Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil site  accueil siteaccueil site  accueil site accueil  CD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

Parmi les festivités de la saison estivale cannoise, "Claude Barzotti et Dave"

Nice matin cannes mini 3 

Nice matin cannes mini 4

Nice matin cannes mini 5

 Nice matin cannes mini 1 Nice matin cannes mini 2

En choeur !

Parmi les festivités de la saison estivale cannoise, Patrick Bruel, Lambert Wilson et Patrick Fiori chanteront avec 100 choristes les 28 et 29 juillet.

Getimage Nice matin cannes mini 6 Nice matin cannes mini 7

Pour la saison estivale, Cannes voit (écran) large. Célébrations du 70e Festival du film obligent, le cinéma sera encore le fil rouge (après le tapis rouge de mai) des festivités et animations saisonnières, présentées hier matin à Bijou plage. Travelling sur les moments les plus shows de l’été.

– La magie du cinéma avec Méliès et Traverso Les Frères Lumière ont inventé le cinéma pour son réalisme. Georges Méliès l’a réinventé pour sa poésie surréaliste. Ce magicien du 7e art est à l’honneur avec une exposition au palais des Festivals (du 13 juillet au 25 août de 14 à 22 h) où le public peut réaliser un remake du court-métrage The vanishing Lady (de 2 à 5 personnes, sur inscription: 04.97.06.45.15). Extraits de films, photos et dessins. Ateliers pour enfants et projection de courts-métrages avec initiation aux principes de trucage et animations à la médiathèque Noailles (8-15-22 juillet). Au Palais, il faudra aussi découvrir les photos de stars réalisées par la famille Traverso (trois générations de photographes cannois) durant 70 années de Festival du film.

– Bruel, Fiori et Lambert Wilson: tous en choeur! Acteurs, Patrick Bruel et Lambert Wilson seront chanteurs en compagnie de 1000 choristes et de Patrick Fiori, pour reprendre les plus belles musiques qui ont rythmé le Festival du film. Les 28 et 29 juillet à 21 h au Palais des victoires. 46,5 à 75€.

– Ambiance western avec le cirque Éloize Un air de far-west va souffler sur la Croisette avec le cirque québécois Éloize (acrobates, danseurs, chanteurs) qui présente son spectacle Saloon, du 27 au 30 juillet à 19 h et 20h30 au Palais des Festivals. 10 à 45 €. La saison acrobatique débutera dès le 11 juin avec Block, le spectacle «urbain» de deux compagnies anglaises au square Verdun.

– La Bocca fait son cinéma Dans le cadre des nocturnes boccassiennes, ambiance musicale et déambulation des sosies de stars tous les mercredis, et pour la première fois, ciné-concert (le 25 juillet) et comédie musicale, Il était une fois au cinéma, sur la place du marché. Natasha St-Pier donnera également un concert sur la butte St-Cassien le 25 juillet, de même que Dave et Claude Barzotti sur la place du marché le 5 août. Projections sur grand écran, gratuites et en plein air avec Ciné-quartier en dix dates (Médecin de campagne, La La land, Hugo Cabret…) du 26 juin au 27 août à 22 h. Rens.: 04.97.06.48.00

– Deux films rock et du punk émergent à la Pantiero ! À nouveau directeur artistique (Stéphane Barbieri), nouveau virage pour le Festival Pantiero de musiques actuelles. Place au punk rock émergeant avec Twin Peaks, Circa waves, Rat boy le 12 juillet; Team ghost, Toy et The Soft Moon le 13 juillet. Le son, et l’image avec la projection de deux films sur la terrasse du Palais : Rude Boy, sur The Clash; et Control, biopic sur Ian Kevin Curtis, chanteur de Joy Division, présenté à Cannes en 2007.

– Brigitte Fossey est George Sand au Musée de la Castre Concilier musique et littérature, le pari de Gérard Molter avec le nouveau festival Notes et plumes (du 6 au 8 juillet à 19h30 dans la cour du Musée de la Castre), avec une soirée consacrée à Robert Schuman en présence du comédien Nicolas Vaude; et Brigitte Fossey, enfant chérie du Festival pour Jeux interdits, qui interprétera George Sand pour évoquer Chopin, avant le samedi dévolu à Jean-Sébastien Bach en compagnie des élèves de l’ERAC. De 27 à 37 €, 04.92.98.62.77.

– Plages électros : la teuf, de Kungs à P.K. Brenner Dès le 15 juillet, les plages électros nous servent un apéritif avec Kungs, le Toulonnais sacré aux Victoires de la musique (Terrasse du Palais, à partir de 25 €), avant trois soirées Festival les 1011-12 août avec Fakear, Flume, Feder, ou Pal Karl Brenner pour têtes de fêtes sur trois scènes. À partir de 23 euros

– Anna Karénine en avantpremière à Cannes Le Festival de l’art Russe (23 au 27 août) apporte aussi son écho au 7e art avec la projection en avant-première mondiale du film Anna Karénine le 25 août au Palais (sur invitations).

– Jazz à Domergue : la voix de Malia et les saxos Pour sa dernière, le directeur artistique Frédéric Ballester a convié le saxo d’Eric Séva et son quartet pour créer un arbre à sons dans les jardins de la villa léguée par le peintre. la chanteuse Malia métissée de jazz, soul, pop ou électro, le quartet de Fred Nardin et Jon Boutellier ou le trio du saxophoniste russe Dmitry Baevsky vont résonner sur la Californie à la nuit tombée, pour des concerts à l’ambiance envoûtante. Du 3au6aoûtà21h.10à26 €. – Expos : Man Ray et Y. Arthus-Bertrand en photos La photo est à l’honneur avec le regard surréaliste de Man Ray à la villa Domergue (30 juin au 24 septembre, 11 à 19h,3à6 €); et le réalisme sublimé de Yann Arthus-Bertrand, vu du ciel, au Musée de la mer (1er juillet au 29 octobre). Le Musée de la Castre évoque les voyages du chevalier Licklama ( 9 juillet au 29 octobre) et le plaisir selon le peintre russe Mansouroff s’expose à Malmaison (13 juillet- 15 octobre)

– Finale de feux d’artifices Le Festival d’art pyrotechnique accueille le Canada (13 juillet, la France (21), l’Angleterre(29); l’Autriche (7 août), les Philippines (15) et l’Italie (24) hors compet.

 

Ajouter un commentaire