonte des années avant Solo : A Star Wars Story ? Le réalisateur Ron Howard a-t-il commis une bourde ? On vous explique tout.

    En réalité, Dark Maul a survécu

    Pour la plupart des fans Star Wars, Dark Maul est mort sur Naboo (épisode 1). Mais, l'histoire du Seigneur Sith et disciple de Palpatine ne s'arrête pas là. Il fait son grand retour en 2008, 9 ans après La Menace Fantôme dans la saison 4 de la série animée Star Wars : Clone Wars.On y apprend qu'il a été sauvé par son frère Savage Opress, qui lui a fait construire des jambes en métal. L'apprenti Sith n'a alors qu'une idée en tête : se venger de Kenobi. 

    Il continue sa formation pour devenir un Maître du Côté Obscur. Il prend alors son frère comme apprenti. Mais, leur plan échoue et Dark Maul se réfugie sur sa planète d'origine Dathomir, où il devient un personnage central de la pègre intergalactique. C'est d'ailleurs sur Dathomir qu'il demande à Qi'ra de le rejoindre dans Solo.

    Avant de vraiment mourir des années plus tard

    Dark Maul fait de nouveau son grand retour sur le petit écran dans Star Wars : Rebels, l'autre série animée de la saga qui se déroule entre les épisodes 3 et 4. Il est présent à la fin de la saison 2, puis dans quelques épisodes de la saison 3, diffusée en 2015. Cette fois, il essaye de manipuler Ezra, le héros de Star Wars : Rebels, pour qu'il rejoigne le Côté Obscur et devienne son apprenti. Là aussi, son plan échoue.

    Mais entre temps, Maul apprend que Kenobi se trouve sur la planète Tatooine. Il s'y rend pour affronter une nouvelle (et dernière) fois l'ancien apprenti de Qi-Gon Jinn (Liam Neeson). Un duel au sabre laser qui se conclut par la mort du Sith, la poitrine transpercée par les coups de sabre laser d'Obi-Wan. 

    Pourra-t-il donc réapparaître au cinéma ?

    Le retour de Dark Maul au cinéma pourrait donner quelques frissons aux fans de Star Wars. Et selon le calendrier des prochains films de la saga, le Sith pourrait être au casting du spin-off consacré à Obi-Wan Kenobi, attendu pour 2020. On pourrait donc y voir le retour de Maul grâce à son frère Savage Opress comme dans Clone Wars et sa véritable mort sur Tatooine comme dans Rebels. Si cette théorie est la bonne, l'intrigue du spin-off de Kenobi devra se déroule entre La Revanche des Sith(épisode 3) et La Guerre des Étoiles (épisode 4).

    Dark Maul pourrait aussi être au casting de la suite de Solo : A Star Wars StoryEn effet, Alden Ehrenreich aurait signé au total pour trois films consacrés au célèbre contrebandier, comme il l'a confié dans une interview pour le magazine Esquire. L'occasion de retrouver Qi'ra et de savoir ce que lui réserve Maul comme mission sur Dathomir. Mais, ses prochains films ne verront le jour que si Solo est un succès au box-office.

    "Star Wars" : le prochain spin-off sera consacré à Obi-Wan Kenobi

     

    Le dernier spin-off de la saga intergalactique sera centré sur le jedi Obi-Wan Kenobi, maître d'Anakin et de Luke Skywalker.

    Les rumeurs couraient depuis déjà plusieurs mois. Le troisième film dérivé de la saga Star Wars sera centré sur un personnage emblématique créé par Georges Lucas, Obi-Wan Kenobi. L'information a été donnée jeudi 17 août par The Hollywood Reporter, qui a précisé que c'est Stephen Daldry qui sera chargé de la réalisation de ce troisième, et dernier, spin-off. 

    Le Britannique a déjà réalisé Billy ElliotThe Hours ou The Readerdes œuvres loin de l'univers de la saga intergalactique. Il devrait également en superviser la production et l'écriture du scénario, qui n'est pas achevée. Disney et Lucasfilm n'ont pas encore confirmé les informations de The Hollywood Reporter mais si le studio suit la logique de ces dernières années, ce film sur Obi-Wan Kenobi devrait sortir en 2020 dans les salles obscures. 

    La firme sort un film Star Wars par an depuis 2015 : les années impaires sont consacrées à la saga avec l'épisode 7 en 2015 et les épisodes 8 et 9 en 2017 et 2019. Les années paires sont consacrées aux spin-offavec Rogue One en 2016, le film sur Han Solo en 2018 et donc celui sur Obi-Wan Kenobi en 2020.

    Star Wars : après Solo, il y aura aussi Boba !  

    Lucasfilm envisage maintenant une « spin-off » sur Boba Fett  

    L'un des personnages préférés des fans de la saga "Star Wars", le chasseur de primes Boba Fett, va avoir son propre long-métrage. C'est le réalisateur américain James Mangold qui est pressenti pour réaliser le spin-off.

    L’un des personnages préférés des fans de la saga « Star Wars », le chasseur de primes Boba Fett, va aussi avoir son propre long-métrage.  

    Le réalisateur James Mangold, aux manettes de « Logan » (2017) et « Walk the Line » (2005), a été choisi pour écrire le scénario et réaliser ce spin-off de la société de production LucasFilm (filiale de Disney). C’est le Hollywood Reporter qui l’affirme cette semaine.

    « Des sources proches du projet soulignent que le film sur Boba Fett est en développement, mais n’a pas reçu de feu vert final ni de date de sortie », dit-on à Hollywood.

    Si ce projet était confirmé, ce serait le troisième film dérivé de la célèbre saga galactique après « Rogue One » (2016) et « Solo : A Star Wars Story », sorti sur les écrans chez nous mercredi passé et projeté un peu après (vendredi soir) dans les salles obscures nord-américaines.

    Première apparition dans "L'Empire contre-attaque"

    « Star Wars : Episode V – L’Empire contre-attaque » (1980) est le premier film où Boba Fett apparaît. Le personnage figure aussi dans l’épisode VI, « Le retour du Jedi » (1983). Et on le voit également, enfant, dans « Star Wars, Episode II : L’attaque des clones » (2002).

    Une scène dans laquelle il apparaît a été rajoutée dans une édition spéciale sortie en 1997 de « Star Wars : Episode IV – Un nouvel espoir (la guerre des étoiles) » (1977).

    Obi-Wan aussi

    Lucasfilm a plusieurs autres projets « Star Wars » à l’étude dont, selon plusieurs médias hollywoodiens, un « spin-off » sur le maître Jedi Obi-Wan Kenobi, mentor de Luke Skywalker. Des négociations sont en cours avec Stephen Daldry (« Billy Elliot », « The Hours »), pour qu’il le réalise, d’après ces sources.

    Les studios n’ont fait aucune annonce officielle concernant cet éventuel film sur Boba Fett. Mais bon, il n’y a pas le moindre risque que ce soit une fausse information, cela se fera, c’est sûr à 100 %.

    Le prochain volet de la série historique, le neuvième épisode officiel qui est réalisé par J.J. Abrams – déjà derrière la caméra pour « Star Wars, Le réveil de la force » (2015), doit sortir à la fin 2019.

    Lire la suite

  • Star Wars. Les stormtroopers envahissent le tapis rouge de Cannes

    Rangée de Stormtroopers, célèbres gardes de l'Empire galactique, de chaque côté du tapis rouge du festival de Cannes. | ANNE-CHRISTINE POUJOULAT AFP

    Effervescence sur la Croisette ce mardi soir à Cannes. L’équipe de « Solo : A Star Wars Story » a monté les marches du festival, à l’occasion de la diffusion du film, présenté hors compétition, une semaine après son avant-première à Hollywood.

    Une rangée de Stormtroopers, célèbres gardes de l’Empire galactique, de chaque côté du tapis rouge du festival de Cannes, et le légendaire guerrier wookie Chewbacca au milieu : l’équipe de « Solo : A Star Wars Story », a monté les marches du Festival de Cannes mardi soir.

    Aux côtés du réalisateur Ron Howard, l’acteur Alden Ehrenreich, interprète de Han Solo, Emilia Clarke (Daenerys Targaryen dans « Game of Thrones »), qui joue l’amie d’enfance de Han Solo Qi’ra, Donald Glover (dans le rôle de Lando Calrissian) ou Woody Harrelson (« No Country For Old Men ») ont posé pour les photographes, entourés des guerriers revêtus de l’uniforme et du casque blanc de combattant.

    Joonas Suotamo, basketteur finlandais de 2,08 mètres qui interprète Chewbacca, le compagnon de route de Han Solo couvert de poils, était également présent, pour assister à la projection de gala de ce nouvel épisode dérivé de la saga.

    Chewbacca et Alden Ehrenreich qui incarne Han Solo. | JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS

    Après une avant-première à Hollywood la semaine dernière, le spin-off de la saga consacré au contrebandier Han Solo, incarné jusqu’ici par Harrison Ford, était montré hors compétition.

     

     

    Deuxième spin-off de la saga

    L’intrigue de « Solo : A Star Wars Story » se situe avant l’épisode IV de la saga, sorti en premier en 1977. Ce deuxième spin-off - après « Rogue One » en 2016 - revient sur la jeunesse du pilote franc-tireur Han Solo allié à l’Alliance Rebelle.

    Le Han Solo du film « contient les germes de celui que l’on connaît », a indiqué à l’AFP Ron Howard (« Willow »« Da Vinci Code »).

    « Il n’est pas aussi cynique », a-t-il ajouté. Avec Qi’Ra, « ils vivent tous les deux dans une époque dominée par le crime organisé, très dangereuse et oppressante, donc cette aventure est une recherche de liberté, de connexion avec les autres, afin de pouvoir se sentir lui-même et se trouver », a-t-il ajouté. « C’est l’histoire d’un rite de passage ».

    « Je pense que quand on fait sa connaissance dans ce film, c’est plutôt un idéaliste », a expliqué de son côté Alden Ehrenreich. « Et ce qui est notamment amusant dans le film, c’est de le suivre alors qu’il a toutes ces nouvelles expériences et aventures qui contribuent à le transformer en quelque sorte en l’homme que nous connaissons tous », a poursuivi l’acteur âgé de 28 ans.

     

  • STAR WARS RESISTANCE nouvelle série animée cet automne

    BB8Star Wars: un prequel animé du Réveil de la Force en préparation

    Sw resistance

    ©: disney

    Une série animée avec plusieurs personnages de la nouvelle trilogie débarque à l'automne. 

     

    Vous pensiez tout savoir sur la saga Star Wars? Après l'annonce d'une nouvelle trilogie par Rian Johnson et de séries conçues par les créateurs de Game of Thrones et Jon Favreau, l'univers créé par George Lucas en 1977 s'étend une nouvelle fois avec le dessin animé Star Wars Resistance.

    Disponible cet automne sur Disney XD et Disney Channel, cette série se déroulera avant Le Réveil de la Force. A cette occasion, Gwendoline Christie et Oscar Isaac, les interprètes du Capitaine Phasma et de Poe Dameron, reprendront du service pour prêter leur voix à leur personnage. BB8 sera lui aussi présent. L'intrigue suivra les aventures d'un jeune pilote lors d'une dangereuse mission. Son objectif: récupérer des informations sur le Premier Ordre. 

    Ce n'est pas la première fois qu'une série animée est créée par Lucasfilm. La série Clone Wars de Genndy Tartakovsky (Hotel Transylvanie) détaille ainsi les actions d'Anakin Skywalker et dObi-Wan Kenobi entre La Guerre des Clones et La Revanche des Sith. Le prochain Star Wars sortira en mai. Il s'agit d'un spin-off sur Han Solo. L'épisode IX, réalisé par J.J. Abrams, sortira quant à lui en France le 18 décembre 2019.

     BB8BB8BB8BB8BB8BB8BB8BB8BB8BB8BB8BB8BB8

    Un préquel au Réveil de la Force, prochainement sur Disney Channel et Disney XD.

    Après la conclusion de la très réussie Star Wars Rebels, Disney et sa filiale LucasFilms ont une nouvelle série animée en vue.

    Disney Channel a annoncé ce jeudi la sortie prochaine de Star Wars Resistance, un cartoon aux inspirations "animé", qui se déroulera avant les événements de Star Wars VII : Le Réveil de la Force.

    Créé par Dave Filoni, qui était déjà derrière Star Wars Rebels, Star Wars Resistance suivra les aventures de Kazuda Xiono, "un jeune pilote recruté par la Résistance et chargé d'une mission top-secrète pour espionner la menace grandissante du Premier Ordre". La série mettra surtout en vedette BB-8 et les origines de Poe Dameron, ainsi que le capitaine Phasma.

    Au casting vocal, on retrouvera donc Oscar Isaac et Gwendoline Christie, mais aussi Donald Faison (Scrubs), Bobby Moynihan (DuckTales), Jim Rash (Communauté), Scott Lawrence(Legion), Myrna Velasco (Elena d'Avalor), Josh Brener (Silicon Valley) et Rachel Butera (Tiny Tea Time de Tammy).

    Star Wars Resistance fera ses débuts sur Disney Channel cet automne, avant de passer sur Disney XD.

    On y suivra Kazuda Xiono, un jeune pilote recruté par la Résistance afin d'aller espionner la menace du Premier Ordre. La diffusion est prévue sur Disney Channel cet automne aux Etats-Unis, et sur Disney XD dans le reste du monde (dont la France). On y trouvera des personnages connus de la franchise, dont Poe Dameron et Captain Phasma. Oscar Isaac et Gwendoline prêteront d'ailleurs leur voix à leur double animé. BB-8 sera aussi de la partie.

    Dave Filoni, le créateur de Star Wars : The Clone Wars et de Star Wars Rebels est de retour en tant que producteur exécutif, tout comme Justin Ridge et Amy Beth Christenson. Ils sont rejoint par Brandon Ayman, qui a bossé sur la nouvelle version des Tortues Ninja.

    « L'idée de Star Wars Resistance est née de mon intérêt pour les avions et les pilotes de la Seconde Guerre mondiale, » explique Filoni, « mon grand-père était pilote et mon oncle a volé dans des avions et en a restauré, ce qui a eu une grande influence sur moi. »

    Le reste du casting vocal est composé de Christopher Sean (Des jours et des vies), Suzie McGrath (EastEnders), Scott Lawrence (Legion), Myrna Velasco (Elena d'Avalor), Josh Brener (Silicon Valley), Donald Faison (Scrubs), Bobby Moynihan (La Bande à Picsou), Jim Rash (Community), et de Rachel Butera (Tammy’s Tiny Tea Time).

