Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil site  accueil siteaccueil site  accueil site accueil  CD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

Claude Barzotti Concert Challans article flashwebdo85 interview

Challans 2Lien vers le site Fashwebdo85

CHALLANS – CLAUDE BARZOTTI, LE CONCERT

Publié le : 11 août 2012 Par Béatrice Chauvin pour Flashwebdo85.fr

Dans les coulisses,

une rencontre à cœur ouvert avec l’artiste

 

L’homme est chaleureux et la voix rauque est toujours enjôleuse. L’un des visages marquant des années 1980 peut encore prétendre à un bel avenir musical. Avec Je reviens d’un long voyage, un mea culpa audacieux, ce phœnix de la variété se livre avec modestie à son public.

Blog de barzotti83 : Rikounet 83, Claude Barzotti Concert Challans article flashwebdo85 interviewe 10 Aout, l’homme est sur scène pour une répétition et derniers réglages. Le timbre unique de sa voix cassée, rauque, puissante et à la fois d'une grande sensibilité. Cette voix qui s’élève est intacte, elle n’a rien perdu, c’est du Barzotti. Le vrai, celui dont chacun à tous les tubes encrés à jamais dans la mémoire. Plus tard, dans la soirée, devant son public, il va enchaîner les succès mais également les titres de son dernier album sorti fin 2011, “Je reviens d’un long voyage".


En coulisse, les explications sur ce long voyage, celui de l’enfer. L’addiction à l’alcool véritable maladie dont l’homme est aujourd’hui heureux d’en être sorti et dont il s’explique « mon premier verre d’alcool, je l’ai bu à 32 ans ! J’étais très timide, je n’étais pas préparé au succès et j’avais un trac fou à chaque fois que je montais sur scène. Alors, un premier verre puis un deuxième… un moment donné, il n’y a plus de limite et c’est trop tard. Ma peur, rebasculer. C’est un effort de tous les jours.»

Nous avons tous en tête 'Madame', le premier succès de Claude Barzotti. « Cette chanson, je l’ai composé pour une femme dont je ne connaîtrai jamais le nom. J’étais très jeune, elle avait la quarantaine et était très belle, elle ne m’a certainement pas vu… »une rencontre furtive. Et ce succès, comme la belle, a bien failli rester inconnu du grand public.

En effet, en 1973 Claude enregistre un premier 45 tours dans lequel figure ce titre, mais le public n’est pas au rendez-vous. L’artiste, fils de mineur, connaît le labeur et bourlingue de boulot en boulot. Peintre en bâtiment à mécanicien puis finalement fort de ses connaissances musicales il devient professeur de guitare classique.

Par hasard, Pierre et Michel Célié le remarque lors d’une soirée en 1980… connaisseurs, ils sont bluffés par cette voix. C’est ainsi qu’enfin Claude connaît son premier succès, le début d’une belle série. 'Madame' vendue à 400 000 exemplaires est suivi par 'Le Rital', 26 semaines au Hit Parade et 1,5 millions d’exemplaires.

L’artiste est alors incontournable, les tubes s’enchaînent mais après 'Aime-moi ' en 1990, le slow de l’année, sa carrière en Europe commence à décliner. Le public français le boude tandis qu’il est chaleureusement accueillit chez nos cousins canadiens, considéré comme une véritable star.

Son grand bonheur, aujourd’hui, serait de voir montée sa comédie musicale, Les nouveaux nomades. Avant son décès, Steve Fosset, s’était intéressé à cette comédie dont le sujet est toujours très actuel et ne peut laisser insensible. Elle évoque la vie de banlieusards et la complexité à vivre ensemble, avec des cultures et des religions différentes, contre le racisme.

« C’est aussi mon histoire, je n’ai que 14 mois d’écart avec mon frère aîné. Quand ma mère est tombée enceinte de lui. Mes parents n’avaient pas d’argent. Mon père a dû immigrer en Belgique pour travailler dans une mine. C’est 3 mois après sa naissance qu’il a enfin pu le voir…être immigré ne rend pas la vie plus facile. »

Dans quelques mois, une tournée au Canada, cher à son cœur, où l’album sort prochainement.

publié le jeudi 16 août 2012

Ajouter un commentaire