Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil site  accueil siteaccueil site  accueil site accueil  CD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

Joyeuses FETES de PAQUES

Chocolat barzotti

147

Blog de barzotti83 : Rikounet 83, Joyeuses FETES de PAQUESBlog de barzotti83 : Rikounet 83, Joyeuses FETES de PAQUESBlog de barzotti83 : Rikounet 83, Joyeuses FETES de PAQUES

 

 

Blog de barzotti83 : Rikounet 83, Joyeuses FETES de PAQUES

 

Pâques est connue comme une fête religieuse, la plus importante de la religion catholique, puisqu’elle commémore la résurrection de Jésus Christ. Pourtant, on retrouve dans de nombreuses civilisations les vestiges de célébrations populaires à la même époque, jusqu'en Perse, plus de 3000 ans avant notre ère. Sans doute parce que Pâques correspond aussi à l’arrivée du printemps, saison reliée par beaucoup de cultures au renouveau, à la fécondité et aux réjouissances.

Aujourd’hui, à l’image de Noël, Pâques est devenue une grande célébration populaire, synonyme de vacances et de réjouissances. Pour les plus jeunes, c’est le moment tant attendu des œufs en chocolat, que les cloches laissent dans les jardins. Mais d’où vient cette croyance ?

Les cloches de Pâques - Dans la tradition chrétienne, les cloches des églises doivent rester muettes pendant trois jours, à partir du vendredi de Pâques, en signe de deuil. Dans la tradition populaire, on explique donc aux enfants que si les cloches sont muettes, c’est qu’elles sont parties à Rome. Un voyage dont elles reviennent heureusement chargées de cadeaux : des chocolats en forme d’œufs, qu’elles sèment dans les jardins.

 

La petite histoire :

En Italie, on allait jusqu’à attacher les cloches pour les empêcher de sonner.

Les œufs de Pâques – Comme dans de nombreuses civilisations, l’œuf est un symbole de naissance, de renouveau. Par extension, poules, poussins et même lapins (réputés pour leur fécondité) sont devenus les symboles de Pâques. La tradition d’offrir des œufs remontent à très loin, peut-être même aux civilisations de l’Antiquité. En Europe, on offrait de vrais œufs, qui étaient peints et décorés.

La petite histoire : Au XVIIe siècle, le Roi Soleil Louis XIV faisait ramasser les plus beaux œufs pondus dans le royaume. Décorés de feuilles dorées, il les offrait à ses courtisans et aux gens de sa cour.

"C’est quand Pâques ?" - Cette question, que les enfants posent souvent, n’a pas vraiment de réponse ! En effet, le dimanche de Pâques étant choisi selon le calendrier lunaire, il change tous les ans. Pour simplifier, l’Eglise a décidé en l’an 325 que Pâques serait célébré le dimanche après la première lune suivant l'équinoxe de printemps le 21 mars. Il existe aussi de nombreuses théories mathématiques, très compliquées, pour calculer la date exacte. Le mieux reste encore d’observer les cloches dans le ciel…

Le saviez-vous ?

L’île de Pâques et ses mystérieuses statues, perdue dans le Pacifique tient son nom du jour où le navigateur hollandais Jakob Roggeveen y accosta pour la première fois, le dimanche de Pâques 1722

TRADITIONS DE PÂQUES : LES ŒUFS DE PAQUES

  

 Parmi les traditions de Pâques les œufs de Pâques est la plus importante. Il y a des œufs de Pâques décorés  et des œufs de Pâques en chocolat

1. Les œufs de Pâques décorés

 

La tradition d'offrir des œufs décorés est bien antérieure au christianisme.  L'œuf est symbole de vie et de renouveau; c'est l'image d'une vie nouvelle. Il était tout désigné pour devenir un symbole de Pâques et exprimer le renouveau inauguré par la résurrection.