  • Le Renault Kadjar s'invite dans l'univers Star Wars

    Sw kadjar

    Renault continue de proposer des publicités avec l'univers Star Wars. Avant la sortie de "Solo", en mai, voici un nouveau spot avec le Kadjar, Chewbacca et le Faucon Millenium.

    Fin 2017, à l'occasion de la sortie du 8e épisode "Les derniers Jedi", Renault est devenu l'un des partenaires de Star Wars. La marque a par exemple proposé une série limitée de la Zoé. Mais le but principal de l'accord commercial, c'est évidemment l'utilisation de l'univers de la saga pour des publicités !

    Jusqu'à présent, à la télévision celles-ci concernaient les promotions, avec la présence de l'acteur Nicolas Carpentier, tête de gondole du Losange depuis quelques années. La dernière salve est diffusée depuis quelques semaines. Mais cette fois, il est question d'une pub pour un modèle plongé au cœur d'une action, à grand renfort d'effets spéciaux.

    On découvre dans la vidéo un Kadjar pourchassé mais défendu à distance par Chewbacca. Le Faucon Millenium s'invite aussi dans ce spot d'une minute. Celui-ci a été créé à l'occasion de la sortie de "Solo", nouveau film dérivé de Star Wars, qui raconte la rencontre entre le Wookie et Han Solo. Ce long-métrage sortira dans les salles obscures françaises le 23 mai prochain.

    Le Losange devrait proposer des animations commerciales à cette occasion. La pub est aussi un bon moyen de remettre en avant le Kadjar, qui souffre sur le marché des SUV compacts face au Peugeot 3008. Il sera bientôt restylé.

  • “Star Wars”: le spin-off sur Han Solo sera dévoilé à Cannes

    une des affiches de promotion du film Solo, a Star Wars story. / © Star Wars

    par AFP 

    Le prochain film dérivé ("spin-off") de la saga "Star Wars", consacré au célèbre contrebandier Han Solo, sera projeté en sélection officielle hors compétition au Festival de Cannes en mai, a annoncé vendredi le festival."Présenté en sélection officielle hors compétition, le tout nouveau film de la galaxie Star Wars réalisé par Ron Howard (...) sera dévoilé sur l'écran du Grand Théâtre Lumière", a indiqué dans un communiqué le Festival de Cannes.

    La manifestation se déroulera du 8 au 19 mai, soit quelques jours avant la sortie officielle du film en France le 23 mai. "Solo: A Star Wars Story" revient sur la jeunesse du pilote franc-tireur Han Solo allié à l'Alliance Rebelle et se situe avant la période du premier opus de la saga, "Episode IV: Un nouvel espoir" (1977).

    "Han Solo y fera la connaissance de son fidèle copilote Chewbacca et de l'escroc notoire Lando Calrissian", a précisé vendredi le groupe Disney, producteur et distributeur du film, dans un communiqué. 


    Le trailer officiel du film à voir ci-dessous.

    Ron Howar aux commandes


    Ce deuxième épisode dérivé de la saga "Star Wars" a été réalisé par l'Américain Ron Howard, connu pour ses succès tels que "Splash" (1984), "Apollo 13" (1995) ou encore "Un homme d'exception", en 2001, pour lequel il a obtenu l'Oscar du meilleur réalisateur.

    Autour d'Alden Ehrenreich ("Blue Jasmine") qui incarne Han Solo, le casting compte Woody Harrelson ("No Country For Old Men") ou encore Emilia Clarke ("Game of Thrones").

    Ce long-métrage est le deuxième d'une série d'épisodes dérivés de la saga après "Rogue One", sorti en décembre 2016, qui a accumulé plus d'un milliard de dollars de recettes.

    Plus que sept semaines nous séparent de la sortie de Solo : A Star Wars Story, et alors que la première vague de produit dérivés est sur le point de déferler sur le monde entier, voilà que plusieurs images et posters promotionnels commencent à faire leurs apparitions sur les boutiques en ligne.

    On vous laisse apprécier tout cela ci-dessous :

  • Star Wars : une nouvelle étoile dans le ciel d’Hollywood pour Mark Hamill

    Cinéma

    Par Olivier le 

    Tout vient à point à qui sait attendre. Mark Hamill, inoubliable interprète de Luke Skywalker dans la saga Star Wars, a fini par recevoir sa propre étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood.

    Photo Alberto E. Rodriguez/Getty Images pour Disney

    Mark Hamill est la 2.630ème étoile du fameux trottoir situé sur Hollywood Boulevard, à Los Angeles. La cérémonie s’est déroulée en présence du principal intéressé bien sûr, mais aussi d’Harrison Ford, Billie Lourd la fille de Carrie Fisher, Kelly Marie Tran (Rose dans le dernier volet de Star Wars) et… R2-D2. Fidèle à sa réputation, Mark Hamill a fait le pitre devant son étoile gravée dans le ciment.

    Une consécration pour Mark Hamill

    Ce événement est une occasion en or pour Disney de promouvoir la sortie numérique de Star Wars : les derniers Jedi, à partir du 12 avril. Le 20 avril, le film de Rian Johnson sera disponible en DVD, Blu-ray, Blu-ray 3D, 4K Ultra HD, et en vidéo à la demande. Le film, huitième épisode de la saga, devrait connaitre un bon succès dans ces formats, alors qu’au cinéma il a accumulé plus de 1,3 milliard de dollars !

    Harrison Ford, Mark Hamill et George Lucas et R2-D2 (Photo Alberto E. Rodriguez/Getty Images pour Disney)

    Le prochain film, dernier volet de la nouvelle trilogie, n’a pas encore de nom. Il sera tourné par J.J. Abrams après le désistement/licenciement de Colin Trevorrow, le réalisateur de Jurassic World. On ignore si Mark Hamill sera de la partie étant donné les événements de l’épisode 8, mais qui sait… Le film sortira en 2019.

    Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo Affiche solo

    Autre info de l'univers Star Wars

    Les accros à l’univers Star Wars ont déjà les yeux rivés sur Solo, qui sortira en salles le 23 mai. Le film de Ron Howard raconteras aventures du jeune et fougueux Han Solo, interprété par Alden Ehrenreich.Un designer français accuse des affiches du prochain “Star Wars” de plagier son travail

    Un designer français accuse des affiches du prochain “Star Wars” de plagier son travail

    Le designer français Hachim Bahous a dénoncé la grande ressemblance entre les affiches du prochain “Star Wars”, et des séries de pochettes qu'il a réalisées pour Sony. Plagiat ou pas ?

    Plagiat ou pas ? Sur Facebook, le graphiste français Hachim Bahous a fait part de son trouble, ce 2 mars, à la découverte des affiches du prochain film de Disney, Solo : a Star Wars Story. Elles ressemblent en effet en tout point aux pochettes qu'il a créées en 2015 pour une série de compilations musicales de Sony, baptisées “The Legacy of...”. “Je suis flatté que la qualité de mon travail soit reconnue, mais c'est quand même de la contrefaçon pure et simple, on ne m'a pas demandé mon autorisation, je souhaite être crédité et rémunéré pour ce travail que j'ai effectué pour Sony !”, a-t-il affirmé sur le réseau social (le post n'est plus consultable).

    Pour étayer son propos, il a mis face à face ses pochettes et la série d'affiches du film. La ressemblance est frappante : design old school, typographie, couleurs...

    “Je rêvais de réaliser un jour une affiche de la série”

    Un responsable de Sony Music interrogé par Le Parisien affirme qu'il est tout à fait possible qu'il s'agisse d'un plagiat : “Nous avons nous aussi été très surpris par cette copie quasi conforme des affiches de notre collection. Il est tout à fait possible que les visuels imaginés avec Hachim aient inspiré un graphiste américain. Notre collection est française, mais distribuée dans le monde entier via les plateformes de streaming. On peut voir nos visuels partout.” 

    A deux mois de la sortie du film, il est très peu probable que Disney – qui n'a pas souhaité commenter – change les affiches de Solo. Sony Music a toutefois envoyé une lettre à Disney France via son service juridique, qui n'est pas menaçante, mais l'interroge sur la décision qu'elle va prendre. De son côté, Hachim Bahous, qui avoue être un fan de Star Wars, ironise : “Je rêvais de réaliser un jour une affiche de la série. D’une certaine manière, j’ai réalisé mon rêve”.

    jeuxvideo.com@JVCom

    Du plagiat chez Star Wars ? Les affiches du film Solo rappellent très fortement le travail de Hachim Bahous, un artiste Français qui a créé des visuels de compilations de musique pour Sony en 2015.

     

  • Sortie en Blu-ray des Derniers Jedi en France le 20 avril 2018

    Les Informations Officielles du Blu-ray des Derniers Jedi en France

     

    Une bande annonce et des infos pour la sortie française des Derniers Jedi en vidéo !

    La chaine youtube française de Star Wars vient de publier un trailer pour annoncer la sortie vidéo des "Derniers Jedi" en France ! Le film de Rian Johnson sera disponible dès le 12 Avril au format digital, il faudra attendre jusqu'au 20 Avril pour les supports physiques : DVD, Blu-ray et 4K Ultra HD.

    Côté bonus on nous annonce plus de 2h de contenu  :

    •  14 scènes coupées 
    • "Le Réalisateur et les Jedi": le documentaire making of principal
    • Andy Serkis Live! (One Night Only) : Un reportage sur la performance d'Andy Serkis en plateau
    • La Balance de la Force : Une plongée dans la mythologie de la Force avec Rian Johnston
    • Les scènes décortiquées : "Allumer l'étincelle" , "Snoke et les miroirs", "La bataille de Crait"
    • Les commentaires audios

     

    Lire la suite

  • Première vidéo" Solo:A Star Wars Story"

    Nouvelle bande annonce internationale avec de nouvelles images

    Affiche solo

    DIVERTISSEMENT 

    05/02/2018

    "Solo: A Star Wars Story": découvrez les premières images du spin-off sur Han Solo

     

    Trailer en VF (ci-dessus)

    Le meilleur pilote de la galaxie a passé un entretien d'embauche et ça promet.

    Par Gary Assouline

    STAR WARS - On connaissait son nom, voici ses première images. Le spin-off "Star Wars" sur Han Solo a dévoilé ses premières images à la mi-temps du Super Bowl 2018 ce dimanche 4 février, puis un trailer complet le lendemain, à retrouver en tête d'article.

    Le film "Solo: A Star Wars Story" consacré à la jeunesse de Han Solo le pilote franc-tireur de l'Alliance Rebelle est le deuxième spin-off de la saga après "Rogue One". L'histoire se situera chronologiquement avant l'épisode IV "Star Wars: Un Nouvel Espoir" sorti en 1977. Le film sortira le 23 mai prochain.

    Joué par Alden Ehrenreich qui reprend le rôle de Harrison Ford, Han Solo sera évidemment accompagné de son fidèle ami poilu Chewbacca à bord du vaisseau Millennium Falcon.

    En juin dernier, les deux réalisateurs Phil Lord et Christopher Miller débarqués du projet après un clash artistique avec la production LucasFilm avaient laissé place à Ron Howard. Il avait alors repris le film en main à trois semaines de la fin du tournage et fait la connaissance des acteurs de l'épisode, Woody Harrelson, Emilia Clarke et Donald Glover.

  • STAR WARS : SPIN-OFF SUR HAN SOLO (PHOTO)

    STAR WARS : LA PREMIÈRE IMAGE DU SPIN-OFF SUR HAN SOLO DÉVOILÉE ? (PHOTO)

    28 DÉCEMBRE 2017  Par Aurélie Amcn

    La première affiche du spin-off "Solo, A Star Wars Story" vient-elle de fuiter sur la toile ? Les fans de la saga Star Wars en sont persuadés.

    Avis à tous les fans de Star Wars (et les autres, aussi) ! Ces dernières heures, une mystérieuse image fait le buzz sur la toile. Selon plusieurs médias, il pourrait s’agir de la toute première image du prochain film de la saga, un spin-off centré sur le personnage de Han Solo et intitulé Solo, A Star Wars Story. Sur la dite-photo (ci-dessous), les personnages du film dont la sortie est prévue dans un peu plus de six mois se dévoilent : Han Solo, bien sûr, Chewbacca, Lando Calrissian ou encore Kira et le Faucon Millenium. 



    Une fuite qui a tout d’une future affiche officielle. Pourtant, les studios Disney et Lucas Films auraient rapidement nié son authenticité, affirmant que l’origine de cette image demeure un mystère. Mais les fans de la saga en sont persuadés : la production essaie de noyer le poisson. Affaire à suivre donc… En attendant plus de détails concernant ce spin-off, Star Wars 8 : Les Derniers Jedi est toujours en salles.

     Alors qu’une première bande-annonce est attendue dans les prochains jours, une description du trailer a fuité sur la toile. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Disney s’attendrait à ce que le spin off sur Han Solo soit un flop.

    Les rumeurs vont bon train concernant le spin off attendu (mais si) sur le contrebandier Han Solo. Et elles ne sont pas des plus réjouissantes.
    Les premières font état de la sortie imminente d’une première bande-annonce. Si le film est attendu dans 5 mois à peine, aucun contenu n’a filtré depuis. Si ce n’est quelques images dispersées.

     

    Han Solo : une mystérieuse image dévoile les personnages du prochain Star Wars

    par GEOFFROY HUSSON 

    À moins de six mois de la sortie de Solo A Star Wars Story, le prochain spin-off de la franchise, aucune image officielle n’a encore été communiquée par la production. C’est sur un site russe qu’est finalement apparue une première image des personnages en costume ce mercredi.

    Le site Licensing Russia, spécialisé dans la couverture des différentes licences pour le merchandising, a en effet mis en ligne un fichier PDF semblant être une présentation du film sur Han Solo, de sa cible marketing et des différents types de produits qui pourraient bénéficier de la licence. Surtout, on peut y découvrir pour la première fois ce qui semble être une illustration officielle du film, avec les personnages de Han Solo, Chewbacca, Lando Calrissian et Kira, ainsi que le Faucon Millenium.

    Bien que l’illustration ait tout d’un design officiel, reprenant les codes et le style de la saga Star WarsDisney et Lucasfilm ont démenti son authenticité. Les studios ont affirmé au site spécialisé Slashfilm que le dessin n’avait pas été créé pour eux et qu’ils ignorent son origine. Comme le précise Slashfilm, il pourrait cependant s’agir d’un design « créé pour un marché local, utilisant des éléments officiels », ou « par un licencié » extérieur à Disney.

