Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

  accueil site  accueil siteaccueil site  accueil site accueil  CD bestof Claude Barzotti "Top 40 This Ultimate Collection" (6 juillet 2018) Belgique accueil site  

JJ.Lionel (Jean-Jacques Blairon) est décédé le 14 juillet 2020

Claude Barzotti avait participé au titre ci-dessous

On le connait beaucoup plus avec la danse des canards

45-t-moi-je-dois-faire-pipi-b-prot1.jpeg

45 T version originale Italienne par Pippo Franco

Le 14 juillet 2020, J.J. Lionel,

que l'on connaissait pour avoir interprété la fameuse "Danse des canards" en 1981,

est mort. Le chanteur a succombé à une terrible maladie...

Si vous lisez son nom, si vous voyez son visage enjoué, si vous entendez sa voix, vous avez certainement la chanson en tête. Mais pour la première fois depuis trente-neuf ans, le monde entier va "remuer son popotin" avec tristesse. J.J. Lionel, ou Jean-Jacques Blairon de son vrai nom, est mort le mardi 14 juillet 2020. Il était le chanteur de la très très célèbre Danse des canards. Lui qui a animé toutes les plus belles soirées tricolores s'en est allé le jour de la Fête nationale française. Il a été emporté par la maladie, une tumeur au cerveau.

Jean-Jacques Blairon vivait du côté d'Houthem, dans la région de Comines en Belgique. Eh oui. Le chanteur a certainement bercé de nombreuses soirées bien de chez nous, mais il était bien originaire du Plat Pays, de Binche plus précisément ! Mort à l'âge de 72 ans, il laisse derrière lui sa tendre femme Georgia, qu'il avait épousée le 27 avril 2007 dans la ville de Soignies, ainsi que ses enfants, ses petits-enfants et de nombreux mélomanes, pleurant l'homme comme l'artiste.

LA "DANSE DES CANARDS" NE L'A PAS RENDU RICHE

Le succès populaire de la Danse des canards a sans doute été extrême, mais il ne l'a pas rendu milliardaire pour autant. J.J. Lionel n'a pas connu un destin tel que celui de Patrick Hernandez et de son entraînant Born to Be Alive. Édité par les disques Déesse à Paris, le titre a traversé le globe, il a été traduit dans de nombreuses langues, repris par beaucoup, vendu à plus de 3,5 millions de 45 tours à l'époque. Mais Jean-Jacques Blairon n'avait ni écrit ni composé la chanson. Il n'était donc qu'un simple interprète. "J'ai un peu hésité au départ, puis je me suis dit pourquoi pas, expliquait-il sur la RTBF en 2011. On va faire un gag. Et le gag dure maintenant depuis trente ans. J'en suis vraiment fier !" Il y a fort à parier que cette petite blague durera encore bien plus longtemps que prévu...

 

 

Ajouter un commentaire