Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil site  accueil siteaccueil site  accueil site accueil  CD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

L'orient le jour La Libanaise par Claude Barzotti

LES POTINS de  Dita Von Bliss | OLJ  le 25/10/2016

YA SALAM, YA SALAM                L'orient le jour ICI

 

La vedette italo-belge Claude Barzotti, rendue célèbre dans les années 80 grâce au Rital, a écrit une nouvelle chanson intitulée La Libanaise, dont la sortie est prévue dans son prochain album. C'est tout le Liban et sa diaspora dans les quatre coins du monde qui vont applaudir ce vibrant hommage au pays du Cèdre et à son charme irréfutable ! En avant-première, le n° 96 (novembre 2016) du magazine Unlimited Travel Knowledge, Touristica Internationale, édité par Georges Kahy, a publié les paroles de la chanson, qui commence par « La Libanaise ya salam, en moi la braise qui s'enflamme. La plaine de la Békaa, les grottes d'Afqa où les dieux de l'amour se sont aimés un jour. Les remparts phéniciens (...), les cèdres millénaires, Ehden, Byblos », etc. Ses fans vont être ivres de joie.

(ci-dessous) Article publié sur FACELOOKen 2015

Facelook la libanaise1Facelook la libanaise

Très attendu au Liban et de par le monde où la diaspora libanaise compte plus de 12 millions de personnes, le titre est un vibrant hommage au pays du cèdre, à son histoire et au charme irréfutable de «La Libanaise».

Barzotti revient au Liban pour la quatrième fois en moins de dix mois, chanter à «The Legend» à l’occasion de la Saint Valentin, dans le cadre de la magnifique vallée historique de Nahr El Kalb où «fleuve du chien», qu’il évoque d’ailleurs dans «La Libanaise».

Voici en avant-première les paroles de cette sublime chanson forte en émotions. Merci Claude Barzotti, Merci l’Ami !

                LA LIBANAISE

                Aux portes de l’orient,

                La méditerranée,

                Loin de nos océans,

                Sur une terre sacrée…

                Les remparts phéniciens,

                Les cèdres millénaires,

                Suivant le fleuve du chien

                Se jettent dans la mer…

                Byblos la ville ancienne,

                Aux montagnes de Ehden,

                Je garde en souvenir

                Un regard, un sourire…

                La libanaise…ya salam

                En moi la braise qui s’enflamme

                La libanaise…ya salam

                D’un simple adieu me condamne…

                La libanaise…ya salam

                La plaine de la Békaa,

                Les grottes de Afqa,

                Où les Dieux de l’amour,

                Se sont aimés un jour…

                Vénus et Jupiter,

                Ont croisé ce chemin,

                Cléopâtre aux yeux verts,

                Et moi empereur romain…

                Je crois entendre encore,

                L’opéra de Verdi,

                Nabuchodonosor,

                Est passé par ici

                par Nadine Fayad Comair

 

Autre article plus récent sur ce lien : Focus magazine 8 mars 2017

 

Ajouter un commentaire