    Le film Solo A Star Wars Story reviendra aux origines du personnage de Han Solo, interprété initialement par Harrison Ford. Dans le rôle du contrebandier, on retrouvera Alden Ehrenrich, tandis que Donald Glover interprétera Lando Calrissian et que Joonas Suotamo campera Chewbacca. On pourra également y découvrir deux personnages majeurs, Emilia Clarke dans le rôle de Kira et Woody Harrleson dans celui de Beckett, le mentor de Han Solo.

     

    Le film sortira en France le 23 mai prochain. Développé et en partie mis en scène par Christopher Miller et Phil Lord, le film a connu de nombreux aléas de tournage, tant et si bien que Disney a choisi en cours de route de changer de réalisateur au profit de Ron Howard.

     

    Le descriptif en fuite

    Sur Reddit pourtant, un descriptif du trailer aurait fuité. Que nous réserve cette future bande-annonce ? Une nouvelle planète ferait son apparition, des wookies seraient transférés quelque part, on apercevrait le jeune Han Solo (évidemment) et sa célèbre arme, mais aussi Woody Harrelson l’air paniqué dans une ruelle sombre, et le Falcon Millenium traçant sa route à la vitesse de la lumière. Pour ce qui est d’Emilia Clarke (notre chère Daenerys), l’utilisateur de Reddit est peu loquace : « Je n’ai pas vu grand chose de la nana de GoT. »

    En revanche, que les fans se rassurent, le jeune Han Solo y pousse déjà son célèbre « Yahoo » et les stormtroppers sont bien de la partie. Bref, pas grand chose à se mettre sous la dent pour le moment.

    Un flop attendu ?

    Disney n’a évidemment rien confirmé, mais il est tout de même étonnant que la promotion de Solo : A Star Wars Story, ne soit pas plus avancée. La raison est peut-être à trouver du côté de cette autre rumeur : Disney s’attendrait à ce que le film soit un échec.

    En effet, le film accuse de nombreux reshoot opérés par Ron Howard après le renvoi soudain de Phil Lord et Chris Miller. Le film aurait ainsi été retourné dans sa quasi-totalité satisfaisant plus ou moins les pontes de Disney, mais pas assez pour garantir son succès.

    L’acteur principal ne convainc pas

    « [Disney] était inquiet à propos du film avant toute la controverse autour de Star Wars : Les Derniers Jedi (….) le script n’est pas viable. Ça va être un véritable accident industriel», s’inquiètent des sources dans Screengeek.
    Pire, « l’acteur principal, Alden Ehrenreich, ne sait pas jouer et a besoin d’un coach en dialogues pour chacune des scènes. »

    Quoiqu’il en soit, Solo est attendu le 23 mai prochain avec Alden Ehrenreich, Donald Glover, Woody Harrelson, Emilia Clarke, Thandie Newton, Phoebe Waller-Bridge, Paul Bettany et Joonas Suotamo (Chewbacca).

     

    Disney songe à faire du Star Wars intensif jusqu’en 2035  Par Pierre, le 24 mars 2017

    2012. Séisme dans le monde du divertissement : Disney rachète Lucasfilm pour 4 milliards de dollars et annonce la production d’une nouvelle trilogie Star Wars. Cinq ans plus tard, Disney a fait évoluer son projet en y ajoutant des spin-off entre les épisodes numérotés. Et c’est pas fini !

    Vous allez manger du Star Wars pendant longtemps

    Bob Iger, le président de Disney, a pris la parole lors de la conférence SCALE: The Future of Tech and Entertainment, qui s’est déroulée à Santa Monica. Iger est bien évidemment revenu sur la franchise Star Wars et a évoqué son futur. Un futur brillant, du moins pour la firme de Mickey qui semble avoir trouvé un filon inépuisable.

    Filon inépuisable qui pourrait être exploité de manière intensive jusqu’en 2035. En effet, après la production du dernier spin-off prévu en 2020, Disney réfléchit à nous offrir une autre décennie de Star Wars afin de nous combler (et faire de l’argent surtout).

    On commence à discuter de ce qu’il va se passer après l’Épisode IX, des quinze prochaines années de film Star Wars.

    Quinze ans ? Pfiou, ça fait beaucoup. Si Disney garde le rythme actuel (épisodes numérotés tous les deux ans entrecoupés de spin-off), l’Épisode XVI sortira en 2035…

    Han Solo pas en solo

    Iger ne s’est pas seulement aventuré jusqu’en 2035, puisque le président de Disney a également évoqué le prochain spin-off de la saga : le film Han Solo. Un film qui n’a pas encore de titre officiel et qui est actuellement en tournage.

    Lawrence Kasdan, son scénariste, avait indiqué que le film se déroulerait dix ans avant Un Nouvel Espoir. Iger apporte plus de précision sur ce détail, affirmant que le film se déroulerait sur une période de six ans.

    Un film qui suivra les aventures d’un Han de ses 18 à 24 ans. Pendant cette période, le film expliquera comment il a connu Lando, Chewbacca, comment il a mis la main sur le Faucon Millenium et surtout comment il a acquis sa réputation.

    On nous avait promis une aventure à part du contrebandier et tous ces détails sonnent comme une origin story… C’est moins séduisant, d’un coup.

    L’Épisode VIII ne sera pas changé avec la mort de Carrie Fisher

    Le décès de Carrie Fisher, alias Princesse Leia, alias Générale Organa, a bousculé les plans établis de Disney jusqu’à l’Episode IX. L’actrice a tourné l’Épisode VIII avant son décès et Bob Iger affirme que le film ne sera pas changé en conséquence de sa mort.

    En effet. Pas de changement de dernière minute de prévu (comme la faire partir ou la faire mourir à l’écran). De même, Iger promet de ne pas réutiliser la technique de Rogue One pour recréer numériquement le visage de l’actrice.

     

     

  • STAR WARS 8 "Les derniers Jedi" a surpris les fans

     

    CULTURE

    Tous ces moments où "Star Wars 8 : Les Derniers Jedi" a surpris les fans

     

    [ATTENTION SPOILERS]

     

    Après l'épisode 7, beaucoup s'attendaient à ce que ce deuxième volet de la nouvelle trilogie soit un film hommage. C'est en réalité un peu plus compliqué.

    Gregory Rozieres Journaliste sciences et technologies, responsable de la rubrique C'est Demain

    LUCASFILM

    Tous ces moments où "Star Wars 8 : Les Derniers Jedi" a surpris les fans

    CINÉMA - Depuis ce mercredi 13 décembre, les fans de Star Wars ont enfin pu découvrir l'épisode 8, "Les Derniers Jedi". Et se forger une opinion. Pour le moment, la presse comme les spectateurs semblent plutôt divisés, à en croire les notes d'Allociné.

    Il faut dire que si l'épisode 7, "Le Réveil de la Force", réalisé par J.J. Abrams, était avant tout un film hommage, pour le meilleur et pour le pire, "Les Derniers Jedi" est un peu plus que cela. Ou un peu moins, tout dépend du spectateur.

    ATTENTION SPOILERS

    Vous êtes vraiment sûr de vous ?

    Vous voulez lire la suite ?

    Alors, c'est parti.

    A l'instar de l'épisode 7, qui copiait l'épisode 4, le tout premier, réalisé par George Lucas en 1977, le dernier Star Wars, réalisé par Rian Johnson, est clairement bourré de clins d'oeil à la première trilogie. Et plus particulièrement à l'Episode 5, "L'Empire contre-attaque".

    Que ce soit dans les répliques, comme le fameux "rebel scum" répété à l'envi. Dans les images, avec le côté obscur toujours symbolisé par une grotte pleine de brume, les droïdes omniprésents, ou encore le super destroyers du grand méchant.

    Mais surtout dans le scénario. Les rebelles forcés de quitter leur base, assiégée par le Premier Ordre. Le maître Jedi vivant comme un ermite, un peu fou, et qui refuse d'enseigner quoi que ce soit. Ou encore la facilité avec laquelle Rey fonce tête baissée dans le piège tendu, malgré les mises en garde de Luke. Une copie conforme de Luke, des décennies plus tôt, fonçant sauver Han Solo des griffes de Dark Vador, contre l'avis de Yoda.

     

    LUCASFILM

     

    Fille de personne

    Mais à l'inverse de J.J Abrams, Rian Johnson a tenté de modifier le fond et la forme de la trame de la célèbre saga. C'est ce qu'une partie des fans attendait. Pour autant, il l'a fait d'une manière un peu imprévue.

    Plutôt que de simplement créer des arcs narratifs purement nouveaux, de partir sur des pistes fraîches, inexplorées, il est resté proche de la base sacro-sainte de "L'Empire contre-attaque". Mais en la modifiant. Voire en inversant totalement des pans entiers du scénario.

    L'exemple le plus criant est certainement celui des origines de Rey. Depuis la fin de l'épisode 7, les fans ont élaboré de nombreuses théories sur les mystérieux géniteurs de la jeune Jedi. La fille de Luke? D'Obi-Wan? De Leia et Han Solo? De Snoke ou de Palpatine?

    On s'attendait en tout cas à une révélation égale au "Je suis ton père, Luke", prononcé par Vador dans l'épisode 5. Et quand Kylo, alors qu'il l'affronte, dit à Rey qu'il sait qui sont ses parents, la tension monte encore d'un cran. Et pourtant, la réponse est improbable: "Tu es la fille de simples ferrailleurs".

    Alors certes, on pourrait faire le parallèle avec Anakin Skywalker, dont la mère, Shmi, était une esclave sans rien de spécial. Mais le choix dénote tout de même, surtout avec un Kylo Ren qui n'est autre que le fils de Han Solo et Leia Organa, descendant de Dark Vador.

    Toujours par deux, ils ne vont plus

    L'autre grand chamboulement, c'est justement l'ascension de Kylo Ren à la tête du Premier Ordre. S'il tue son maître dans un retournement de situation, exactement comme Dark Vador a tué l'Empereur Palpatine dans la première trilogie, ce n'est pas pour se repentir. Mais pour diriger seul, ou accompagné de Rey.

    "Toujours par deux ils vont, ni plus, ni moins: le maître et son apprenti", disait Yoda à propos des Sith. Mais plus maintenant. Les forces du mal ne sont plus dirigées par un puissant sorcier un peu décrépi et son apprenti. Mais par un jeune chevalier noir, fougueux, redoutable, aux sautes d'humeurs effroyables et bien en mal de contrôler ses émotions, en particulier sa colère et sa peur.

    Dans les deux cas, Rian Johnson a suivi la trame classique de la saga, tout en la retournant totalement au dernier moment. Une prise de risque osée, qui ne plaira certainement pas à tout le monde.

    Dans la même veine, on peut également noter un autre retournement, moins important, mais pas moins symbolique. A la fin de "L'Empire contre-attaque", Luke est sauvé par Lando et Leia à bord du Faucon Millenium. Dans "Les Derniers Jedi", c'est Rey qui vient sauver les restes de la Résistance à bord du Faucon Millenium.

     

    LUCASFILM

     

    Un équilibre des forces chamboulé

    Un autre exemple: DJ semble être au départ une sorte de copie de Lando Calrissian, qui cause l'arrestation du groupe. Mais dans l'épisode 5, Lando finit par aider la Résistance. Ce qui n'est pas le cas de DJ, qui a directement, ou presque, causé la mort de centaines de rebelles. Bien sûr, rien ne dit que DJ ne va pas changer de bord dans l'épisode 9, qui sera réalisé par J.J. Abrams.

    Et justement, même sur la fin du film et les fondations laissées pour la clôture de la trilogie, Rian Johnson joue avec le passé, remodelant le scénario original de George Lucas.

    Certes, le plan de fin de l'épisode 8 est une copie quasi conforme de "L'Empire contre-attaque". Les héros ont réussi à s'échapper et naviguent à bord de leur vaisseau. Sauf qu'à l'époque, Luke, Leia et Solo ne sont pas seuls: la Résistance est une puissante armée rebelle, composée d'une flotte entière de vaisseaux.

    Dans "Les Derniers Jedi", la totalité de la résistance loge à bord du Faucon Millenium. Et même s'ils trouveront certainement des alliés dans l'épisode 9, ceux-ci n'ont pour l'instant pas répondu à leur appel. Reste maintenant à savoir si le dernier film de la trilogie continuera sur cette lancée ou reviendra plus posément se calquer sur l'histoire du "Retour du Jedi".

     

  • Nouveau Trailer SW VIII "Les derniers Jedi" pour patienter

    Nouvelle bande annonce 

     

    À un mois et demi de la sortie du film, une nouvelle bande-annonce a été publiée mercredi.

    Si Rey et Kylo Ren occuperont une place de choix dans ce huitième épisode, le personnage de Luke Skywalker devrait également avoir son importance.

    En moins d'une minute, la nouvelle bande-annonce de Star Wars dévoilée par LucasFilm promet actions et révélations.

    On y retrouve notamment Rey et Kylo Ren, le nouveau fer de lance des forces obscures, mais aussi l'un des personnages phares de la première trilogie, Luke Skywalker.

    Dans le dernier épisode de la saga, Star Wars VII, Le Réveil de la force, nous le retrouvions isolé et blessé et il n'était plus que l'ombre de lui-même. Le jedi, qui est exilé sur l'île d'Ahch-To depuis plusieurs années, avait été retrouvé par Rey qui voulait en savoir plus sur elle-même et le prier de rejoindre la Résistance.

    Le personnage du jedi, joué à l'écran par Mark Hamill, sera bien au cœur du dernier opus. On ne sait pas encore quel rôle Luke Skywalker tiendra dans cet épisode, alors que de persistantes rumeurs, savamment entretenues par l'équipe du film elle-même, laissent penser qu'il pourrait passer du côté obscur de la Force.

    Luke Skywalker, le dernier jedi connu de la galaxie, est en charge de la formation de Rey et du général Leïa (Carrie Fisher, que l'on retrouvera une dernière fois dans cet épisode) et semble dépassé par la puissance de sa jeune apprentie - comme Yoda le fut avec lui en son temps.

    Attention au spoiler

    Alors que Han Solo est mort, c'est Luke Skywalker qui retrouvera le mythique vaisseau, le Faucon Millenium. On peut également apercevoir ce qui semble être la salle du trône du suprême leader Snoke, le chef du Premier Ordre.