Comme il était interdit de manger des œufs pendant le carême, on se trouvait à Pâques devant une grande quantité d'œufs. Alors a partir du moyen-âge on a pris l'habitude de s'offrir des œufs décorés. L'œuf de Pâques a donné naissance à beaucoup de coutumes très diverses selon les pays. Les Églises Orthodoxes Russe, Grecque, Roumaine connaissent une tradition qui remonte au Haut moyen âge, d'une bénédiction et d'une distribution d'œufs teints au début ou à la fin de la grande célébration pascale. En occident, la tradition chrétienne remonte au 12-13eme siècle.

 En Pologne, comme en Russie, la tradition la plus typique est la peinture et la décoration de l'œuf de Pâques. En Norvège et en Pologne, il y a des petits combats d'œufs. En Allemagne, on accroche des œufs décorés à la main à des petits branchages. En Pologne et en Italie, on décore la table avec des œufs pour le repas de Pâques. En Russie, on porte des œufs au cimetière sur les tombes de la famille. 

On a actuellement un peu oublié le symbolisme chrétien des œufs de Pâques : la vie nouvelle de la résurrection.

2. Les œufs de Pâques précieux

 

Le roi Louis XIV, distribuait en personne des œufs peints à la feuille d'or à ses courtisans

A la cour des rois d'Angleterre et des rois de France on offrait des œufs magnifiques. La surprise contenue dans l'œuf est une tradition qui remonte au  16ème siècle, et certaines sont même passées à l'histoire tant elles étaient exceptionnelles : c'est le cas de la statuette de Cupidon renfermée dans un énorme œuf de Pâques offert par Louis XV à Madame du Barry.

Carl Fableau est le créateur d'œuf précieux des Tzars Tout l'histoire débuta en 1884 alors que Fableau fabriqua un œuf de Pâques commandé par le Tzar Alexandre III pour son épouse bien-aimée, la tzarine Maria. Fableau s'inspirait de l'art byzantin. 

3.  Les œufs de Pâques en chocolat

 

Ce n'est qu'au XVIIIème siècle, en France, qu'on décide de vider un œuf frais et de le remplir de chocolat. Puis, on a fait des œufs en chocolat. On cache les œufs dans le jardin et les enfants doivent trouver les œufs de Pâques en chocolat. - Dans les pays catholiques, ce sont les cloches de Pâques qui ramènent les œufs de Rome. Dans les pays germaniques, c'est le lièvre ou le lapin qui les dépose dans les jardins. Si le lapin et le lièvre sont les cacheurs d'œufs de Pâques privilégiés, d'autres animaux peuvent tenir ce rôle : la poule (au Tyrol), le coucou (en Suisse), la cigogne (en Alsace et dans la région de Thuringe en Allemagne), le renard (en Westphalie en Allemagne).  

AUTRES TRADITIONS DE PAQUES

 

4. Les cloches de Pâques

 

La tradition du silence des cloches prit naissance lorsque, vers le 7ème siècle, l'Église interdit de sonner les cloches en signe de deuil entre le Jeudi Saint et le Dimanche de Pâques pour commémorer le temps qui s'écoula entre la mort du Christ et sa résurrection. Les cloches ne sonnent donc pas du Vendredi Saint au Dimanche de Pâques, elles restent muettes pendant la mort du Christ. Aux offices, on remplace la clochette par une crécelle.

La légende, dans certains pays catholiques et particulièrement en France, affirme que, le soir du Jeudi saint, elles partent à Rome où le Pape les bénit. Le matin de Pâques, les cloches reviennent en carillonnant pour annoncer la joie de la résurrection du Christ. A Rome, les cloches se chargent d’œufs de Pâques qu’elles répandent à leur retour dans les jardins. Les enfants vont alors les chercher. Pour le voyage, les cloches se munissent d'une paire d'ailes, de rubans ou bien sont transportées sur un char. 

En Italie le Jeudi saint en signe de deuil, on attache les cloches des églises pour éviter qu'elles ne sonnent. A Pâques, les cloches, défaites des liens, peuvent de nouveau sonner. 