    La bande-annonce se termine finalement par un spoiler, alors que Rey, sabre laser à la main, surplombe Luke Skywalker qui lui assure que «Cela ne se passera pas comme tu l'imagines». Fausse piste ou pas, la réponse dans les salles le 13 décembre.

    La saga Star Wars n'est pas près de s'arrêter. Si l'avenir de la célèbre franchise semblait flou, ce n'est désormais plus le cas: Kathleen Kennedy, la directrice de la maison de production Lucasfilm, a évoqué, lors d'une interview pour The Star Wars Show , la suite des aventures.

    Encore au moins dix ans de Star Wars?

    «Nous sommes actuellement en pleine discussion sur les prochaines histoires Star Wars pour les dix prochaines années et nous réfléchissons à comment nous pourrions continuer sur le plan narratif», a-t-elle expliqué. Après la sortie du prochain Star Wars - Les Derniers Jedi, d'autres longs-métrages seront programmés. «De nouveaux films sortiront après l'épisode 8, notamment grâce aux nouveaux personnages comme Rey, Poe ou Finn, explique-t-elle. Mais nous souhaiterions également travailler avec des personnes qui apprécient l'univers Star Wars et qui pourraient nous faire découvrir des endroits encore inexplorés, car c'est une galaxie très vaste. Les possibilités sont infinies.»

    Cette nouvelle concerne uniquement l'intrigue principale et ne tient pas compte des nombreux spin-offs qui sortiront les prochaines années. Celui sur Han Solo a déjà une date de sortie: le 23 mai 2018. Quant à celui centré sur le personnage d'Obi-Wan Kenobi, il serait en préparation.

    Lire la suite

  • E Leclerc aux couleurs de STAR WARS

    L'Opération Star Wars - Leclerc 2017 : ça commence

    Leclerc relance une opération Star Wars à l'occasion de la sortie des Derniers Jedi le 13 Décembre. Cette nouvelle opération sera du 24 Octobre au 9 décembre 2017.

    Sauf que cette année ce sont des Micropopz Star Wars qui seront offertes ,une par tranche de 30 euros d'achats et une pour les produits cités dans la catalogue permettant d'en avoir plus selon les modalités sur le site E.leclerc ou sur le catalogue.

    hors Carburant , billeterie et livres

    LA REALITE VIRTUELLE

    comment monter les lunettes virtuelles 3D

    Ci-dessous 3 teasers 

    les Micropopzs se sont de minuscules figurines ( sous sachets opaques ) faisant environ 3 cm de haut . ces figurines sont composées d'un buste et d'une ventouse.

    25 Figurines seront à collectionner.

    dont :

    JAR JAR BINKS

    YODA

    DARK VADOR

    GARDE DE L'EMPEREUR

    REY

    FINN

    ESPRIT OBI-WAN KENOBI

    C-3PO

    STORMTROOPER

    ESPRIT ANAKIN SKYWALKER

    KIT FISTO

    CHEWBACCA,.....

  • GEORGE LUCAS INVESTIT À CHATEAUVERT

    STAR WARS

    Var-Matin

     

    Le père de la saga Star Wars est le nouveau propriétaire du Château Margüi, un domaine viticole situé au coeur de la Provence Verte. Que la force soit avec lui...

    Ce n’était donc pas qu’une rumeur. Après de longues et discrètes négociations, George Lucas a bien acquis le Château Margüi, un domaine de 115 hectares, dont quinze de vignes, situé sur la commune de Châteauvert, en centre Var. Assez curieusement, l’information n’a pas fait grand bruit. Rien à voir avec la folie qui avait accompagné l’annonce du rachat du Château de Miraval par le couple Brad Pitt et Angelina Jolie en 2008. Sur le site internet du Château Margüi, aucune allusion au récent changement de propriétaire n’apparaît. Si ce n’est l’énigmatique mention A member of Skywalker vineyards au bas de la page d’accueil. Skywalker. Un nom qui fait “tilt” aux oreilles des fans de la saga Star Wars. Luke Skywalker, fils de Dark Vador, est en effet le personnage principal de la première trilogie de La Guerre des Étoiles.

    Skywalker sur les bouteilles

    Ceux qui connaissent le vin produit par le Château Margüi, un AOP Coteaux Varois en Provence à la solide réputation, auront peut-être remarqué que cette même mention Skywalker vineyards a récemment fleuri sur les étiquettes des millésimes 2016. L’indice reste maigre. Une rapide visite sur le site internet de Skywalker vineyards lève les derniers doutes. Un communiqué du 28 avril dernier confirme l’acquisition du Château Margüi par George Lucas, déjà propriétaire de deux domaines en Californie et en Italie. Pour expliquer la discrétion – pour ne pas dire le silence – qui entoure l’arrivée du célèbre réalisateur hollywoodien dans le vignoble varois, un spécialiste des ventes de domaines viticoles explique que « ce genre de transactions se fait toujours dans une très grande confidentialité ».

    Quinze millions d’investissements

    Un silence parfois justifié. Joint hier par téléphone, Serge Loudes, le maire de Châteauvert, confie : « Tant que l’affaire n’était pas conclue, on préférait rester discret. » Mais désormais, plus rien ne le retient. Aussi, bien qu’en vacances en Italie, l’élu accepte de livrer quelques détails sur l’acquisition du Château Margüi par George Lucas. « Les négociations ont été longues parce que George Lucas a un projet hôtelier sur le domaine. Il a donc fallu que le conseil municipal accepte de modifier le plan local d’urbanisme. Une délibération votée par 10 voix sur 11. » Pour dissiper toute inquiétude, le maire précise aussitôt : « L’activité agricole du domaine sera maintenue et même développée. La cave doit être modernisée. Outre les 9,5 millions d’euros déboursés pour la seule acquisition du château, quinze autres millions d’euros d’investissements sont prévus. L’emploi devrait en bénéficier, puisqu’à terme, ce sont 15 personnes qui travailleront sur le domaine contre 3 actuellement. » Et ce n’est pas tout. Sans doute pour faciliter son intégration dans ce petit village de la Provence Verte, George Lucas (qui serait déjà venu par deux fois au Château Margüi) aurait promis de prêter quelques oeuvres personnelles au Centre d’art contemporain de Châteauvert.

  • STAR WARS VIII "Les derniers Jedi" news

    Star Wars 8 : “Dark Luke” s’affiche

    Nouvelle affiche pour Star Wars 8 Les Derniers Jedi avec Kylo Ren et Luke Skywalker en version Dark.

    Star Wars : non, Luke ne tombera pas dans le côté obscur selon Mark Hamill

    Jessica Rat, publié le 6 novembre

    Alors que le prochain volet de la franchise intergalactique doit débarquer dans les salles obscures françaises le 13 décembre 2017, une question essentielle tourmente les fans : Luke Skywalker est-il tombé dans le côté obscur de la Force ?

    C'est que, depuis la parution des diverses photos et bandes-annonces officielles, le personnage semble pris entre la lumière et l'obscurité, apparaissant tantôt en tenue traditionnelle de Jedi pour entraîner la jeune Rey, tantôt dans un costume bien sombre ou tenant un discours assez pessimiste - "Les Jedi doivent prendre fin". Non mécontent d'être au coeur des théories les plus folles, Mark Hamill lui-même vient semer le doute avec quelques tweets. Comme cette photo de deux panneaux promotionnels, un pour chaque côté de la Force, commentée : "Quand tu te rends compte que Luke est aussi sur le poster du côté obscur."
    La famille “Dark” se dévoile avec un petit portrait obscur. Après un spot TV, une nouvelle affiche internationale de Star Wars 8 montre en effet Luke Skywalker en compagnie des forces du mal. Ce dernier va-t-il explorer son côté sombre ? Succombera t-il au côté obscur ?

    "Ça le hante au plus profond de lui-même"

    Mais que ceux qui craignaient de le voir suivre les pas de Kylo Ren et d'Anakin Skywalker avant lui, soient rassurés. L'acteur a finalement écarté cette possibilité en répondant récemment à quelques questions auprès de Disney Insider. "Dans 'Le Réveil de la Force' , Luke a perdu confiance en sa capacité de faire de bons choix. Ça le hante au plus profond de lui-même", dit-il, avant de préciser : "Mais il ne s'est pas tourné vers le côté obscur. Ce n'est pas une version maléfique de lui."

    Mark Hamill poursuit néanmoins, évoquant l'intérêt qu'il a trouvé à rejouer Luke, des décennies après la trilogie originelle : "Ça reste une incarnation du personnage à laquelle je ne me serais jamais attendu. Ça m'a tiré en dehors de ma zone de confort. Ce qui est un vrai challenge."

     

    Star Wars : Les Derniers Jedi se montre sous une nouvelle affiche basée sur le côté obscur de la Force et le Premier Ordre !

    Sur cette affiche, nous pouvons voir des gardes d'élites prétoriens prêts à l'action autour de notre fameux Kylo Ren, aka Ben Solo, en position de défense, sabre à la main. Nous voyons aussi le Capitaine Phasma, le Général Hux, et une poignée de croiseurs du Premier Ordre et de chasseurs TIE ! Là où l'affiche peut interroger, c'est la présence de Luke Skywalker en haut, et le prolongement de la crosse du sabre de Kylo Ren qui atteint le côté du visage de Luke. Peut-être que cela signifie quelque chose, peut-être que non. À vos théories !

    Pour ceux qui l'on raté, voici le présentoir en question :

     

    Nouvelle images de Rey et l’arbre de la force dans un nouveau spot TV pour Star Wars 8 et un produit dérivé dévoile un spoiler.

    Parfois, les produits dérivés des films peuvent révéler des informations qui ne devraient pas l’être avant la sortie du film. Star Wars est une franchise qui tente de garder un maximum d’informations secrètes le plus longtemps possible mais voilà, parfois, les jouets et autres produits dérivé en montrent un peu trop.

    Les salles de cinéma Alamo Drafthouse possède des verres exclusifs que les fans peuvent acquérir en achetant leurs tickets de cinéma. L’un de ces verre est intéressant parce qu’il montre Luke Skywalker avec son sabre laser bleu, celui que Rey utilise dans les trailers pour son entraînement. Est-ce qu’il l’utilisera aussi dans le film ? C’est la question qu’on peut se poser en voyant cette image.

    En plus de ça, un nouveau spot est à découvrir. On y voit Rey avec le sabre laser ainsi que des images de l’arbre de la Force.

    Au casting on trouve John Boyega, Daisy Ridley, Mark Hamill, Oscar Isaac, Adam Driver, Gwendoline Christie, Lupita Nyong’o, Domhnall Gleeson, Andy Serkis, et la regrettée Carrie Fisher qui reviennent pour ce nouveau volet. A leurs côtés, on trouve les nouveaux Benicio Del Toro, Laura Dern et Kelly Marie Tran.

    Deux parc d'attraction sont en construction aux USA chez Disney

    ouverture en 2019

    Nouvelle bande annonce VF

    "Star Wars VIII" : Disney dévoile une nouvelle bande-annonce

     

    Pour satisfaire les fans à quelques semaines de la sortie du film, Disney a dévoilé lundi une nouvelle bande-annonce et une nouvelle affiche du prochain épisode de la saga intergalactique.

    L'échéance de la sortie officielle se rapproche de plus en plus (sortie prévue le 13 décembre en France), mais pour faire patienter les fans, Disney a dévoilé lundi une nouvelle bande-annonce et une affiche de son prochain Star Wars VIII : Les derniers Jedi. Elles ont été diffusées à la télévision américaine pendant l'émission Monday Night Football, l'une des plus regardées du pays.

    "Accomplis ton destin". Pendant les 2 min 32 que dure cette nouvelle bande-annonce, de nombreuses images s'enchaînent. Combats d'entraînement, batailles spatiales, retrouvailles entre Rey (Daisy Ridley) et Luke Skywalker (Mark Hamill), interrogations existentielles... On en apprend assez peu sur l'intrigue de ce prochain film bien que l'on en prenne plein les yeux.

    On y voit néanmoins le héros Luke Skywalker expliquant qu'il est terrifié par la maîtrise de la Force dont fait preuve l'apprentie Jedi en quête d'identité jouée. Le célèbre Jedi, vieillissant et reclus, initie la jeune femme à la Force et au maniement du sabre-laser sur une île éloignée où elle l'avait retrouvé à la fin du précédent opus.

    Dernier rôle pour Carry Fisher et arrivée de nouveaux personnages. Dans Les derniers Jedi, les personnages lancés dans Le réveil de la force, sorti en 2015, font leur retour : Rey, Poe Dameron (Oscar Isaac), Finn (John Boyega), tandis que quelques membres historiques de la saga reviennent, avec trente ans de plus, à l'instar de Luke.

    Un nouveau personnage, Rose, jouée par Kelly Marie Tran, apparaît dans le camp de la Résistance face au tyrannique Empire galactique. Carry Fisher, l'interprète de Leia Organa, la mythique princesse rebelle, est morte en décembre 2016 mais avait déjà terminé le tournage des scènes pour Les derniers Jedi

    Cet épisode est la suite directe de Star Wars VII : Le réveil de la Force. Après la tragique disparition de Han Solo (Harrison Ford) et face au Nouvel Ordre, les partisans de la République et leur armée de résistants comptent bien se relever. Mais qui sont alors les derniers Jedi annoncés par le titre du nouveau film ? Pour le savoir, les futurs spectateurs français pourront précommander leur place de cinéma dès 7 heures mardi.

    Une affiche qui fait la part belle à Carrie Fisher. Quant à la nouvelle affiche, elle met en scène tous les personnages principaux du film signé Rian Johnson : Poe Dameron, Finn, Rey et Luke Skywalker, mais aussi Kylo Ren (Adam Driver) et le général Leia. C'est elle qui occupe le centre de la nouvelle affiche rouge sang également dévoilée par Disney. 

     

    On a hâte ! 

    Trois mois après la sortie du premier trailer (voir ICI), le magazine américain Entertainment Weekly vient de publier dans son dernier numéro spécial Star Wars des photos inédites du film. 13 photos où l'on aperçoit les protagonistes de l'épisode précédent (Rey, Finn, Poe Dameron, Kylo Ren, Princess Leia et Luke Skywalker, entre autres), mais aussi ce bon vieux Chewbacca accompagné d'une petite bête toute mignonne et des nonnes de l'espace. Autant d'éléments qui nous font dire que cet épisode sera dans la lignée de son prédécesseur, qui avait au passage rapporté plus de 2 milliards de dollars au box office. Il devait en être de même pour ce Star Wars 8 que tout le monde attend déjà. Rendez-vous le 13 décembre dans les salles ! 

    Star Wars 8 :

    Snoke, Luke, Rey et d’autres personnages apparaissent dans ces nouvelles photos

    Snoke, Luke, Rey, entre autres personnages, se montrent à travers une série de photos qui sont en fuite sur la toile. Alors qu’on découvrait Snoke en hologramme dans Le Réveil de la Force, le leader suprême du Premier Ordre apparaît désormais en vrai, vêtu d’une tenue dorée.

    Les rumeurs annonçaient qu’il serait présent en chair et en os dans Les Derniers Jedi, et il semble désormais qu’elles se confirment. Une série de clichés, dont celle de Snoke, viennent de fuiter sur la toile. Il s’agit sans aucun doute de photos shootées dans le cadre de la promotion du prochain Star Wars.

    Nous nous acheminons lentement vers l’arrivée de l’épisode 8 de Star Wars qui pourrait contenir l’une des révélations les plus choquantes de la saga. Il y a quelques jours, nous découvrions une vidéo making-of pour plonger dans les coulisses Des Derniers Jedi. Pour ce qui est des personnages, on avait découvert Snoke dans « Le Réveil de la Force », mais uniquement dans son reflet holographique. Il semble de plus en plus certain qu’il apparaîtra en cher et en os dans le prochain épisode.

    Star Wars 8 Les Dernier Jedi : Snoke se dévoile en vrai dans une première photo

    Le leader suprême du Premier Ordre devrait donc apparaître en vrai dans le prochain épisode de Star Wars. En avril dernier, le très sérieux Making Star Wars, toujours bien renseigné sur la saga nous apprenait que Snoke ressemblerait « de plus en plus à un nouveau personnage ». Il serait vêtu d’une « robe de soie dorée ornée d’un motif très décoré ». Cette semaine, le site publiait également le premier dessin représentant le personnage.

    Aujourd’hui, plusieurs photos promotionnelles mettant en avant les acteurs de Star Wars 8 sont apparues sur le web. On peut y découvrir, entre autres, Luke, Rey, Finn, Kylo Ren, mais aussi Snoke, interprété par l’acteur Andy Serkis. Et comme pour confirmer les informations révélées depuis plusieurs semaines par Making Star Wars, il appairait effectivement vêtu d’une tenue dorée.

    Le Star Wars Show dévoile le nouveau vaisseau de Kylo Ren​

    Le Star Wars Show a dévoilé toutes les facettes du vaisseau de Kylo Ren dans Les Derniers Jedi

     

    À 5 mois de la sortie des Derniers Jedi, nous savons déjà à quoi va ressembler le tout nouveau vaisseau de Kylo Ren. En effet, il a été dévoilé lors du dernier Star Wars Show. Dans Le Réveil de la Force, le rejeton d'Han Solo se déplaçait avec sa navette de commandement. Cependant, elle ne servait qu'au déplacement, non au combat.

    Dans Les Derniers Jedi, Kylo Ren aura donc un vaisseau de combat, appelé le Tie Silencer (ou de son nom technique, le "SienarJaemus Tie/VN Space Superiority Fighter"). Voici plusieurs images des différents côtés de l'appareil :

    Star Wars VIII : Les Derniers Jedi sortira en France le 13 décembre. Et si vous êtes fan des petites créatures de la saga, partez à la découverte des Porgs, les nouvelles bestioles encore plus mignonnes que les Ewoks.

    Dans Star Wars 8 : Les Derniers Jedi, vous pourrez admirer les Porgs, ces adorables nouvelles créatures qui veulent remplacer les Ewoks dans le cœur des fans. Elles viennent d’être présentées en détail par Pablo Hidalgo, de Lucas Film. Les Porgs sont une espèce de l’univers Star Wars vivant sur la planète Ahch-To où s’est réfugié Luke Skywalker.

    Les Affiches Françaises des Derniers Jedi

    Après avoir été dévoilées lors de la convention D23, les affiches teasers des "Derniers Jedi" viennent de sortir dans leur version française ! Elles nous confirment bien la date de sortie du 13 Décembre et le pluriel du mot Jedi...même si le réalisateur Rian Johnson pense le contraire !

    Place aux images avec les posters de Luke Skywalker, Leia, Kylo Ren, Poe Dameron, Rey et Finn !

     

  • La Force est avec « Star Wars » depuis 40 ans

    Sw luca 1977a

    La Force est avec « Star Wars » depuis 40 ans  

    Les photos du 1 er tournage refont surface pour marquer l’entrée de la saga dans la maturité  

    Sw luca 1977

    George Lucas, dans le désert tunisien, explique au robot ce qu’il attend de lui.  Ph.N.

    Sw luca 1977 b

    Harisson Ford, Carrie Fisher et Mark Hamill en 1983  Ph.N.

    Sw luca 1977 c

    1977! Le tout premier «Star Wars»!  Ph.N.

    LucasFilm célèbre cette semaine les 40 ans la sortie du premier épisode de sa fameuse saga « Star Wars », qui avait été projeté à l’époque dans seulement 32 cinémas, lançant une franchise qui a généré depuis 7,7 milliards de $ de bénef.  

    En 1977, personne n’avait jamais entendu parler de sabre laser ou de bikini en cuivre. Et personne ne souhaitait « que la Force soit avec vous » à des inconnus.

    Mais les choses étaient sur le point de changer : George Lucas, un jeune réalisateur de 33 ans, s’apprêtait à sortir son troisième film, une saga intergalactique racontant la lutte entre le bien et le mal, avec en vedette un fils d’agriculteur à la paternité assez floue…

    Quarante ans plus tard, « Star Wars » est devenu la franchise cinématographique la plus rentable de tous les temps, et la religion Jedi est même officielle dans plusieurs pays.

    « Je suis à court d’adjectifs hyperboliques pour décrire le pouvoir de Star Wars, c’est le porte-étendard ultime » , dit Shawn Robbins, un analyste du site spécialisé BoxOffice.com.

    « Quatre décennies de records, de divertissements d’un nouveau genre à travers les films, la télévision les jeux vidéo, les jouets, les livres et tout le reste de la marque, c’est assez parlant », souligne-t-il.

    Le premier film, sorti le 25 mai 1977, avait un budget très raisonnable de 11 millions de dollars. Diffusé initialement dans seulement 32 salles, il avait rapporté 1,6 million de dollars pour son premier week-end d’exploitation.

    Nouveau souffle

    Avec des acteurs alors peu connus, Mark Hamill (Luke Skywalker), Carrie Fisher (Princesse Leia) et Harrison Ford (Han Solo), le film a toutefois rapidement profité d’un avantageux bouche-à-oreille et les files d’attente devant les cinémas se sont subitement allongées.

    Au final, ce premier film rapporte 221,3 millions de dollars en salles, des recettes qui ont même doublé avec les différentes rééditions opérées au fil du temps par la 20th Century Fox.

    L’avant-première s’était déroulée à l’emblématique cinéma Chinese Theater de Los Angeles, où le film a été diffusé à guichets fermés cinq fois par jour durant plus d’un an. Les foules denses de spectateurs ont littéralement usé jusqu’à la corde en quelques mois la moquette du cinéma !

    Les deux épisodes suivants, « L’Empire contre-attaque » (1980) et « Le retour du Jedi » (1983) ont engrangé plus de 200 millions de dollars chacun.

    Toutefois, les trois films suivants sortis entre 1999 et 2005, dont l’histoire se situe chronologiquement avant la trilogie inaugurée en 1977, ont été considérés comme moins réussis.

    Malin

    George Lucas a été particulièrement malin quand il a revendu sa franchise à l’empire Disney en 2012 pour la coquette somme de 4 milliards de $.

    La maison de Mickey a donné un nouveau souffle à la saga avec l’annonce d’une nouvelle trilogie, à laquelle elle a ajouté trois films avec des histoires transversales. Disney a déjà gagné 3 milliards de dollars avec les deux premiers films, pour un total de recettes à 7,5 milliards depuis les débuts de «Star Wars ». Et bien sûr les spéculations vont déjà bon train sur l’avenir de la franchise, le dernier film au programme étant prévu pour 2020.

    Le prochain film, « Les derniers Jedi », est attendu pour le mois de décembre. L’histoire se déroulera juste après celle du « Réveil de la Force » (2015), qui est devenu l’un des trois films de la série à engranger 2 milliards de dollars, après avoir réussi le meilleur début de l’histoire en Amérique du Nord.

    « Les derniers Jedi pourraient battre ces chiffres, surtout quand on considère les bons retours dont ont bénéficié Le Réveil de la Force et Rogue One : tout est en place pour que ce soit un monstre absolu », estime Paul Dergarabedian, l’analyste de la firme comScore.

    Certains ajoutent que le décès soudain de Carrie Fisher fin décembre donnera aux « Derniers Jedi » un coup de pouce supplémentaire, comme ceux dont ont bénéficié « Fast and Furious 7 » et « The Dark Knight rises » après les disparitions de Paul Walker et Heath Ledger…

    Vers l’infini ?

    Il semble donc peu probable que la série s’arrête en 2020. Difficile de renoncer à des films qui rapportent 1 à 2 milliards de dollars chacun, même si, fatalement, une sorte de lassitude pourrait gagner les fans.

    Tout comme l’univers, Star Wars va-t-il continuer à s’étendre vers l’infini ? Il n’y a littéralement aucune fin en vue pour cette franchise !

     

    Lire la suite

  • Sortie en Bluray Star Wars Rogue one

    Star Wars Rogue sortira bientôt en Blu-Ray et les bonus qui l'accompagneront sont enfin connus !

    Bluray rogue one

    Il faut avoir vécu sur une autre planète pour être passé à côté du succès planétaire du premier spin-off Star Wars. Alors que le film a dépassé le milliard sans trop de soucis, les fans n'ont qu'une hâte, celle de retrouver Jyn et sa fine équipe pour un nouveau visionnage en Blu-Ray. Et qui dit Blu-Ray de Star Wars Rogue One, dont une suite sous forme de roman est à prévoir, dit bonus exclusifs. Pour les plus impatients, ces derniers ont été dévoilés par Making Star Wars (sans trop en dire non plus sur le contenu). On y retrouvera par exemple John Knoll, superviseur des effets spéciaux du film, qui expliquera pourquoi Rogue One était le choix parfait pour commencer les spin-off de la saga.

    On y trouvera plusieurs vidéos qui expliqueront le développement des personnages humains comme Jyn et Cassian ou le robot K-2SO. Un bon moyen d'en savoir beaucoup plus sur cette équipe de héros. L'un des bonus s'appelant "The Empire" reviendra sur les plus sombres desseins de cet ennemi piloté par le terrible Dark Vador : les fans ont déjà hâte. Le Blu-Ray de Star Wars Rogue One, dont le passé de deux personnages seront bientôt exploré dans un livre, sera aussi l'occasion pour son équipe technique de revenir sur le défi que représentait le film et sa place dans un univers déjà riche. Ce Blu-Ray qui sortira le 24 mars prochain risque de trouver une bonne place sur l'étagère des fans de Star Wars ! 

  • STAR WARS VIII "Les derniers Jedi"

     

    L'EPISODE VIII de STAR WARS a maintenant un titre 

    STAR WARS VIII

    LES DERNIERS JEDI

    Mais qui sont les derniers Jedi ?

    Bonne nouvelle pour les amateurs de divertissement spectaculaire, on sait désormais que Star Wars 8 a été tourné avec des caméras IMAX. Cette annonce fait partie de le partenariat qu'ont mis en place Disney (à qui appartient Lucasfilm) et la marque. Greg Foster, le PDG d'IMAX a réagi à cette annonce : "Disney est au top de sa forme et offre aux fans du monde entier du divertissement de cinéma original et varié, ce qui est en parfaite adéquation avec l'expérience IMAX [...] Nous sommes particulièrement heureux d'annoncer que Rian Johnson a utilisé des caméras IMAX pour Star Wars The Last Jedi." De quoi proposer une expérience encore plus incroyable aux spectateurs de Star Wars 8, à n'en pas douter.

    Le synopsis : Après l'épisode 7, "Le réveil de la Force" réalisé par J.J. Abrams, le VIII ème volet de la saga la plus célèbre du cinéma sera écrit et réalisé par Rian Johnson à qui l'on doit "Brick" avec Joseph Gordon-Levitt et "Looper" avec Bruce Willis. Le metteur en scène a été également prévu pour écrire l'opus IX qui serait à nouveau dirigé par J.J. Abrams.

    A propos de cette huitième aventure, Johnson a évoqué deux longs métrages comme références, "Un homme de fer" qui est un drame de guerre de 1949 et "La lettre inachevée ", un film d'aventures soviétique de 1959. Il devrait, comme le IX ème épisode, tourner autour des personnages de Luke Skywalker et de la Princesse Leia. A noter que le film devrait sortir le 26 mai 2017, soit 40 ans après la sortie de "Un nouvel espoir". Trois romans, qui feront le lien entre les épisodes VI et VII, vont également être publiés.

    Date de sortie de STAR WARS VIII

    C'est le 15 décembre 2017 que Star Wars VIII sortira sur les écrans français. Le film devrait être un carton au box-office, puisqu'il sortira au moment des fêtes de fin d'année. Si l'effet d'attente sera bel et bien là, cette suite aura toute même beaucoup de mal à dépasser les scores de Star Wars : Le Réveil de la Force. En attendant la sortie de Star Wars VIII, les fans pourront profiter du spin-off intitulé Rogue One, qui s'intéressera aux pilotes de l'Alliance rebelle chargés de voler les plans de l'Etoile Noire. Ce film réalisé par Gareth Edwards (Godzilla) sortira le 14 décembre 2016.
    Le réalisateur Rian Johnson, chargé de porter à l'écran l'épisode 8 de la saga Star Wars, désormais intitulé The Last Jedi, a révélé dans une interview les inspirations qu'il avait en tête en réalisant le film. Parmi celles-ci, le film d'action Un homme de fer (1949) qui lui a donné des idées pour les combats aériens, Trois Samouraïs hors-la-loi (1964) pour les combats à l'épée et La Main au collet (1955) pour la romance. Des inspirations variées donc pour ce nouvel épisode de la saga Star Wars.

    Maintenant on attend la première bande annonce patience Jedi te précipiter tu ne dois pas...