 

5. Le lièvre ou le lapin de Pâques

 

Le lièvre ou le lapin de Pâques est une tradition de Pâques d'origine germanique et nordique.  Il était l’animal emblématique de la déesse Astre que les saxons honoraient au printemps et de la déesse de la fertilité et du printemps Ost ara en pays germanique. Elle a donné son nom à Ester (Pâques en anglais) et est resté associé aux fêtes de Pâques. De manière similaire, dans les traditions celtiques et scandinaves, le lièvre était le symbole de la déesse mère.

 

Le lièvre et le lapin qui ont une grande fécondité (de 4 à 8 portées par an) et ils symbolisent l'abondance, la prolifération la vie et le renouveau. On a donné au lièvre une signification chrétienne : le Christ est parfois symbolisé par un lièvre aux oreilles grandes ouvertes pour écouter la parole divine.

 

C'est en Allemagne et en Alsace, qu'on associa pour la première fois le lièvre et le lapin et de Pâques avec les œufs de Pâques pour célébrer le printemps. Ce ne sont pas cloches, mais le lièvre et le lapin qui apportent les œufs. Les enfants confectionnent des nids avec des feuilles, de la mousse ou de l'herbe qu'ils installaient dans le jardin, espérant que durant la nuit de Pâques, le lapin garnirait les nids d'œufs multicolores. Le lapin et le lièvre ont peu de place dans les pays catholiques, car ce sont les cloches qui apportent les œufs. Le lièvre n'est arrivé en Pologne qu'au début du 20eme siècle. 

 

6. L'agneau de Pâques du repas du dimanche de Pâques

 

 Pour  les repas de Pâques, on ne parle plus de lièvre ou de lapin, mais d'agneau de Pâques.

L'agneau de Pâques au repas du dimanche - Dans la plupart des pays européens ( France, Belgique, Allemagne, Italie, Grèce, Pologne, Norvège etc. ), l'agneau de Pâques est l'une des pièces maîtresse du repas du dimanche de Pâques. On mange un gigot d'agneau et des côtelettes d'agneau. L'agneau de Pâques est un mets indispensable pour les repas de Pâques.

 

 Sens de l'agneau de Pâques - L'agneau de Pâques rappelle  l'agneau de Dieu qui a donné sa vie pour le Salut du monde. L'agneau de Pâques au sens figuré c'est Jésus sacrifié. L'agneau de Pâques est aussi le symbole du Christ ressuscité.

 

 Le biscuit Agneau de Pâques en Allemagne - L'agneau de Pâques, l'agneau pascal  en Allemagne et l'agneau de Pâques en Alsace désigne  un biscuit en forme d'agneau décoré d'un étendard, un ruban rouge autour du cou.

 

7. Le chocolat de Pâques

 

Manger du chocolat sous différentes formes est une tradition importante en France : œufs en chocolat, poules en chocolat, cloches en chocolat. La tradition en Espagne veut que l'on échange des présents, notamment du chocolat.

 

8. Traditions locales de Pâques 

  

On mange des gâteaux en forme de colombes (en Italie)

On décore les maisons pour la fête de Pâques (en Allemagne)

On accroche des œufs aux branches d'un arbuste (en Allemagne)

On mange du jambon (en Angleterre et en Allemagne)

On danse dans les rues (en Angleterre)

On fait les décorations en jaune (dans les pays scandinaves

Les enfants se déguisent en sorcières la veille de Pâques (en Finlande et en Suède)

On asperge d'eau la famille et les amis et on asperge les champs d'eau bénite (en Pologne)

On dépose des œufs sur les tombes des parents au cimetière (en Russie)  

  

publié le dimanche 31 mars 2013 

1 commentaire(s)

  • FRANCETTE dim. 31 mars 2013 14:39

    Très instrutctif...et en plus une belle déco. Merci Eric pour tous ces renseignements 
    Passe de joyeuses fêtes... en espérant que tu as le soleil
    Bisou

Ajouter un commentaire