    INFO sur l'épisode IX

    Carrie Fisher ne sera pas numérisée dans Star Wars IX

    Après une semaine de folles spéculations, Lucasfilm fait taire les rumeurs sur la recréation numérique de Carrie Fisher.

    La disparition de Carrie Fisher fin décembre pose un problème de taille à Lucasfilm. L'actrice qui incarnait la princesse devenue général dans la saga Star Wars avait certes terminé de tourner l'épisode 8, mais devait également être présente dans Star Wars 9, le final de la nouvelle trilogie prévu pour 2020. Selon certaines sources, Leia Organa aurait eu un rôle important dans ce neuvième épisode. La production doit donc faire un choix entre réécrire ce dernier épisode et poursuivre dans cette voie, sans Carrie Fisher.

    La semaine dernière, une rumeur prêtait à Lucasfilm les intentions de négocier les droits numériques de Carrie Fisher, dans le but de la recréer numériquement, comme ce fut le cas dans Star Wars Rogue One avec le personnage joué par Peter Cushing, décédé en 1994 et pourtant bien présent dans le spin-off. Cette stratégie n'a pas toujours fait que des heureux si l'on en croit les critiques du film de Gareth Edwards. Afin d'éteindre l'incendie, Lucasfilm a publié un communiqué de presse sur son site officiel.

    "Normalement nous ne répondons pas aux spéculations des fans ou de la presse, mais il y a une rumeur à laquelle nous souhaiterions répondre. Nous voulons assurer à nos fans que Lucasfilm n'a pas l'intention de recréer numériquement la performance de Carrie Fisher en tant que Princesse ou Général Leia Organa." Une chose est sûre, Carrie Fisher ne sera pas présente dans Star Wars 9 malgré sa présence dans Star Wars VIII, dont la sortie est prévue pour décembre 2017.

  • Star Wars : la première trilogie son montage d’origine EN BLURAY

    Par Clément Cusseau (@ClayMancuso) — 27 févr. 2017

    Les éditions d’origine de la première trilogie "Star Wars" pourraient faire l’objet d’une sortie événement en Blu-ray,

    à l’occasion des 40 ans de la saga.

    Et si pour les quarante de la saga, les fans de Star Wars recevaient le plus beau des cadeaux ? D’après des informations avancées par le site spécialisé Making Star Wars, les montages d’origines de la première trilogie, introuvables depuis une vingtaine d’années, pourraient faire l’objet d’une sortie événement en DVD et Blu-Ray.

    La trilogie culte de George Lucas avait été revisitée à de nombreuses reprises par le cinéaste : outre l'ajout de nombreux effets spéciaux numériques, des changements majeurs avaient impacté certaines scènes, comme par exemple l’apparition d’Hayden Christensen dans les ultimes secondes du Retour du Jedi. 

    Ces modifications n’avaient pas été du goût des fans de la franchise, qui n’avaient pas hésité à crier au blasphème et à militer pour une commercialisation des éditions d’origine en Blu-ray. Ce qu’avait toujours refusé de faire George Lucas, mais l’acquisition des droits de la franchise par Disney pourrait changer la donne.

    A l'heure actuelle, l'information n'a pas été officialisée, il convient donc de ne pas se réjouir trop tôt. Mais la date de cet anniversaire approchant à grands pas (le 25 mai prochain), une annonce pourrait être faite dès les prochaines semaines, voire à l'occasion de la Star Wars Celebration, organisée cette année du 13 au 16 avril. 

    La bande-annonce d'origine de Star Wars :

     

  • créez votre popre R2D2 Altaya

    Maquette R2-D2 : montez pas à pas le robot de Star Wars

    Afficher l'image d'origineRésultat de recherche d'images pour "altaya r2d2"

    Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

    Savez-vous qu’il est possible de posséder R2D2 chez soi ? Vous pouvez dès à présent commencer à construire le mythique droïde de Star Wars grâce à cette collection exclusive d'Altaya.

    Cette maquette, qui reproduit fidèlement l’aspect du robot original, comprend également des composants électroniques qui lui permettent d’imiter au mieux le petit héros de la saga du grand écran : voyants, effets sonores, mouvements, fonctions interactives… En suivant les instructions simples, qui détaillent le montage étape par étape, vous construirez votre propre droïde avant d’interagir avec lui au moyen de votre smartphone ou de votre tablette.

    Le plus célèbre droïde astromécano de la galaxie, bientôt à vous !

     

    Caractéristiques techniques

     

    Obéit aux commandes vocales 

    Déplacement autonome

    Se commande à partir de votre smartphone

    Rotation de la tête 

    Bras extensibles

    Appareil photo/vidéo

    Microphone et haut-parleur 

    Projecteur d’extraits de films

    Inutile de le programmer !

    GUIDE DES DROÏDES  Spot TV  GUIDE D'ASSEMBLAGE DE R2-D2

    ALTAYA.FR

    Caractéristiques  techniques

     

     

    Télécharger la présentation gratuitement

     

  • Carrie Fisher rejoint les étoiles ce 27 décembre 2016

    Sudpresse 28 dec


    Carrie Fisher, l'inoubliable princesse Leïa... par LEXPRESS

    L’actrice Carrie Fisher, la princesse Leia de « Star Wars », est morte à 60 ans

    Elle avait été victime d’un arrêt cardiaque lors d’un vol Londres-Los Angeles, vendredi 23 décembre

    Carrie Fisher à Londres, en décembre 2016.

    Carrie Fisher, l’inoubliable princesse Leia de Star Wars, est décédée mardi 27 décembre à Los Angeles, à l’âge de 60 ans, a annoncé un porte-parole de la famille au magazine People« C’est avec une profonde tristesse que Billie Lourd confirme la mort de sa mère adorée à 8 h 55 ce matin », a fait savoir le porte-parole Simon Halls dans un bref communiqué.

    Mme Fisher avait souffert d’une crise cardiaque vendredi, lors d’un vol entre Londres et Los Angeles. Elle avait alors été transportée d’urgence dans un hôpital de la ville de Californie dans un état grave.

    Carrie Fisher est devenue célèbre à la sortie du premier épisode de La Guerre des étoiles, en 1977. Elle n’a alors que 21 ans et joue seulement dans son deuxième film.

    Elle a aussi joué dans « The Blues Brothers » ou « Hannah et ses sœurs »

    Ses rôles dans The Blues Brothers, de John Landis, Hannah et ses sœurs, de Woody Allen, ou la comédie romantique Quand Harry rencontre Sally, de Rob Reiner, sont toujours restés dans l’ombre du personnage créé par George Lucas. Le dernier volume de ses mémoires, sorti cette année, s’intitule d’ailleurs The Princess Diarist, « la princesse mémorialiste ».

    Carrie Fisher a repris son rôle dans Le Réveil de la force, le septième épisode de la saga, sorti en décembre 2015. Son visage a aussi été recréé par ordinateur pour une apparition dans Rogue One, film de Gareth Edwards dérivé de l’univers Star Wars, qui vient de connaître un démarrage record en France.

    Le reveildelaforce 16

    Carriefisher2

    Le reveildelaforce 02

    20minutes.fr

    «Star Wars»: Carrie Fisher, l’interprète de la princesse Leia, est décédée à l’âge de 60 ans

    CINEMA L'actrice, qui avait repris son rôle dans les épisodes VII et VIII, avait été victime d'une crise cardiaque vendredi...

    De gauche à droite: Mark Hamill (dans le rôle de Luke Skywalker), Carrie Fisher (Princesse Leia) et Harrison Ford (Han Solo), dans «Star Wars: Episode IV».

    De gauche à droite: Mark Hamill (dans le rôle de Luke Skywalker), Carrie Fisher (Princesse Leia) et Harrison Ford (Han Solo), dans «Star Wars: Episode IV». - Lucasfilm /AP Photo/Sipa

    « Aimée par le monde entier »

    « C’est avec une grande tristesse que Billie Lourd confirme que sa mère adorée Carrie Fisher est décédée ce [mardi] matin à 8 h 55 », a fait savoir Simon Halls, porte-parole de la famille, dans un communiqué.

    « Elle était aimée par le monde entier et va terriblement nous manquer. Toute sa famille vous remercie pour vos pensées et vos prières », peut-on encore lire dans le communiqué.

    L’actrice avait été victime d’une crise cardiaque ce vendredi. Elle était à bord d’un avion en provenance de Londres et à destination de l’aéroport de Los Angeles, selon des sources TMZ, lorsqu’elle a été victime d’un arrêt cardiaque une quinzaine de minutes avant l’atterrissage.

    Dimanche, elle se trouvait dimanche dans un « état stable », selon sa mère, l’actrice Debbie Reynolds.

    Eternelle princesse Leia

    Carrie Fisher n’avait que 19 ans quand elle a incarné la princesse de la rébellion contre l’Empire aux côtés de Harrison Ford (Han Solo) et Mark Hamill (Luke Skywalker).

    Elle était réapparue en décembre 2015 aux côtés de Han Solo et de Luc Skywalker dans le dernier volet de Star Wars : Le réveil de la Force.

    Peu après l’annonce du décès de l’actrice, les témoignages de sympathie, venant notamment de ceux qui l’ont croisée sur les tournages, se sont multipliés.

    Son acolyte Mark Hamill, le fameux Han Solo, a exprimé son désarroi sur Twitter.

    « Je n’ai pas de mots #dévasté », a-t-il simplement tweeté, accompagnant son message son message d’une photo de lui en Luke Skywalker aux côtés de la princesse Leia.

    Carriefisher1 

    Carriefisher

    Star wars nostalgie

  • Lego Star Wars VIII

    Legopresse1

    C'est aujourd'hui chose faite, le jeu LEGO Star Wars 7 : Le Réveil de La Force vient d'être confirmé, pour une sortie prévue dans notre galaxie le 28 Juin de cette année 2016

    Comme vous le devinez, ce énième jeu LEGO vous replongera dans l'histoire du Réveil de la Force, agrémenté comme à leur habitude par des situations comiques, tournant ainsi en dérision les scènes les plus marquantes des films auxquels ils s'attaquent. 

    Le plus étonnant est que cet opus ira même jusqu'à vous raconter ce qu'il s'est passé entre les épisodes VI et VII ! 
    On peut alors se demander si des concordances scénaristiques sont à prévoir avec Rogue One, le premier film Anthologie de la saga, prévu pour le 14 Décembre prochain. 

    LEGO Star Wars The Force Awakens - BB-8 Trailer par gametrailerpromos

    Lego

    Lego

    Premier trailer pour la version Lego Star Wars de "Le réveil de la Force"

  • STAR WARS "ROGUE ONE" le 14 décembre 2016

    Rogue One est un "véritable orgasme", selon les fans de Star Wars

    PAR PHILIPPE GUEDJ

    Modifié le  - Publié le  | Le Point.fr

    VIDÉO. Le film de Gareth Edwards recueille tous les suffrages au sortir des premières séances. Mais n'égalera sans doute pas Le Réveil de la Force au box-office.

    Un déluge de critiques positives s'abat sur Rogue One :A Star Wars Story depuis sa présentation à la presse, le 12 décembre (notre critique est à retrouver ici). Et depuis la sortie du film en salle, c'est au tour des spectateurs de sortir étourdis par la maestria du formidable space opera de Gareth Edwards, comme l'atteste notre reportage vidéo. Les fans engagés, eux aussi, ne sont pas en reste.

    L'avis de Jérémy Juanola, porte-parole de l'association Star Wars Universe, rejoint ceux qui sont généralement exprimés à la sortie des premières séances : « Il est nettement supérieur au Réveil de la Force. On est totalement pris dans l'histoire, on s'attache à ces individus que l'on découvre pour la première fois, ils ont tous un destin très émouvant, y compris le droïde K-2SO. Et le dernier acte du film est une apothéose de spectacle et d'émotion, avec ces combats spatiaux ahurissants… Pour un fan de Star Wars, ce film est un véritable orgasme ! On est sortis euphoriques. »

    Association regroupant tous les sites de fans francophones, Star Wars Universe s'est alliée au multiplexe MK2 Bibliothèque, à Paris, pour mettre sur pied l'événement «  Rogue One Standing By » : trois journées d'animations diverses, les 14, 17 et 18 décembre, pour célébrer la sortie du film. Au programme : débats sur l'univers Star Wars, photocall costumé, dédicaces ainsi qu'une reconstitution, au sous-sol du cinéma, du décor de la Cantina, le fameux bar à bébêtes malfamé de Tatooine dans L'Épisode IV. Ce samedi 17 décembre, une conférence aura même lieu en présence de cinq techniciens ayant directement travaillé sur la conception des créatures de Rogue One.

    Pour les enfants ?

     

    "Gareth Edwards prend le temps de nous montrer ces planètes magnifiques" © Lucasfilm

     

    Soulagé du résultat du film, Jérémy Juanola estime qu'il mérite amplement tout ce ramdam : « Edwards a réussi le pari de rester dans l'univers Star Wars tout en y apportant plein de changements, du ton plus réaliste à l'absence de combats au sabre laser. Même la fin tranche par rapport aux longues séquences musicales sans paroles qui concluent traditionnellement tous les Star Wars. On découvre enfin de nouvelles planètes : Jedha, Eadu, Scarif… Avec des paysages plus variés que ceux du Réveil de la Force qui reprenait des environnements de sable et de glace trop familiers, un peu étriqués. Et comme George Lucas, Edwards prend le temps de nous montrer ces planètes magnifiques. »

    Directeur général du Grand Rex à Paris et lui-même grand fan de la saga (il a pleuré devant la première bande-annonce du Réveil de la Force), Alexandre Hellmann salue dans Rogue One « une histoire avec de belles valeurs humaines, le retour à des maquettes pour les vaisseaux de l'Empire et un final extraordinaire ». Question régulièrement posée par des parents hésitants : Rogue One est-il pour les enfants ? « Il n'est pas forcément plus sombre que La Revanche des Sith et Le Réveil de la Force, qui reflètent comme lui l'ère plus violente que nous traversons », répond Juanola. « Mais il y a quand même dans Rogue One une façon plus brute de montrer la mort au combat et je ne suis pas certain qu'il soit approprié pour des enfants de moins de dix ans. »

     « Rogue One est plus difficile à marketer que Le Réveil de la Force » 

    Les familles seront donc peut-être moins nombreuses à se presser en salle pour un film visant davantage les jeunes adultes que les préadolescents (pas de BB-8, presque pas de bébêtes, des héros inconnus qui meurent à la pelle…) Mais pour Alexandre Hellmann, d'autres facteurs expliquent le score probablement plus faible que fera Rogue One au box-office, comparé aux 10 millions d'entrées du Réveil de la Force en France : « Il est beaucoup plus dur à positionner en termes marketing et l'attente est moins forte que l'an passé. Ce n'est pas une suite ni le début d'une saga, il n'y a aucun personnage connu à part Dark Vador… Disney mise sur 6 millions d'entrées pour celui-là, mais je pense qu'à 4 millions, ils seront déjà contents. » À 14 heures mercredi, le film de Gareth Edwards totalisait 6 478 entrées pour 30 copies dans les cinémas parisiens, contre 16 414 pour Le Réveil de la Force à la même période.

    Aux États-Unis et au CanadaRogue One sortira le vendredi 16 décembre sur plus de 4 100 écrans. Selon les premières estimations, il devrait réaliser le deuxième meilleur démarrage de tous les temps pour un mois de décembre (derrière... Le Réveil de la Force), avec une fourchette de recettes entre 135 et 150 millions de dollars pour son premier week-end en Amérique du Nord. Le Réveil de la Force, à l'issue de son parcours en salle en 2016, avait franchi la barre des deux milliards de recettes mondiales. À voir si la fougue et l'enthousiasme des partisans de Rogue One seront suffisants pour passer au moins le pic du milliard.

     

    «Rogue One - A Star Wars Story» s'émancipe de la saga pour un résultat bluffant

    SCIENCE-FICTION Avec « Rogue One - A Star Wars Story », Gareth Edwards prend des libertés avec l'univers de la saga. Et sans rien spoiler, on peut dire qu'on est emballé !...

    Rogue One- A Star Wars Story de Gareth Edwards

    Rogue One- A Star Wars Story de Gareth Edwards - LucasFilm/The Walt Disney Company

    De notre envoyée spéciale à San Francisco, Caroline Vié,  Publié le 

    Rogue One - A Star Wars Story est une grande première. Jamais auparavant la saga n’avait connu de film unique (comprendre : qui n’est pas destiné à connaître une suite). Gareth Edwards donne une ampleur nouvelle à l’univers créé par George Lucas, une vraie tuerie. 20 Minutes vous explique pourquoi sans spoiler le film pour autant.

    >> A lire aussi : Les femmes sont en Force dans «Rogue One - A Star Wars Story»

    L’histoire est à la fois nouvelle et familière

    On se croirait dans une partie de Tetris réussie dont les pièces s’encastrent comme par magie. L’histoire de ces rebelles qui tentent de voler les plans de l’ Etoile de la mort trouve parfaitement sa place entre l’Episode III et l Episode IV de la saga.

    Le film peut être vu de façon indépendante

    Il est évident que les familiers de Star Wars s’amuseront davantage que ceux qui n’ont jamais entendu parler de Dark Vador. Rogue One peut cependant être pris indépendamment des autres épisodes.

    View image on Twitter

    Les rebelles sont aussi divers que variés

    Dans les rangs des rebelles, on trouve une Anglaise (Felicity Jones), un Mexicain (Diego Luna), un Chinois ( Donnie Yen) et un Indien ( Riz Ahmed) ! Cette ouverture multiculturelle est une ode à la diversité des plus sympathiques.

    >> A lire aussi : Diego Luna: «Mon unique regret est de savoir qu’il n’y aura pas de suite à «Rogue One»»

    L’héroïne en est vraiment une

    La dimension tragique de l’héroïne incarnée par l’excellente Felicity Jones, comme ses rapports avec le savant incarné par Mads Mikkelsen, met en relief sa bravoure dans l’adversité. La partition exceptionnelle de Michael Giacchino rend l’ensemble à la fois épique et poignant.

    >> A lire aussi : Felicity Jones ravie d'incarner des héroïnes «dépourvues d'enjeu amoureux»

    Le robot est génial

    Que serait Star Wars sans un nouveau robot ? Celui qu’on découvre de Rogue One s’appelle K-2SO et c’est Alan Tudyk qui lui prête sa gestuelle (et sa voix en anglais). Ce dandy à l’humour sarcastique et au sale caractère est irrésistible ! Il est moins mignon que BB-8 mais on l’adopterait bien quand même.

    Le méchant fait frissonner

    Bien connu par les aficionados de la série Bloodline, Ben Mendelsohn entre dans le panthéon des « vilains » de Star Wars avec un charme glacé. Cet acteur australien, vu en mauvais garçon dans The Place Beyond The Pines (2013), ferait presque passer l’envie de se rebeller.

    Il y a un vrai souffle

    On s’attache rapidement à des héros inférieurs en nombre et en équipement face à l’Empire. Gareth Edwards a choisi des comédiens énergiques qui ne sont pas des gravures de mode mais des êtres déterminés à faire triompher leurs idéaux.

    Une mise en scène époustouflante

    Gareth Edwards, réalisateur deGodzilla (2014) et de Monsters (2010) a choisi de traiter son sujet comme un film de guerre à la fois sale, élégiaque et galvanisant. Il révolutionne la saga en lui appliquant son style guérilla dans des décors crasseux où il est malaisé de survivre.

    Star Wars ROGUE ONE - "Une Arme Redoutable" - Spot TV VF

    Des affrontements spatiaux sublimes

    Là encore, Edwards a su à la fois innover et s’inscrire dans la tradition Star Wars. La fluidité des échanges spatiaux laisse le spectateur ébloui ce qui est d’autant plus remarquable qu’on croyait avoir déjà tout vu dans ce domaine. On sent la jubilation du cinéaste, authentique général de combats bluffants.

    Il y a des références réjouissantes

    Les fans vont craquer en repérant les petits (et gros) clins d’œil qui leur sont réservés. Apparitions plus ou moins furtives de personnages connus entre autres « blagounettes » mettent le cœur en fête jusqu’à un final aussi excitant que culotté qui donne envie de revoir l’Episode IV, là, tout de suite en sortant de la salle et sans délai !

    L'Etoile de la mort dans Rogue One - A Star Wars Story

    L'Etoile de la mort dans Rogue One - A Star Wars Story - LucasFilm/Disney

     

    Gareth Edwards : "Rogue One est différent des autres Star Wars"

    PROPOS RECUEILLIS PAR PHALÈNE DE LA VALETTE  Publié le  | Le Point.fr

    S'il admet que Lucasfilm est devenu une usine géante, le réalisateur assure avoir trouvé la clé pour rester maître à bord : "ne jamais baisser la garde".

    On s'attendait à beaucoup de langue de bois. On s'attendait à un film polissé, formaté par la mécanique Disney-Lucasfilm. Gareth Edwards nous aura doublement surpris. En attendant la critique de Rogue One, dès la levée de l'embargo ce mardi à 18 heures, voici le compte rendu de notre entretien avec le réalisateur, rencontré à Londres en septembre dernier. Lucide et pragmatique, le Britannique n'a pas cherché à dissimuler son statut d'ouvrier dans la grande machinerie Star Wars. Mais n'a pas non plus renoncé à son ambition de cinéaste. Chapeau bas.

    Le Point Pop : Ramenez-nous le jour où tout a commencé. Quand et pourquoi vous a-t-on choisi pour Rogue One ?

    null © Jonathan Olley Lucasfilm

    Gareth Edwards sur le tournage de Rogue One : a Star Wars story © Jonathan Olley Lucasfilm

    Gareth Edwards : Je ne sais pas ! Ça n'a pas été un moment précis. J'ai reçu un e-mail disant : « Peux-tu aller visiter Lucasfilm quand tu as un moment ? Ce n'est pas pressé. » Je réponds que je ne peux pas y aller avant une semaine et ils me disent : « Oh ne t'inquiète pas, viens n'importe quand au cours de l'année. » « Ah ok, ce n'est pas très important alors… » Je suis passé à la fin de Godzilla, j'étais épuisé et j'avais juste envie de ne plus jamais faire de blockbuster ! Je n'essayais donc pas de prouver quoi que ce soit, on a simplement bavardé. Ensuite, jai reçu un autre e-mail : « Est-ce que l'une de ces choses t'intéresserait ? » Il y avait une pièce jointe qui contenait deux histoires. J'ai lu la première et je me suis dit que c'était super, mais pas pour moi. Puis j'ai lu la deuxième et, tout de suite, j'ai senti une connexion. J'ai pensé qu'ils proposaient le film à des centaines de réalisateurs qui se le disputeraient. Mais je me suis rendu compte que j'étais le seul !

    Avez-vous dû faire quelque chose de précis pour obtenir le job ?

    C'est marrant parce que je me suis dit la même chose que vous : « Bien sûr, ils vont me demander de faire mes preuves. » Mais en fait, la seule chose que tu fais, c'est t'asseoir et bavarder. Ils ont vu tes films, ils ont observé la façon dont tu travailles. Bon, c'est vrai, si on regarde les dates de l'annonce, on voit qu'ils ont quand même attendu la sortie de Godzilla et les premiers résultats au box-office pour trancher définitivement ! (Rires.)

    Vous dites qu'en lisant l'histoire, vous avez immédiatement ressenti une connexion. Qu'est-ce qui vous a parlé ?

    C'était le fait de savoir que ça rejoignait La Guerre des étoiles. Vous savez, ce n'était qu'une page, il n'y avait pas beaucoup de détails. Mais l'histoire avait déjà un grand potentiel en matière d'émotion et de souffle épique. C'était une toile blanche sur laquelle on pouvait mettre toutes les choses qu'on voulait. Star Wars est fondamentalement une histoire sur le bien et le mal. Dans ce film, le bien et le mal ne sont pas si clairs, il y a beaucoup de zones grises et on a des gens qui ont fait beaucoup de mauvaises choses en essayant de faire le bien.

    L'autre histoire que Lucasfilm vous avait envoyée, c'était quoi ? Celle de Han Solo ?

    Évidemment, je n'ai rien le droit de dire. Mais ce n'était pas Han Solo...

    Dark Vador est un peu le bacon de Star Wars : dès qu'on le met quelque part, ça devient meilleur. Est-ce pour cela qu'il apparaît dans Rogue One ? 

    Ça aurait été difficile de ne pas le mettre puisque dans La Guerre des étoiles, on le voit partir à la recherche des plans. Il devait forcément figurer dans Rogue One. Le problème, c'est que quand Vador apparaît, il supplante tout et c'est difficile de s'en débarrasser ensuite, ça devient son film – ce qu'on voulait à tout prix éviter. Il fait donc une apparition à un moment clé mais… c'est comme la cerise sur le gâteau.

    Dans quel espace temps Rogue One se produit-il exactement ? 

    Ce que je peux vous promettre, c'est qu'on ne peut pas glisser un autre film entre celui-ci et La Guerre des étoiles. Il ne peut pas y avoir de suite. 

    Ça doit être difficile de marcher constamment sur des œufs pour faire attention à ce qu'on dit...

    L'idée que les gens demandent des détails sur les personnages d'un film qui n'est pas sorti est assez étrange. Mais on a de la chance parce que, justement, on n'a pas besoin d'en dire trop sur ce film pour attirer quand même les gens au cinéma, on peut vraiment garder le secret. Il faut simplement les rassurer sur le fait que ce sera bien un Star Wars comme on les aime.

    Avec ce programme d'un Star Wars par an, Lucasfilm est en train de devenir une usine du divertissement. Comment faire en sorte que votre film ait une âme malgré tout, qu'il ne soit pas un produit de plus ? 

    AN1-159541 © Jonathan Olley Lucasfilm

    L'usine à divertissement Star Wars peut-elle encore produire des films avec une âme ? Oui, répond Gareth Edwards. © Jonathan Olley Lucasfilm

    Il faut être là tous les jours, exprimer son point de vue tous les jours, essayer de faire ce qu'on pense être juste tous les jours. Les films sont des machines ; pas seulement Star Wars, Hollywood en général. Un film comme celui-ci pourrait quasiment se faire tout seul si le réalisateur est paresseux. La clé, c'est de ne jamais baisser la garde, de toujours continuer à tenter des choses, à repousser les limites. 

    Si on garde l'analogie avec l'usine, je pense que le réalisateur a deux rôles principaux : se tenir à l'entrée et trier les ingrédients pour ne garder que les meilleurs ; et se tenir à la sortie pour se débarrasser de tout ce qui n'est pas bon. Il faut nourrir le film avec toutes les bonnes idées qu'on peut avoir et faire en sorte qu'il n'avale rien de mauvais. Ce qu'on essaye, ce que j'essaye, c'est de garder les choses qui visuellement et thématiquement me font frissonner, d'encourager constamment ce genre de choses, de les pousser jusqu'au bout. Mais il faut aussi écouter les retours des autres et rester ouvert d'esprit. Un Star Wars n'est pas un film d'auteur qu'on fait juste pour soi, c'est un sport d'équipe. Si on fait bien son travail, c'est un film qui plaît au monde entier.

     On a l'impression d'être des soldats qui reviennent de guerre et qui n'ont pas besoin de se parler pour se comprendre 

    C'est une frontière difficile mais je suis très fier parce que Rogue One a une touche personnelle, quelque chose qui ne correspond pas au blockbuster habituel. Il a une profondeur, un poids. L'autre jour, je devais valider des scènes en 3D, il n'y avait pas le son, juste les images et, malgré tout, je suis entré en immersion parce que les acteurs jouent bien, parce que c'est filmé d'une certaine façon. On est un peu différent des autres Star Wars. J'espère que les gens y seront sensibles.

    Quels critères avez-vous établi pour faire le tri entre ce que vous vouliez et ce que ne vouliez pas dans ce film ?

    Le premier jour, ils te disent : « Qu'est-ce que tu veux ? » Et tu arrives avec cet énorme sac de fanboy ! Et puis, peu à peu, tu élimines tout ou presque. Les choses qui sont dans Rogue One ont leur place dans l'histoire, il ne s'agit pas de simples clins d'œil pour faire plaisir aux fans. On voulait éviter de donner l'impression que cet univers est petit : ça ne peut pas être une galaxie lointaine si tout le monde se croise tout le temps ! Il fallait respecter l'échelle de ce monde.

    Avez-vous eu l'occasion d'échanger avec les autres réalisateurs de Star Wars? Y a-t-il une synergie entre vous ?

    "On a un peu l'impression parfois d'être des soldats qui reviennent de la guerre et qui n'ont même pas besoin de parler : ils se regardent et se comprennent."  © Lucasfilm

    Nous nous sommes tous rencontrés pour bavarder. C'est un petit club ! Il y a toute cette pression, ces questions politiques inévitables quand on fait un film de cette taille et on ne peut en parler à personne. Alors, quand on rencontre un autre réalisateur de Star Wars, on peut fermer la porte et tout se dire. C'est comme une thérapie ! Bien sûr, c'est un privilège de faire ce qu'on fait, mais on a un peu l'impression parfois d'être des soldats qui reviennent de la guerre et qui n'ont même pas besoin de parler : ils se regardent et se comprennent. Quand je vois mes camarades, je sais ce qu'ils ont vécu. Il y a très peu de gens dans le monde qui savent ce que c'est que de vivre cette expérience difficile.

    Y a-t-il plus de pression à arriver après J. J. Abrams ou a-t-il déblayé le terrain ?

    Je n'aurais pas aimé être le premier. On a de la chance parce qu'on ne raconte pas l'histoire des Skywalker, on a eu un peu plus de liberté. Et, en même temps, comme on n'est que le deuxième film à sortir, c'est encore tout frais…

    Autrement dit, les gens ne se sont pas encore lassés de Star Wars... 

    Oui, mais je ne sais pas si ça arrivera. Je n'arrive pas à imaginer qu'on puisse s'en lasser. Regardez-moi : j'ai 41 ans maintenant, j'aurais dû grandir un peu et pourtant Star Wars est encore l'une des choses que je préfère au monde. C'est comme les cadeaux de Noël, est-ce qu'on se lasse d'en recevoir tous les ans ? 

    "Rogue One : A Star Wars Story" : "Tout est construit, il n'y a aucun fond vert !"

    "Rogue One : A Star Wars Story" : "Tout est construit, il n'y a aucun fond vert !"

    Le premier spin-off de la saga sort en France mercredi. Diego Luna, qui joue le Capitaine Cassian Andor dans le film, raconte les coulisses du tournage.

    INTERVIEW

    Ville rebelle, planète orageuse, plage de sable et palmiers, Rogue One : A Star Wars Story, film dont Europe 1 est partenaire, emmène les spectateurs vers des paysages variés. "Le film est différent de ceux de la saga", a déjà prévenu Gareth Edwards, le réalisateur. Un an après l'épisode VII, Le Réveil de la force, les fans vont en effet pouvoir retrouver les contours d'un univers qu'ils apprécient tant, mercredi en salles. Diego Luna, qui joue le Capitaine Cassian Andor dans le film, raconte comment s'est déroulé le tournage de ce spin-off attendu.

    "Il suffit d’interagir". "Tout est vrai, il n'y a aucun fond vert !", assure l'acteur à l'envoyé spécial d'Europe 1 qui l'a rencontré. "Tout est construit", explique-t-il. Les équipes de production ont notamment élaboré une plage géante avec des plantes exotiques pour la planète Scarif. Un parti pris qui a séduit Diego Luna. "Pas besoin d'imaginer, les choses sont déjà là. Il suffit d’interagir", indique le comédien de 36 ans, notamment pour souligner la différence avec un tournage avec des plateaux uniquement en fond vert.

    "L'équipe m'a dit de les filmer moi-même". Gareth Edwards, le réalisateur, a quant à lui confié son souvenir de tournage le plus marquant à l'envoyé spécial d'Europe 1. Il s'agit d'une scène qu'il a filmé lui-même, à bord d'un vaisseau spatial placé sur des bras mécaniques. "Je voulais tourner des plans du point de vue du pilote. (...) J'avais une idée très précise de ce que je voulais, alors l'équipe m'a dit de les filmer moi-même", raconte le cinéaste.

    L'intrigue de Rogue One : A Star Wars Story se déroule avant l'épisode IV de la saga classique. C'est dans ce dernier que les rebelles détruisent l'Étoile de la mort, l'arme diabolique de l'empire galactique.

    Par Mathieu Charrier avec G.P.

    Affiche rogue one

     

    Nouvelle bande annonce en date du 13 octobre 2016

    en VF ci-dessous et actu film

    en VOST ci-dessous


    Rogue One : A Star Wars Story (Trailer final) - Video VOST

    Un petit Teaser pour Star Wars Rogue One

    En attendant la nouvelle bande annonce qui arrivera jeudi aux US. Disney nous offre un petit Teaser de 16secondes.

    Star Wars Rogue One : Un nouveau trailer TV !

     

     

    Star Wars Rogue One : Un nouveau poster et une vidéo du tournage dévoilés

     

    Star wars rogue one lucasfilm star wars felicity

    C’était dans le programme de la Star Wars Celebration ! Un panel qui réunit tous le casting du film sur scène devant des fans en folie et des petits surprises pour tout le monde. C’est d’abord le réalisateur Gareth Edwards accompagné de Kathleen Kennedy, la PDG de Lucasfilm qui sont montés sur scène, invitée par l’actrice Gwendoline Christie qui s’est improvisée animatrice le temps de la conférence. Mais c’est avecl’arrivée de l’ensemble du casting que la conférence est devenue très intéressante, avec un magnifique poster d’une plage avec l’Étoile Noire en fond et surtout, unenouvelle vidéo du tournage.

    Et le moment marquant de cette vidéo était bien sûrl’espèce de ragondin qui s’appelle Bistanselon le réalisateur du film. Il a expliqué qu’il était un artilleur dans un U-Wing, un nouveau vaisseau qui sert de transport de troupes à l’Alliance. Le deuxième alien qui a fait sensation est Pao, un soldat gradé qui jouera lui aussi un très petit rôle dans le film. Et le dernier des trois se dévoile à l”occasion de la Comic Con.

    Star wars rogue one edrio two tubes

    Edrio two tubes a la comic con

    Pao et bistan deux persos secondaires

    Ci-dessous premier trailer de STAR WARS ROGUE ONE  (sorti en avril 2016)

    sortie du film dans les salles obscures en décembre 2016

    en attendant la sortie de STAR WARS VIII le 17 décembre 2017

    Le nouveau poster de star wars rogue one

     Le nouveau poster de Star Wars Rogue One a été dévoilé. Cette nouvelle image peinte sous fond d'espoir est tout simplement incroyable. Un autre événement était très attendu lors de cette journée, c'est le nouveau trailer de Star Wars Rogue One. Pas encore dévoilé officiellement parLucasFilm et Disney, quelques passages de cette bande-annonces ont leaké sur la Toile. Préparez-vous au grand retour de Dark Vador !

    C’est presque officiel ! Un nouveau trailer de Star Wars : Rogue One devrait être dévoilé en fin de semaine prochaine… mais pas forcément au cours de la Star Wars Celebration !

    “ À quand un nouveau trailer de Star Wars : Rogue One ? ”. Vous aussi, vous vous posez la question ? Alors, bienvenue au club ! Si le spin-off ne suscite peut-être pas autant de curiosité que Star Wars : Le Réveil de la Force avant sa sortie, ou même que Star Wars 8, toujours en tournage, le fait est que de nombreux fans, dont fait partie la rédac’ de melty, l’attendent avec impatience. Du coup, ils ont faim de nouvelles images et de nouvelles vidéos ! Et si les récentes photos inédites de Star Wars : Rogue One qui ont été dévoilées ont pour un temps satisfait leur appétit, le fait est que, maintenant, ils en redemandent. Et bien justement, nous avons à ce sujet une (très) bonne nouvelle à vous annoncer ! Car figurez-vous qu’en marge de la Star Wars Celebration, qui approche à grand pas, et son lot de surprises, nous aurons droit la semaine prochaine à un tout nouveau trailer de Star Wars : Rogue One. Et non, il n’y aura pas besoin d’être à la convention pour le découvrir puisqu’il devrait être diffusé par… la chaîne ABC !

    D’après le site Making Star Wars, la chaîne compte en effet diffuser le vendredi 15 juillet un documentaire sur les coulisses de Star Wars : Le Réveil de la Force, intitulé " Secrets of The Force Awakens ". Et celui-ci serait donc accompagné par un trailer de Star Wars : Rogue One de presque trois minutes ! Si ces informations sont vraies, alors cela veut dire que nous allons pouvoir faire le plein de nouvelles images. Évidemment, si documentaire et trailer sont diffusés en fin de semaine prochaine, c’est pour faire écho à la Star Wars Celebration, qui débutera justement le vendredi 15. Il y a donc de grandes chances pour que le nouveau trailer soit dévoilé aussi au cours du panel consacré au spin-off. Vous n’aurez donc aucune excuse si vous le ratez ! Pour le coup, on a réellement hâte de découvrir cette nouvelle bande-annonce, qui en apprendra peut-être un peu plus sur les différents personnages du film. Et peut-être qu’il nous confirmera avec un peu de chance que l’Amiral Ackbar sera bien présent dans Star Wars : Rogue One, comme le dit la rumeur. 

    Rogue one 1

    Star wars rogue one star wars felicity jones

    rogue one

    Il va falloir patienter encore un peu avant de découvrir le nouveau trailer de Star Wars Rogue One dans son intégralité. Pour le moment, un fan présent lors de laStar Wars Celebration a dévoilé sur sa chaîne YouTube quelques passages de cette bande-annonce. Dans les premières secondes, on entend la voix de Jyn Erso disant : "Il ne reste plus beaucoup de temps, nous sommes plus faibles chaque jour". On ne sait pas encore si l'Amiral Ackbar est de retour dans Star Wars Rogue One. Une succession d'événements se passent entre temps jusqu'au moment final explosif. Aucun bruit ne se fait entendre et il est là ! Sa respiration est bien sa marque de fabrique depuis les débuts de la saga Star Wars... Dark Vador est de retour ! 

    Star wars star wars rogue one trailer nouveau

  • Vinyl STAR WARS "The force Awaken" avec holo en 3D

    Pas besoin d’être un fan de Star Wars pour apprécier la superbe bande-son de la saga, évidemment composée par le grand John Williams. Le compositeur s’est d’ailleurs une nouvelle fois illustré pour l’épisode VII : Le Réveil de la Force.

    Starwars vinyl3

    Des musiques qui s’apprêtent à sortir au format vinyle dans une édition qui risque de devenir bien vite collector ! En effet chacune des faces est gravée de manière à laisser apparaître un bel hologramme lorsqu’ils sont sur la patine. On y aperçoit notamment le Faucon Millenium et un Tie-Fighter. Un bon moyen d’apprécier ces 23 titres pour une durée de 77 minutes (et 8 secondes).

    Ils seront en vente dès le 17 juin prochain pour un prix de 50 dollars sur le site du Disney Music Emporium.

    Starwars vinyl1

    Starwars vinyl2

    Starwars vinyl2

     

     

  • Trailer de la prochaine série animée CLONE WARS


    Votre blog - Editer un article_grand rex par barzotti83

    Lors de mon voyage inter-galactique au Grand Rex à Paris nous avons eu le privilège de découvrir

    avec Rick Mc Callum la nouvelle série animée Clone Wars .

    Merci à Georges Lucas pour sa magie et son monde bien réel de STAR WARS.

    QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS .....

     

      

    Je vous présente la dernière bande annonce du film d'animation STAR WARS CLONE WARS en 3D

    qui sort sur les écrans américains en août 2008 ... Moi je suis impatient de le voir chez nous ...


    Rikounet 83 - STAR WARS - page 2 _ barzotti83... par barzotti83


    Votre blog - Editer un article_7 par barzotti83

     

    STAR WARS INSIDE l'émission N°1 toute l'actualité de STAR WARS


    Rikounet 83 - STAR WARS - page 2 _ barzotti83... par barzotti83

    http://www.starwars-inside.com/

    Je vous présente l'émission mensuelle de Star Wars sur le web "STAR WARS INSIDE"

    toute l'actualité  de Clone Wars le film d'animation en 3D

    avec des commentaires en français s'il vous plait ...

    Je vous en remercie...

     

    Lire la suite

  • RISE OF THE EMPIRE


    Mmv-Starwars-Rise of the Empire par Di_Ka

     

    Voici une vidéo sur l'univers de Starwars (2e trilogie du nom, épisodes 1, 2, 3),

    afin de rendre hommage à cette fabuleuse saga.


    Cette une vidéo faite par un fan pour des fans, j'espère que cela vous plaira.

    Merci à "DI-KA" pour avoir fait ce montage et l'avoir mis en ligne sur Dailymotion.

    Lire la suite

  • REUNION II Star Wars à Paris la tête dans les étoiles du grand REX


    Rikounet 83 - REUNION II Star Wars à Paris la... par barzotti83

    La REUNION II

     

    STAR WARS 30 ANS

     

    Je ne sais pas comment vous dire l'émotion qui a envahit mon coeur.

    Il n'y a pas de mot qui puisse exprimer un tel sentiment et une telle montée d'adrénaline

    Il y une seule musique qui puisse accompagner un tel événement c'est celle du grand compositeur

    JOHN WILLIAMS

    avec les thèmes de

    STAR WARS

     

    Vous ne pouvez pas imaginer ce que la

     

    FORCE

    est capable de

    GENERER

     

    Je remercie notre GRAND créateur

    GEORGES LUCAS

    pour toute son oeuvre

     

    QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS

     

    Nous y voilà les fans de Star Wars à Paris attendant l'ouverture des portes

     


    Rikounet 83 - STAR WARS _ barzotti83.musicblog.fr par barzotti83

    La REUNION II

     

    STAR WARS 30 ANS

     

    va bientôt commencer et

    le programme est

    très chargé sur ces

    deux jours.

    Merci au fan club LUCASFILM d'avoir organisé cette manifestration

    PHOTOS Réunion STAR WARS II au grand REX à Paris

     

     
    Lors de la réunion STARWARS II au Grand REX à Paris
    j'ai rencontré des personnalités qui ont participées
    à la grande aventure avec Georges Lucas.
     
    Clic sur une photo et tu as des infos...

    Lire la suite

  • Star Wars une autre passion

    Pour ceux qui viendront passer un séjour chez moi je vous présente la chambre d'amis ... 

    Oui c'est le musée StarWars de Rikou ...

    Sw

     

    1186554537

    STAR WARS

    je suis tombé dedans quand j'avais 17 ans ainsi que GOLDORAK.

    Tout ça ne me rajeunit pas mais c'est dans la tête qu'il faut rester enfant.

    Voici une photo d'une partie de mon ancien bureau avec une déco plutôt particulière.

    Je vous montrerai le bureau actuel une autre fois...

    Dans un autre épisode.

    QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS

    1194806139

     

    Lire la suite